Bienvenue à l‘Académie Cross, incarne un vampire ou un humain et viens vite nous rejoindre. Seras-tu la prochaine légende ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Haine et découverte [x Akame]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
James Baskerville

avatar

Messages : 35
Points d'expérience. : 34

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Mar 28 Mar - 15:32

En revanche, James n'était pas prêt de la laisser explorer la maison de cette manière. Elle ne sortirait même pas de sa chambre provisoire sans l'autorisation du maître des lieux. Kaien la lui louait, certes, mais l'anglais en avait prit possession au fil des années. Il connaissait bien trop le terrain pour que l'on puisse le gruger, lui qui usait même des sous-terrains qui reliaient la ville à l'académie. Il connaissait chaque endroit, chaque passage. Mais si le cas était valable pour lui, James ne désirait pas qu'une autre âme en sache autant sur sa propriété. Cette maison était sa forteresse, le seul lieu capable de protéger ses fils en un terrain neutre.
Ce n'était pas cette albinos des rues qui allaient transgresser l'équilibre qu'il avait mit tant de temps à construire.

-Je n'aime pas les vampires, nuance. Je n'ai aucun regret à passer un peu de temps avec les humains, mais les monstres comme toi ne sont que des fourbes qui vont essayer de me mordre dès que j'aurai le dos tourné~

Le Baskerville était toujours aussi cynique.
Cependant, n'est-ce pas vrai ? Ses élèves souffraient-ils de sa mauvaise humeur ou de ses séances de torture ? Non. Loin de les ignorer, James savait se montrer agréables avec les jeunes humains et il était loin de leur parler avec autant de froideur que le Yagari. Au contraire, les cours d'histoire faisaient mêmes partis des plus appréciés selon les dires des élèves, bien que les jeunes filles en fleurs adoraient détailler le professeur d'éducation civique des yeux. Certes, James y passait aussi mais malheureusement le meilleur chasseur de vampires de la Guilde bénéficiait de quelques points de réputation en plus dans cette bataille serrée.

-Ca s'appelle des muscles, petite. Sans doute que tu ne sais pas ce que c'est puisque tu n'as pas besoin d'entretenir ton corps pour avoir une force naturelle qui dépasse l'entendement. Tu vas encore jouer la surprise mais sache que c'est une partie de ta nature de vampire~

Quitte à ce qu'elle le prenne pour un fou, autant continuer sur cette lancée. Non plus pour essayer de lui arracher une réaction, mais bien pour l'aseptiser à cette manière de parler. Il ne fallait pas qu'elle tombe brusquement sur l'une de ces créatures de la nuit sans que son cerveau, ou du moins son inconscient, ne soit habitué à entendre parler des noctambules.

-Tu caches ton visage dans du papier toilette. Ca ne sert pas à faire des câlins ou se frotter le nez dessus mais à s'essuyer, au cas où tu serais si inculte. railla t-il avec un sourire presque sadique tandis que la voir rougir ne faisait que l'amusait un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akame Hakahoru
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 60
Points d'expérience. : 36

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Mer 29 Mar - 8:44

Elle était tranquillement installée lorsqu'il prononça à nouveau ce fichu mot. Celui qui lui donnait la migraine et lui provoquait un haut-le-cœur à chaque fois qu'elle l'entendait ou y pensait. Elle se sentait déjà prise de vertiges, comme si à chaque fois qu'il le disait quelque chose s'activait dans sa tête et tournait à plein régime.

-Vous n'allez pas recommencer avec ça...?

Demanda l'albinos bien que cela ressemblait plus à une supplique. A vrai dire elle pouvait bien devenir nonne si cela l'empêchait d'en reparler. Bien qu'elle ignorait ce qu'était une nonne...
Si au début elle l'écoutait sagement elle grimaça lorsqu'il parla encore de vampires. Cette manie l'énervait, à chaque fois qu'elle l'entendait son sang ne faisait qu'un tour et une rage certaine l'envahissait. Et puis cette migraine s'intensifiait, cette douleur dans sa tête, elle avait l'impression qu'on la lui compressait avec force.


-Laissez moi tranquille... C'est vous qui avez écouté...

Marmonna la jeune femme en relevant timidement la tête. Ses yeux s'étaient déjà humidifiés lorsqu'il se moqua d'elle et les larmes coulèrent quand il la traita d'inculte. Bien sûr qu'elle était consciente que ça ne servait pas à ça mais elle n'avait eu d'autres choix que cette option lorsqu'il était entré pour venir la chercher. Ce n'était pas de sa faute à elle s'il avait laissé la porte ouverte en restant de l'autre côté et si lui ne ça ne le gênait pas c'est qu'il était vraiment pas bien dans sa tête...

Malgré qu'il avait vu son visage elle replongea sa tête dedans pour étouffer ses sanglots, elle savait qu'il n'aimait pas ça après tout et décida donc de pleurer en silence autant qu'elle en aurait besoin pour se calmer. Son corps frêle tressautait, elle avait toujours eu un certain contrôle sur ses émotions qu'elle s'était forgé avec le temps et les seules fois où elle se laissait aller c'était hors de la vue de tous, au fin fond d'une ruelle sale ou personne ne mettait les pieds. Mais cette fois encore il y avait quelqu'un pour la voir dans cet état de faiblesse, cet homme qui semblait prendre plaisir à la torturer, à lui faire perdre tous ses repères.
Depuis qu'il ne cessait de lui dire qu'elle était une créature surnaturelle, qu'elle avait tous ces blancs qui devenaient de plus en plus nombreux elle perdait pied.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Baskerville

avatar

Messages : 35
Points d'expérience. : 34

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Mer 26 Avr - 12:41

-Je suis fou selon toi, pourquoi cesserai-je mes délires sous prétexte que tu es là ? La petite princesse me fait une demande particulière ~? Demanda James d'un ton légèrement moqueur.

Il ne devait plus parler de vampires en sa présence puisque cela pouvait porter atteinte à sa santé mentale et la rendre instable. Soit. Mais au moins si elle se mettait en tête qu'il était fou, elle prendrait l'habitude d'entendre parler des créatures de légende. Ainsi, peut-être son esprit ne faiblirait plus de la sorte puisque étant accoutumé à ce genre de situation où les enfants de la nuit étaient souvent évoqué.
Cependant adopter une telle attitude l'agaçait. Devoir maintenir ainsi une intelligence latente et dangereuse dans l'incertitude, la plonger dans l'obscurantisme ne luu paraissait pas être une bonne idée. Car le jour où elle s'éveillerait, ne chercherait-elle pas à lui reprocher ses mensonges, ce petit manège ? Et bien... Elle n'était pas la seule level B à lui en vouloir. Le jour où elle ouvrirait enfin les yeux, il serait débarassé de cette mascarade et pourra poser le masque sans aucun regret. Il pourra cesser de la maintenir dans cette bulle d'ignorance qui lui pesait. Car c'était un poids de s'occuper de cette fille comme un enfant. Et malgré l'apparence de son corps bien developpé, cette albinos n'était encore qu'une gamine en son  fort intérieur.

-Tu ne vas pas pleurer...?

Mais les nerfs de la créature craqua pour le plus grand malheur du Baskerville. La voilà qui se laissait aller aux sanglots, ce qui ne faisait que l'agacer un peu plus.

-Tu es loin de la fille qui tenait fièrement son katana tout à l'heure. Tu as tenté de me tuer mais je te laisse la vie sauve, pourquoi cherches-tu encore à t'apitoyer sur ton sort ? Il est préférable à celui de mes précédents adversaires. Si tu es si fragile en réalité, ceux qui t'ont berné auront tôt fait de briser ta colère pour t'évincer. Ils te briseront sans trop d'efforts. Tu devrais t'endurcir pour ton propre bien car je suis un enfant de cœur à côté d'eux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akame Hakahoru
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 60
Points d'expérience. : 36

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Dim 4 Juin - 11:38

-Je ne suis pas une princesse, je le sais très bien...

Geignit l'albinos, plaintive et agacée qu'il ne veuille pas cesser d'évoquer ce sujet qui la dérangeait au plus haut point. Toujours ces vampires, encore et encore, sans cesse. Elle n'en pouvait plus, s'en était trop pour son mental bien trop instable.
Une fois sur les toilettes elle effectua ce qu'elle avait à faire, cependant gênée par la présence de cet homme juste derrière la porte entrebâillée. Aussi quand elle l'appela après s'être rhabillée elle ne put contenir des rougissements intenses qui dévorèrent son visage, le teintant d'une jolie couleur rosée presque impressionnante lorsque l'on connaît la pâleur habituelle de cette dernière.
Elle effectua alors une action des plus stupides, enfouissant son visage dans du papier toilette, si pour elle cela avait été la seule façon de dissimuler ses rougeurs, le professeur ne l'entendit pas de cette oreille et se moqua grassement d'elle, ce qui eut pour effet de lui faire perdre tous ses moyens, encore.


-...Non...

Murmura-t-elle la vois tremblante lorsqu'il lui posa cette question dont la réponse était pourtant évidente. Bien sûr qu'elle allait craquer et cela n'avait rien d'étonnant ! Après tout il lui reprochait d'avoir eu ce réflexe, certes idiot, mais réflexe causé par nul autre que lui-même. S'il avait été un minimum galant et avait préservé son intimité rien de tout cela ne serait arrivé !

-Mais c'est pas de ma faute ! Je suis pas fragile !
C'est juste avec vous...!


S'emporta la jeune femme dont l'expression transpirait la colère.
C'était de sa faute à lui, c'est lui qui l'avait embarrassée à se comporter ainsi, sans aucune pudeur, comme un animal. Cependant elle se calma la seconde suivante, la fatigue physique et psychologique ayant raison de son contrôle sur ses émotions et même son corps.
Elle jeta rageusement le papier dans les toilettes, sans tirer la chasse d'eau puisqu'elle n'y connaissait rien et sembla faire un effort surhumain pour se lever seule. Les jambes tremblantes elle se dirigea vers la porte, passant lentement à côté du professeur.
Elle semblait à deux doigts de tomber à chaque pas qu'elle faisait. Ses jambes graciles flageolaient sous son poids, qui n'était pourtant pas élevé du tout mais elle avançait malgré tout en se tenant à ce qu'elle trouvait, furieuse contre cet homme qui avait osé agir d'une manière aussi déplacée avec elle et se permettait à présent de lui faire la morale.
Elle s'arrêta cependant après quelques mètres, elle avait mal, une douleur intense la prenait, tailladant son corps frêle. Elle posa une main sur son visage, vacillant, tout tournait autour d'elle, la pièce, les meubles, son cœur même lui donnait l'impression de se tordre, remuant son estomac par la même occasion. Il y avait ce son aigu qui lui perçait les tympans, semblable au sifflement d'un train roulant à la vapeur. Elle sentait également une chaleur désagréable l'envahir, la fièvre montait alors qu'autour d'elle tout résonnait, s'accélérant dans un tourbillon sans fin et de plus en plus rapide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Baskerville

avatar

Messages : 35
Points d'expérience. : 34

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Mar 6 Juin - 14:40

Aussi cruelle puisse paraître une telle attitude, James porta un regard froid sur la jeune femme. Dénué de la moindre émotion. Si elle voulait subvenir dans son univers rongé par les ténèbres, elle devrait se débrouiller. Il faudrait à cette vampire de se battre, pas seulement pour sa vie mais aussi pour garder un honneur sauf. Il restait en elle une certaine naïveté qui exécrait le chasseur anglais. Comment une assassin pouvait-elle se permettre garder une part d'innocence en elle ?
Pour lui c'était une erreur. Une bévue. Elle ne pouvait pas faire une parfaite alliée si il restait une partie à briser en lui. Cette albinos pourrait craquer sous la douleur, perdre toute combativité. Comment pourrait-on alors la considérer comme une valeur sûre ?
De cette manière, le professeur de la Day-Class la suivit lentement, observant sa pénible progression comme un spectateur cruel. Silencieux, impénétrable. Il ne ferait pas le moindre effort pour l'aider cette fois. Le Baskerville attendait de voir sa détermination, attendait qu'elle atteigne ses limites. A ses yeux, cette créature nocturne possédait encore assez d'énergie pour se battre contre sa douleur, sa faiblesse. Etait-ce un test ? Sans doute.

-Tu es malade !

James coula un regard vers son fils Kaien qui venait de faire irruption dans le couloir. Ce dernier lui adressa à peine quelques secondes de  son attention et se saisit d'Akame par le bras pour l'aider à tenir debout.

-Attends, je vais t'aider à regagner la chambre. Ne fais pas attention à mon père, il est fou parfois...

Malgré son jeune âge, l'adolescent était tout de même d'une charpente sûr et ne risquait pas de s'effondrer sous le poids plume de la demoiselle qui ne pesait absolument rien. James, silencieux ne paraissait pas plus choqué que cela. En cet instant, le traqueur semblait à des lieux de se rendre compte des souffrances qu'il faisait subir à sa victime pourtant innocente en cet instant. Innocente ou presque du moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akame Hakahoru
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 60
Points d'expérience. : 36

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Sam 10 Juin - 20:08

Akame avançait péniblement dans le couloir afin d'atteindre sa chambre, elle chancelait devant un James imperturbable qui n'en aurait quasiment eu autant quelque chose à faire que si elle était mourante devant lui. Cependant elle n'y prêtait aucune attention, elle voulait y aller par elle-même, lui montrer qu'elle pouvait se débrouiller sans lui ce qu'il ne se gêna pas de jauger sans mot dire.
Mais elle fit très vite le pas de trop et elle eut aussitôt l'impression que tout autour d'elle tournait à une vitesse folle, hypnotique. Le moindre bruit résonnait, du cliquetis de l'horloge à la goutte qui heurte le fond de l'évier, le moindre son, bruissement de vêtement lui paraissait décuplé. C'est d'ailleurs ce dernier qui retint son attention,
juste avant qu'une force insoupçonnée lui attrape le bras et l'aide à se tenir debout, lui évitant la chute qu'elle risquait jusqu'alors de faire d'une seconde à l'autre.


-Merci...

Murmura la jeune femme à l'adresse du jeune garçon en le suivant difficilement. Savoir qu'il allait l'aider la faisait se sentir un peu mieux, elle était toutefois encore étourdie et engourdie, en regagnant son lit les choses devraient aller mieux, après tout elle n'avait pas marché depuis un moment et ce que lui avait fait subir James avait meurtri son corps qui mettrait un certain temps à se remettre.
Elle sursauta ensuite en entendant la voix du garçon qui était à présent compréhensible pour elle, elle tourna alors lentement la tête vers lui afin de garder plus ou moins l'équilibre


-Non... Il me fait un peu peur mais ça va...

Elle lui adressa un sourire un peu faible et remit une de ses mèches blanches derrière son oreille afin de pouvoir poser son regard rubis sur le garçon. Il était vraiment gentil, c'était le jour et la nuit entre lui et son père. Pourquoi fallait-il qu'il lui ressemble tant ? Une fois proche de la chambre elle le gratifia d'un nouveau regard et sembla ensuite aller mieux une fois de retour dans le confortable lit.
Elle remercia à nouveau le jeune homme et s'y allongea, toutefois encore un peu fiévreuse. Il fallait croire que les chaînes anti-vampires ne lui avaient fait aucune bien, c'étais même plutôt le contraire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Baskerville

avatar

Messages : 35
Points d'expérience. : 34

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Jeu 15 Juin - 9:56

Le jeune Kaien lui coula un regard sceptique pendant qu'il rabattait les couvertures sur la dernière victime en date de son père.

-Tu n'as que peur ? Juste un peu ? Tu es étrange, après ce qu'il t'a fait.

L'adolescent se saisit des armes anti-vampire que le professeur avait laissé dans la chambre et les jeta en dehors de la pièce. James avait des méthodes que ne cautionnait pas son fils, sorti trop tôt de l'enfance à cause des actes parfois inhumains de son père. L'aîné des enfants Baskerville avait hérité des yeux de son père mais de la chevelure noire et des traits adoucis de sa mère. Du haut de ses douze années de vie, bientôt treize, il avait grandit assez rapidement pour un vampire et subissait depuis la mort de Cordelia un difficile entraînement pour son futur métier de hunter.
Jamais il ne pourrait entrer dans la Guilde à cause de sa nature.
Le jeune homme en était conscient. Il ne pouvait donc que suivre l'enseignement de son père, étant donné que les Baskerville était la lignée félone aux yeux des autres chasseurs de vampires. Ils tuaient des proies qui n'étaient pas sur les listes, n'en faisaient qu'à leur tête et compromettaient parfois les traques de leurs congénères reconnus par les Autorités officielles.
Et la présence de cette Akame en était la preuve.

-Tu as vraiment essayé de tuer mon père?

S'absentant quelques secondes, il revint rapidement avec une bassine remplit d'eau et un linge humide qu'il posa doucement sur le front de la jeune femme pour rafraîchir le visge de la belle demoiselle. L'odeur de cette dernière était étrange, à la fois humaine et vampire. Le level B sentait une puissance endormie en elle mais cette dernière semblait opprimée par une passivité étonnante pour une tueuse. Kaien ne sentait pas que cette fille était une menace de première abord mais ne pouvait lui faire confiance.
Une chose en elle, teinte sombre et inconnue, éveillait ses instincts de survie.

-Si tu te tiens tranquille pendant quelques temps, tu pourras peut-être gagner le droit de bouger dans la maison. Si papa t'a laissé en vie c'est qu'il ne compte pas véritablement te tuer alors je doute qu'il te garde prisonnière éternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akame Hakahoru
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 60
Points d'expérience. : 36

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Dim 10 Sep - 15:22

Akame était surprise de la douceur du jeune garçon qui l'aida à regagner sa chambre et plus encore, à se coucher confortablement. Cependant lorsqu'il s'excusa pour les actes de son père elle parut surprise, prétextant qu'il lui faisait juste un peu peur.

-J'ai déjà vécu pire... Enfin je crois... Des personnes plus brutales et plus méchantes...

Murmura la vampire en posant son regard doux sur l'adolescent. Elle le regarda jeter les armes que son geôlier avait gardées ici, puis il alla chercher une bassine d'eau tout en lui posant une question qui fit grimacer la demoiselle aux cheveux d'albâtre. Elle allait devoir lui répondre et sans détours. Elle lui devait bien ça, d'être sincère avec lui, après tout il l'avait aidée... Mais le ferait-il encore en apprenant ce qu'elle était venue faire ici...?

-Oui... J'avais un contrat sur lui, on m'aurait beaucoup payée, de quoi dormir et manger pendant un moment... Mais je ne veux plus le faire car le monsieur qui m'a demandé de faire ça m'a dit qu'il n'y aurait pas de risques et qu'il vivait seul... Je vais le tuer pour s'être moqué de moi.

Expliqua calmement l'albinos, répondant du mieux et le plus clairement possible à la question du garçon. Il allait lui en vouloir aussi maintenant, peut-être même qu'il lui ferait du mal pour avoir essayé de tuer son père. Après tout, elle avait beau ignorer ce qu'était une famille, elle se doutait bien que c'était un lien fort, elle avait vu tous ces gens dans la rue, si proches les uns des autres alors qu'elle était seule. C'était évident que plutôt de la protéger il allait s'énerver, la réprimander, peut-être la frapper... Même s'il avait l'air gentil elle avait tenté de détruire sa famille... Le fait qu'elle ignorait que sa cible en avait une ne changerait rien...

-Je ne veux pas vous poser de problèmes...

Assura-t-elle, sincère, le regard larmoyant. Ses grands yeux rubis laissaient transparaître chacune de ses émotions, il était donc extrêmement compliqué voir impossible pour elle de mentir, encore moins dans un moment pareil. Si elle y parvenait lorsqu'elle était en pleine traque, toute professionnelle qu'elle était, ce n'était souvent que par chance ou parce que son interlocuteur se concentrait plus sur sa poitrine que son visage.
Etre une femme dans un milieu d'hommes ne lui avait pas fait de cadeaux et elle n'aimait pas utiliser la ruse, d'ailleurs elle n'était pas vraiment douée pour ça. Elle se contentait donc de son agilité et de sa rapidité pour vaincre, laissant le reste de côté, ignorant ses forces, inconsciente de sa puissance qui demeurait jusqu'alors à moitié endormie au plus profond de son être.
En cet instant, elle se maudissait pour sa faiblesse. Depuis que cet homme l'avait attrapée, depuis qu'elle était ici tout se chamboulait autour d'elle et elle ne contrôlait plus rien de ses émotions. Elle qui avait l'habitude d'afficher cet air neutre, ce masque froid, constant, se retrouvait mise à nue face à cet homme qui semblait vouloir la briser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Baskerville

avatar

Messages : 35
Points d'expérience. : 34

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Ven 15 Sep - 18:33

Tenir une arme anti-vampire ne pouvait laisser indifférent le jeune Kaien. En raison de sa nature hybride entre les deux, le jeune homme pouvait se saisir de ces objets assassins contraires à sa nature. Des réceptacles mortels que seuls les hunters pouvaient manipuler sans craindre de douloureuses représailles.
Aucun vampire ne pouvait les saisir à pleine main, sauf lui.
Le premier contact était toujours accompagné d'un élancement désagréable qui était suffisant dans sa prime jeunesse pour le faire lâcher ces réceptacles maudits. Cependant quand James avait découvert que son aîné était capable de les manier sans hurler ou sentir sa peau se consumer, le paternel l'avait encouragé à apprendre à user de ces lames redoutables afin qu'il puisse se protéger de leurs ennemis, comme tout bon fils qui soit issu de la famille Baskerville. Aujourd'hui, aux portes de l'adolescence, quoique cette période mouvementée ait déjà commencé, le jeune garçon était capable de s'en servir. Certes la peur instinctive de se blesser avec était encrée dans son essence même mais aujourd'hui il avait dompté cette naturelle angoisse pour parvenir à ses fins. Aussi, les objets de ce genre ne faisaient désormais plus que vibrer sous ses paumes et causer quelques brûlures superficielles sur ses doigts si il les maintenait trop longtemps.
Aussi parvint-il donc à débarrasser l'étrange vampire de ces dangers qui pouvaient aisément mettre sa vie en jeu si elle se montrait trop audacieuse ou curieuse au point de les empoigner.

-Tu penses vraiment que tuer est la solution?

Le jeune homme était resté silencieux pendant quelques instants, son regard bleu devenant absent durant ce court laps de temps. Du haut de ses presque treize ans, Kaien avait eut le temps de se construire une sorte de philosophie de vie et surtout d'avoir un regard mature sur les événements qui troublaient sa vie de pré-adolescent. Le jeune homme n'était pas encore adulte, mais plus tellement un enfant et ses traits changeant énormément ces derniers mois suffisaient à le prouver.

-Si ces hommes ont été capables de t'enrôler pour tuer mon père, ils seront capable de recommencer en embauchant quelqu'un d'autre pour t'éliminer. Ils connaissent ton efficacité et risque de trouver une personne capable de te faire face. Avant de tuer celui qui t'a dupé, tu devrais essayer de remonter jusqu'à la tête du réseau puisqu'il n'est sans doute pas seul.

Combien de fois il avait vu se scénario se répéter avec son père ? Les déménagements de dernière minute à effectuer au plus vite parce qu'ils étaient découverts. Parce que James n'avait pas coupé la bonne tête de l'hydre et c'était donc mis en danger, risquant la vie de sa descendance avec la sienne ? Kaien ne les comptait plus. Ce genre de chose était devenu une part réelle et non négligeable de son mode de vie. Il savait très bien que dans quelques mois tout au plus ils devront quitter l'académie et aller ailleurs.

-Tu sais, je ne compte pas le nombre de personne que mon père a tué parce qu'on les avait envoyé pour nous massacrer. Tu ne comprendras pas, tu n'y crois pas de toute manière, mais j'en ai vu passé des tueurs. Sur toute la liste tu es la seule qui a laissé vivante, c'est qu'il y a bien une raison. Quoi ? Je ne sais pas et je ne veux pas savoir. Je sais juste que maintenant tu es là, pas dans la cave, je peux donc m'occuper de toi. Par contre si tu tentes quelque chose de mal, je vivrai assez longtemps pour prévenir mon père et là il te tuera. C'est simple. En attendant tu ne crains rien. avait-il expliqué en rafraîchissant le linge.

Contrairement à Akame qui semblait posséder un caractère encore assez enfantin, Kaien avait perdu toute nuance de cette innocence. Ou alors cette dernière s'était déformée au fil des expériences vécues et ne se manifestait plus que dans certains domaines.

-C'est pas tellement le dire qui va arranger les choses. Si tu ne veux pas poser de problèmes, essaye de ne pas en poser maintenant. Tu sais quoi faire pour ne pas en causer : rester tranquille. Après c'est toi qui vois. Je ne pense pas que tu sois mauvaise, mais mon petit frère ne sera pas aussi gentil que moi je pense. Cain est perturbé, il risque déjà de te haïr parce que tu es une femme et que papa n'a jamais ramené de femme ici outre ses collègues et maman. Mais aucune n'était restée aussi longtemps sauf notre mère évidement. Je te conseille donc de l'éviter. Si il te provoque, ou alors commence à être trop étrange, n'hésite à nous le faire savoir à papa et moi. On interviendra.

Le fait qu'une fille soit dans cet état devant lui le dérangeait un peu. Kaien n'était pas un garçon timide mais naturellement voir un membre de l'autre sexe ainsi faiblir en sa présence le déstabilisait. Il ne savait pas comment réagir, surtout si cette même fille était une tueuse professionnelle qui pouvait très bien se servir de ses larmes pour l'attendrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akame Hakahoru
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 60
Points d'expérience. : 36

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Sam 23 Sep - 11:25

Elle était allongée dans le lit, fiévreuse et prête à s'endormir mais quelque chose l'en empêcha, des mots, des paroles qui lui étaient adressées par l'enfant qui l'avait aidée, alors elle décida de restée encore un peu éveillée et de répondre sagement aux questions qu'il aurait à lui poser.

-Pour moi ça a toujours été la seule...

Murmura l'albinos. Elle aurait aimé que ce soit faux mais elle s'en était toujours tirée ainsi. Le meurtre et le vol, c'était ce qui rythmait ses pitoyables jours. Ce qu'elle faisait de mieux. Ce qui faisait d'elle une criminelle recherchée par les forces de l'ordre car ils savaient qu'un tueur en série existait, s'en prenant à des dealers et autres voyous. Un tueur qui empoisonnait toujours sa victime avec un poison inconnu. Poison qui tuait presque immédiatement et que pour se faire ce meurtrier devait entailler la peau de sa cible avec une lame très coupante, probablement un katana. James en avait sûrement même entendu parler aux informations mais Akame de son côté ignorait que l'on enquêtait à ce point sur ses crimes.

-Qu'ils le fassent, je m'en débarrasserai. Et je ne pense pas qu'il y ait qui que ce soit au-dessus de lui.

Elle soupira, maintenant elle avait encore de nouveaux ennemis. Ça ne finirait donc jamais ? elle allait devoir passer sa vie à tuer et à fuir ? Ce n'était pas ce qu'elle souhaitait mais elle avait au fond d'elle-même cette désagréable sensation qu'elle ne savait rien faire d'autre. Que le meurtre c'était quelque chose qui faisait partie d'elle et qu'elle ne s'en éloignerait jamais.

-Mais je ne compte pas faire de mal j'arrête pas de le dire ! Je savais pas qu'il avait une famille ! On m'avait dit que c'était pas le cas ! Je ne serais jamais venue s'il ne m'avait pas mentit...

Elle était en colère, en colère contre cet enfant et son père qui la désignait sans cesse comme étant un problème. Si c'était le cas ils n'avaient qu'à la laisser dans la rue comme sa mère l'avait fait. Ou ils n'avaient qu'à l'abattre, elle n'aurait même pas la force de se débattre après tout !

-Alors je me retrouve encore dans un endroit où on va me détester...?

Murmura la jeune femme aux cheveux d'albâtre, plus à elle-même que si c'était une question. D'ailleurs il s'agissait plus d'une constatation. Elle posa son regard triste dans le vide, fixant la lampe sur la commode comme si elle essayait de retrouver un souvenir en particulier. La vérité c'est qu'elle ne voulait pas à se rappeler quelque chose de précis, elle cherchait juste un jour, un moment où elle s'était trouvée avec quelqu'un qui l'appréciait vraiment. Pas pour son corps, juste pour ce qu'elle était, ce que l'on appelle couramment un ami. Mais elle avait beau réfléchir encore et encore, elle ne trouvait pas, elle n'en avait tout bonnement jamais eu. Elle aimerait bien que cela arrive un jour mais elle savait que c'était impossible, personne ne l'apprécierait jamais car elle était différente. Un monstre aux cheveux blancs et aux yeux rouges, la fille du démon que sa mère a abandonné en voyant ses iris d'une couleur sang. L'enfant dont personne ne désire, celui que l'on maltraite à cause de son visage.
Elle lâcha un rire amer, dire qu'elle tentait de trouver un souvenir heureux, la voilà plongée dans de sombres pensées, mais après tout elles représentaient simplement sa vie dans son entièreté.
La seule fois où elle avait crû être heureuse c'était quand cette bande de voyous avaient fait semblant d'être amis avec elle. Mais ils voulaient simplement qu'elle les rejoigne parce qu'elle était douée et pour des choses plus inavouables. Elle y avait plongée la tête la première, droit dans la gueule du loup et avait mit du temps avant de se rendre compte de la supercherie, il avait tout de même fallu qu'ils essaient de l'embrasser avant qu'elle ne comprenne leurs véritables intentions et avait du fuir ses "amis". Depuis elle avait du mal à s'attacher à quelqu'un, tout du moins elle n'osait plus s'y risquer, persuadée que tout le monde la détestait et ne la voyait, au mieux, que comme un objet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Baskerville

avatar

Messages : 35
Points d'expérience. : 34

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Mer 18 Oct - 21:17

Le jeune Kaien ne releva pas quand la demoiselle avoua jusque là que le meurtre fut la seule alternative que la vie lui avait offert jusqu'ici. Qui était-il pour juger ? Le fils d'un homme qui était un assassin dont le nombre de victimes ne cessait de croître. Alors à quoi bon essayer de raisonner une personne qui marchait dans les mêmes ténèbres que son paternel ? L'adolescente s'était déjà constituée sans doute une longue liste d'ennemis qui ne demandaient que sa mort ou la vengeance. Se tirer d'une telle situation serait chaotique. Le garçon ne pouvait qu'espérer qu'elle ne se lierait pas avec d'autres personnes car ces dernières deviendraient indéniablement les victimes innocentes de ses actes passés.

-On ne sait jamais. On pense toujours avoir affaire au chef mais au final ce n'est qu'une marionnette qui fait office de marionnette. Mais je ne l'ai jamais vu, je ne suis pas à ta place. Quand à ce qui concerne ma famille, nous serons méfiants pendant quelques temps, c'est tout à fait normal. Qu'on t'ai menti ou pas, tu as quand même essayé de nous tuer. Ce n'est pas juste pour toi mais nous sommes habitués aux tentatives d'assassinat, donc c'est normal que nous ne faisons plus tellement confiance aux autres.

L'aîné de James n'était pas méchant dans ses paroles, simplement réaliste. D'un point de vue extérieur cependant, peut-être était-il un peu dur. Mais quand la jeune femme eut un rire amer Kaien posa sa paume sur le front de sa patiente improvisée afin de voir si elle avait de la fièvre ou non. Une trop forte montée de chaleur corporelle pouvait mener l'esprit à délirer après tout, surtout pour une vampire non habituée aux confrontations avec les armes anti-noctambules.

-Je vais te laisser, tu as besoin de repos. Et puis mon petit-frère ne va pas tarder à s'activer comme la nuit commence à tomber alors il vaut mieux que je lui explique qui tu es avant qu'il ne fasse une bêtise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akame Hakahoru
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 60
Points d'expérience. : 36

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Mer 18 Oct - 22:20

Akame faisait de son mieux pour rester éveillée alors qu'elle sentait son esprit s'évaporer petit à petit. Elle avait la sensation de ne plus être tout à fait elle-même et sentait une douleur intense dans sa poitrine, remonter jusqu'à sa tête. Elle regarda passivement autour d'elle, observant les lieux, chaque détail de la chambre comme si elle ne l'avait encore jamais vue, qu'elle y entrait pour la première fois.

-Si ce n'est pas lui ce n'est pas un problème, je les tuerais un à un, je me chargerais d'eux jusqu'à couper la bonne tête. C'est tout ce que je sais faire après tout, la seule chose pour laquelle je suis douée.

Elle acquiesça ensuite aux paroles du jeune garçon, il avait raison, c'était normal qu'ils se méfient d'elle, elle était une meurtrière et s'était attaquée à son père après tout, c'était presque logique dans le fond, n'importe qui en ferait autant, même elle.
Elle sentit ensuite la main de l'enfant sur son front et frissonna, elle était brûlante, étonnamment même pour une vampire qui étaient connus pour avoir la peau plutôt froide. Visiblement les chaînes anti-vampires l'avaient bien plus affectée que ce que l'on aurait pu croire. Ça, le stress et l'augmentation de ses absences ne faisaient qu'empirer son état.
Cependant elle ne parvint pas à rester éveillée plus longtemps, elle finit par s'endormir, trop épuisée par la journée qu'elle venait de vivre.
Peut-être que tout ceci n'était qu'un cauchemar et qu'elle allait se réveiller dans l'une des rues de la ville, allongée sur les pavés et probablement glacée jusqu'aux os par la pluie.
Même si ça pourrait paraître horrible pour elle ce serait une meilleure chose qu'être ici, prisonnière avec des personnes qu'elle ne connaissait pas, dont une qu'elle avait voulu tuée ainsi qu'un enfant dont on ne disait que des choses censées la terrifier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Baskerville

avatar

Messages : 35
Points d'expérience. : 34

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Jeu 19 Oct - 6:59

Kaien esquissa une petite grimace en entendant de telles paroles. Il avait beau avoir bientôt treize ans et une expérience assez sombre de la vie, l'entendre dire qu'elle prendrait des vies avec autant de  détachement ne l'enchantait pas plus que cela et le dégoûtait même un peu.

-Alors apprends autre chose ? Tu es encore jeune, ce n'est pas trop tard. Papa ne te laissera pas l'occasion d'arrêter de tuer mais tu peux profiter d'être ici pour découvrir d'autres choses. Je te montrerai qu'on peut faire autre chose, si tu es sage et qu'il te laisse sortir de cette chambre.

Le jeune homme espérait qu'elle n'allait pas encore lui adresser quelques paroles défaitistes mais estima qu'il ne valait mieux pas poursuivre la conversation pour le moment. Cette étrange vampire refoulée -ça l'aîné des Baskerville avait bien compris qu'elle ignorait sa propre nature- devait se reposer. Sa fièvre était parlante. L'adolescent changea une dernière fois les gants de toilettes pour les rafraîchir puis se leva doucement.

-Je reviendrai tout à l'heure, repose-toi. Je te promets qu'il ne t'arrivera rien de mal pendant ce temps là. Mon père ne reviendra pas tout de suite.

C'est sur ces mots que le jeune homme quitta les lieux pour aller dans les cuisines, recommencer un repas plus comestible pour son cadet qui s'éveillait petit à petit. La maison semblait se peindre une atmosphère toute différente quand le dernier de la fratrie était éveillé. Effectivement, l'ambiance était trop calme mais dégageait aussi quelque chose de malsain et dangereux, sans doute à cause des pouvoirs incontrôlables de ce petit vampire de dix ans. Pour l'heure, la demoiselle n'eut pas de remous qui puissent perturber son repos, jusque dans la nuit. Une présence traînait derrière sa porte, presque invisible cependant. James était quelque part, difficile de savoir où, quand au grand-frère il était allé en cours, étant par la même occasion étudiant dans la section collège de la Night-Class.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akame Hakahoru
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 60
Points d'expérience. : 36

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Jeu 19 Oct - 15:51

Akame acquiesça sagement à ses paroles. Faire autre chose que tuer ? Ça pourrait être bien après tout, pourquoi pas ? Ça lui changerait des meurtres qu'elle avait l'habitude d'enchaîner comme si tout était normal, comme si c'était une tâche simple qu'elle répétait seulement, une tâche simple et sans aucune conséquence.

L'albinos entendait les paroles suivantes du garçonnet mais elle somnolait déjà, incapable de lutter plus longtemps contre Morphée qui l'attirait lentement dans ses bras, bien décidé à faire dormir cette maudite jeune femme.
Cette dernière profita par ailleurs d'un sommeil profond, quoi que quelque peu entravé par la fièvre et un cauchemar qui finit par l'avaler toute entière, la réveillant en sursaut et en sueur, les yeux révulsés, brillants d'une lueur rouge intense.
Elle avait voulu crier mais aucun son n'avait franchit ses lèvres, comme si quelqu'un ou quelque chose l'étranglait, lui enserrait la gorge. Elle regarda rapidement autour d'elle, affolée. Tout était identique mais quelque chose l’oppressait sans qu'elle ne comprenne quoi. Elle remarqua que le linge sur son front était sec, elle l'humidifia maladroitement dans la bassine d'eau et le remit sur son front, s'asseyant en même temps contre les coussins. Elle sentait quelque chose qui l'épiait mais ne saurait dire ce dont il s'agissait. Elle saisit alors ce qui serait en mesure de la calmer et entama un croquis détaillé de la pièce d'après ce qu'elle voyait se refléter dans le miroir sur la porte face à elle.
Elle dessina le lit, la commode à côté, chaque meuble en détail sans même se rendre compte qu'elle voyait dans l'obscurité plus aisément qu'à son habitude. Elle passa alors à elle et ce qu'elle remarqua dans le miroir la fit sursauter et lâcher un cri qui s'étouffa dans sa gorge. Ses yeux brillaient dans l'obscurité comme un phare dans la nuit. A cet instant son esprit sembla se briser, elle dessina frénétiquement, se représentant sous la forme d'une poupée de chiffon désarticulée, la tête arrachée, penchant sur le côté et du rembourrage sortant de sa nuque. L'un des yeux en bouton avait une aiguille planté à l'intérieur mais cette dernière souriait, un sourire carnassier et bien trop grand pour ses lèvres qui semblaient se déchirer.
Elle reprit alors soudainement ses esprits et en voyant le résultat de son dessin; à quel point cette pièce silencieuse qu'elle avait représentée était devenue macabre elle se débarrassa de la feuille, la cachant sous la pile vierge, effrayée par ce qui y était représenté.
Elle tenta alors de se calmer, recroquevillée sur elle-même, faisant de son mieux pour retrouver une respiration normale lorsqu'elle entendit son ventre émettre un gargouillis sonore. Elle avait faim, très faim maintenant qu'elle y pensait.
Doucement, elle se leva du lit, posant le linge dans l'eau. C'est alors qu'elle remarqua qu'elle était complètement nue, où étaient passés ses vêtements ? Et plus important... Qui l'avait déshabillée ?! Essayant de penser à autre chose, ce qu'elle arriva aisément à faire lorsque son estomac gargouilla de nouveau, elle retira le drap du lit et le passa autour de sa poitrine afin de dissimuler sa nudité. Puis de ses jambes graciles, elle se dirigea lentement vers la porte, les yeux fermés pour ne pas voir son reflet, de peur de voir à nouveau ses yeux briller de cette lueur si effrayante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Baskerville

avatar

Messages : 35
Points d'expérience. : 34

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Jeu 9 Nov - 18:05

La maison semblait déserte à cette heure tardive de la nuit, créant une ambiance lourde et pesante. La lune n'était pas pleine mais éclairait assez les environs pour que les faibles rayons retracent l'ombre des objets sur le sol. Seuls quelques bruits étaient audibles, provenant de l'étage et étouffés par l'épaisseur du parquet. Puis des bruits de pas avaient suivi, jusqu'à un léger craquement dans les escaliers. Le pas avait l'air trop rapide et trop léger aussi pour être celui de James. Le chasseur n'était pas un poids lourd bruyant mais il y avait néanmoins une différence entre l'allure d'un frêle enfant de dix ans et celle d'un hunter du gabarit du Baskerville. Or le fils aîné n'était assurément plus dans la demeure puisqu'à cette heure-ci, tout bon petit vampire du campus était en classe. Alors que la captive commençait à se mouver, la présence quasi fantomatique qui hantait les lieux s'était faite à nouveau silencieuse, comme si elle guettait les actions prochaines de l'albinos. Puis soudainement la porte s'était ouverte, ouvrant la chambre sur un couloir baigné de la faible lueur du dehors. Une masse assise dans les escaliers était visible dans les escaliers situés en face de la pièce où résidait la jeune femme et semblait fixer la pauvre prisonnière. Enfin, l'étrange créature se déplia et s'évanouit purement et simplement en un clignement d'oeil, créant dans son passage un bref courant d'air.

« -Attends. »

La voix était sans timbre, non menaçante mais enfantine. Elle n'appartenait pas à un adulte, c'était certain bien que son possesseur soit un garçon. Une silhouette se dessina enfin, celle d'un jeune garçon dont le corps était caché sous un tee-shirt blancs trop grand pour lui et dans lequel il flottait largement tandis que son jean était aussi trop long, formant un accordéon sur ses pieds recouverts de chaussette blanches. Les cheveux noirs du gamin étaient ébouriffés et cachaient ses yeux tandis qu'il tendait une petite boite qu'avait préparé son grand frère et qui contenait de la nourriture.

« -Kaien a dit de te donner ça si tu te réveillais et que James venait pas te voir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akame Hakahoru
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 60
Points d'expérience. : 36

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Sam 11 Nov - 0:05

Alors qu'elle était en train de lutter pour ne pas sombrer de nouveau dans une sorte de délire psychotique, la porte s'ouvrit sans que nul n'y touche et elle aperçu une silhouette étrange dans l'escalier. L'instant d'après une voix enfantine la fit sursauter alors que l'ombre venait de disparaître. Elle avait cru voir un petit garçon, c'était lui qui avait ouvert la porte ?
Bon sang, qu'est-ce qu'il lui avait fait peur... Elle était debout et se hâta de se dissimuler avec le drap. Elle approcha alors de la porte, prise autant par la peur que la curiosité. Lorsqu'elle le vit face à elle l'albinos sursauta de nouveau avant de lui adresser un sourire amical, attendrie, il était mignon, mais il allait finir par la faire s'évanouir à surgir comme ça.

-Bonjour toi, je m'appelle Akame.

Elle se pencha en avant et prit doucement la boîte entre ses doigts fins avant de s’asseoir sur le bord du lit, se mettant à sa hauteur, gardant son corps caché par le drap qu'elle avait convenablement coincé. Il était vraiment adorable, du genre à faire craquer n'importe qui. C'était de lui dont elle était censé se méfier ? Ridicule, il n'avait rien d'une menace ce petit bout de chou.

-C'est toi le petit qui dessine ? Ton papa m'a parlé de toi... C'est lui qui a prit le kimono de ma maman ?

Demanda-t-elle de sa jolie voix cristalline en entamant le plat dont le goût fit pétiller son regard rubis de joie. C'était délicieux, c'était donc ça qu'ils appelaient un repas ? Comment avait-elle pu ne pas connaître ça ? Même à l'orphelinat elle n'avait jamais rien mangé de pareil. Le plus grand était donc un véritable chef ! Il faudra vraiment qu'il lui apprenne à faire des trucs comme ça ! Elle dévora littéralement le plat, l'engloutissant à une vitesse folle avant de s'étirer comme si elle était maintenant en pleine forme.

-Je me sens revivre ! Ça fait du bien de récupérer ses forces !

Mais alors qu'elle posa de nouveau son regard sur le jeune garçon, un visage pénétra son esprit, une femme, magnifique. Elle se leva alors d'un bond et se saisit du matériel du dessin, esquissant rapidement ce qu'elle avait vu, donnant vie au croquis au fur et à mesure des coups de fusain. Au bout de quelques minutes elle avait terminé, la personne représentée était reconnaissable au premier coup d’œil pour quelqu'un qui la connaissait, mais elle ignorait qu'il s'agissait de la mère du petit.
Elle leva alors le regard du résultat, encore un peu perturbée. Ces pulsions, c'était incontrôlable, par moment elle avait l'impression que son esprit flanchait, que quelque chose prenait le contrôle d'elle et s'amusait à lui faire faire ces choses étranges. En réalité elle ignorait que ses pouvoirs s'éveillaient lentement puisqu'elle était inconsciente de ce qu'elle était vraiment.
Elle n'osait pas vraiment regarder le garçonnet, après tout elle venait de faire quelque chose de bizarre, il devait la prendre pour une folle... Mais elle n'était pas folle ! Enfin, sûrement pas... A bien y regarder les yeux de cette femme semblaient pénétrer son âme, un frisson glacial lui parcouru alors l'échine alors qu'elle éloigna sans douceur la feuille d'elle dans une exclamation apeurée avant de prendre fébrilement sa tête entre ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Baskerville

avatar

Messages : 35
Points d'expérience. : 34

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Sam 11 Nov - 10:23

-Akame. Aka. Rouge, comme le sang. Comme tes yeux.

Le petit garçon s'était laissé approché sans le moindre mouvement de recul et avait même levé légèrement la tête pour observer les iris sanglantes de la demoiselle, révélant au passage les siennes qui étaient aussi noires que l'ébène. Si il avait laissé la jeune femme venir à lui pour qu'elle se saisisse de la boite réchauffée qu'il lui tendait, le gamin ne semblait pas décidé à franchir le pas de la porte pour entrer dans la chambre. Cette dernière était maudite à ses yeux. Sa mère y était morte en lui donnant naissance dans cette pièce et elle surchargée de sorts anti-vampire, les murs renforcés par le précieux métal de la guilde des chasseurs afin de tenir tranquille toute créature nocturne qui s'y trouvait. L'enfant le savait parfaitement et donc par instinct n'osait y mettre un pied, aussi aurait-il une réaction violente si l'on essayait de l'y entrainer.

-Maman m'a appelé Caïn. Je trouve ça étrange et pas très gentil, dans le livre de mythes humains appelé la Bible, Caïn est devenu le premier meurtrier de l'histoire en tuant son frère. Tu crois que ca veut dire qu'elle voulait que je tue Kaien ?

Sur cette réfléxion étrange, le petit s'était assis sur le sol, ayant l'air de vouloir tenir un peu compagnie à la captive. Il la regarda longuement manger sans lui accorder trop d'intérêt puis répondit enfin à sa question.

-Tes vêtements sentaient le sang, il ne voulait pas que ça me rende fou. Mais il sait que tu y tiens alors il fera attention. Pourquoi il ne te tue pas, toi ? Il a tué tous les autres qu'il mettait dans la cave. C'est parce que tu ne fais pas parti de ceux qui ont tué maman ?

Malgré ses propos obscurs, le second fils de James semblait simplement faire preuve d'une curiosité enfantine. Une curiosité morbide cependant mais c'était à croire que le petit protégé qu'abritait la batisse évoluait dans les ténèbres depuis sa naissance.
Il sursauta cependant quand la prénommée Akame fut saisie d'une pulsion soudaine et recula sur les fesses en prenant appuie sur le sol et toujours assis, de l'entrée de la porte. Pas énormément, juste un mètre ou deux comme un animal effrayé afin de toujours pouvoir observer l'étrange dame aux cheveux blancs. Cette dernière avait alors crayonné sous le regard perplexe de l'enfant et une fois que la feuille fut abandonnée, le dernier de la fratrie la ramena à lui en la faisant doucement voleter par la pensée, profitant que la créatrice soit en état de choc vis à vis d'elle-même pour user de ses pouvoirs.

-Maman ! s'était-il exclamé en découvrant le portrait.

Des traits fins et arrondis avec élégance que l'enfance lui permettait de partager avec elle. Cette délicatesse naturelle et une longue chevelure ébène et soyeuse retenue en un chignon sophistiqué. La tendresse qui se lisait dans son regard mais aussi une certaine détermination et noblesse incarnée dans le dessin de son nez. Cain la reconnaissait aisément grace à la netteté des traits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akame Hakahoru
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 60
Points d'expérience. : 36

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Sam 11 Nov - 13:20

-Oui, Akai Me, ça veut dire yeux rouges, on me le dit tout le temps... Mais tu as des beaux yeux, tu sais. On dirait la nuit, lorsque les étoiles sont cachées...

Il avait un regard magnifique, presque envoûtant. Tellement profond que l'on pouvait s'y perdre, happé par l'obscurité. Elle s'installa après avoir prit la boîte, visiblement réellement affamée. Alors qu'elle mangeait elle releva un instant le regard sur le petit qui était resté à l'extérieur. Lui faisait-elle peur ? Ou alors peut-être qu'il n'avait pas le droit d'aller dans cette pièce, ou bien son père ne voulait pas qu'il s'approche d'elle... Après tout elle était dangereuse.

-Tu n'entres pas ? C'est chez toi tu sais, cette pièce ne m'appartient pas...

Explicita la blanche d'une voix douce malgré qu'elle avait la bouche pleine. Elle ne voulait pas paraître ambiguë ; cette chambre ne lui appartenait pas, elle ne faisait que l'utiliser, elle ne toucherait à rien, ne bougerait pas le moindre objet de place et ne volerait rien non plus.
Elle était surprise, cet enfant avait l'air calme et gentil, pourquoi son père et son frère l'avait mise en garde contre lui ? Il n'avait rien de dangereux, c'était simplement un enfant et qui avait été plus attentionné avec elle que tout ceux de l'orphelinat réunis. Elle l'écouta alors parler sagement lorsqu'il reprit la parole. Elle était curieuse et souhaitait le remercier pour le repas, elle fit alors de son mieux pour répondre à sa question sans trop s'embrouiller dans ses pensées.

-Tu sais ces trucs là c'est rien que des histoires, et puis moi je sais pas lire alors je m'en fiche. Je pense juste que Cain ça ressemble à Kaien et que c'est joli, c'est tout.

Répondit elle, sincère. Un prénom ce n'était qu'un prénom, beaucoup y apportent trop d'importance. Et puis celui de cet enfant sonnait bien, sa mère l'avait bien choisit.
Lorsqu'il répondit à sa question un sourire doux se dessina sur son visage. Alors son tortionnaire n'allait pas brûler son vêtement, tant mieux. Ce geste sembla même la toucher, elle y tenait tellement. Tandis qu'elle était dans ses pensées elle effleura du bout des doigts la médaille qu'elle portait autour du coup, là où était inscrit son prénom, gravé dans l'or, derrière un rubis rouge.

-Ah, toi aussi tu n'aimes pas l'odeur ? Je suis heureuse s'il le nettoie, c'est important pour moi... Ça et mon katana, c'est tout ce que j'ai de ma mère... J'aime beaucoup mon arme, une petite coupure suffit à tuer, ça évite qu'il y ai trop de sang...

Elle répondait à chaque fois systématiquement, sans vraiment réfléchir, c'était comme si les mots franchissaient ses lèvres sans demander aucune permission. Uniquement guidés par le flot de ses pensées. Elle se rendit compte alors qu'elle venait de parler de meurtre à un enfant mais il n'avait pas l'air gêné par ces propos, comme habitué. Il fallait dire qu'avec un père pareil ce n'était pas très étonnant...

-Je ne sais pas... Je ne connaissais pas ta maman, mais je devais tuer ton papa... Mais l'homme qui m'a engagée m'a menti, alors je veux me venger. C'est peut-être pour ça qu'il me laisse en vie... Si ça se trouve une fois qu'on aura tué le méchant ensembles il me tuera aussi. Ce ne serait pas si grave, je pense...

Elle avait soupiré doucement, elle savait qu'ici sa vie ne tenait qu'à l'humeur de son hôte, elle s'y était résignée. Et s'il venait à vouloir la tuer, il n'y avait pas grand chose qu'elle pourrait faire... Se débattre, peut-être, mais en avait-elle encore la force ? Lui restait-il suffisamment de détermination pour vouloir vivre ? Elle l'ignorait.
Elle leva son regard vers le petit et c'est alors qu'un visage pénétra son esprit. Elle se précipita alors pour le dessiner, le faire sortir de sa tête. Elle n'en avait pas conscience mais il s'agissait de la mère du garçon. Peut-être était-elle apparue car ils venaient de parler d'elle... Toujours était-il qu'elle était en état de choc, surprise de ce qu'elle venait d'accomplir sans même s'en rendre compte.

-C'est ta mère...?! Comment j'ai pu...? Tu lui ressembles mais...

L'albinos semblait réellement perturbée par ce qu'elle venait de faire, comment avait-elle pu dessiner le visage d'une morte qu'elle ne connaissait pas ? Elle ne l'avait jamais vue, pourquoi ce visage était apparu soudainement dans son esprit ? Elle commençait à paniquer, elle devait se reprendre. Elle avait la sensation d'étouffer tant ses poumons se serraient, que son corps se crispait.
Elle se leva du lit, chancelante et ouvrit la fenêtre afin de respirer l'air frais. La lune l'éclairait timidement, donnant à la pâleur de la jeune femme une aura presque mystique. Une brise fit onduler ses longs cheveux qui avec la lueur lunaire prirent une couleur argenté, semblables à une vague scintillante. La pierre autour de son cou donnait à la lumière qui la traversait une couleur rougeâtre qui se reflétait sur sa peau d'albâtre, éclairant faiblement autour d'elle. Elle semblait plus calme, regarder l'astre l'avait apaisée mais elle avait encore besoin de se changer les idées. Si elle ne pouvait comprendre ce qui lui arrivait, pourquoi depuis qu'elle se trouvait ici il se passait des choses étranges, elle n'avait qu'à les ignorer et les oublier.

-Lorsque j'étais à l'orphelinat personne ne jouait avec moi, ou alors ils jouaient à me tirer les cheveux... Mais toi à ton âge tu dois bien jouer à quelque chose, non ? J'aimerais bien savoir ce que c'est jouer... Ils avaient l'air de tellement s'amuser...

Elle posa son doux regard sur lui, il n'était toujours pas entré, ce n'était pas grave, elle n'avait qu'à sortir d'ici. D'un pas léger et silencieux elle s'avança vers lui, seul le frottement du drap pouvait indiquer sa position. Une fois face à la sortie elle franchit la porte, puisqu'il en était légèrement éloigné et lui tendit la main. C'est alors qu'un cri d'oiseau lui fit relever les yeux. Face à elle, au niveau de l'escalier se trouvait une forme noire nimbée de pourpre qui émettait de la lumière. Elle n'était pas sûr de ce qu'elle voyait, ne s'étant même pas rendue compte que, libérés de la magie anti vampire de la chambre, ses pouvoirs venaient de s'activer. C'est en voyant une mouette sortir de la forme et aller droit sur elle qu'elle poussa un cri de surprise et s’évanouit de peur. Malgré qu'elle était à présent dans les vapes la forme resta là et la mouette se posa sur la rambarde de l'escalier. A y regarder de plus près il s'agissait d'une sorte de portail, petit cependant. De ce dernier s'échappait le bruit des vagues et d'une foule agitée ainsi qu'une douce odeur de brise marine, en s'approchant l'on pouvait voir à travers. Un port, de jour et qui datait visiblement d'une tout autre époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Baskerville

avatar

Messages : 35
Points d'expérience. : 34

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Sam 11 Nov - 16:03

-C'est beau comme nom. Tes yeux sont étranges mais ils brillent. C'est une belle lumière de vie. Ils ne sont pas vides. Mais je n'aime pas un ciel sans étoiles, il parait si seul et effrayant. Se perdre dans un ciel aussi noir pour toujours, ça me fait peur. Je préfère encore un ciel avec la couleur de tes yeux, il sera plus vivant.

Cain s'exprimait étrangement pour un petit de son âge mais cela résultait en parti de son enfermement. Il ne voyait le monde extérieur que par les livres et les photos. Parfois par la télévision mais le son grésillant et les images trop colorées de cette dernière étaient douloureux pour ses iris sensibles.
Quand elle lui proposa ensuite de rentrer, le petit garçon secoua négativement la tête sans ajouter un mot. Son expression était à nouveau devenu impassible alors qu'il se perdait dans ses pensées, fixant le sol sans raison quelconque. Néanmoins il releva ensuite la tête vers Akame avec intérêt, comme si une personne lui avait soufflé une information intéressante sur le compte de la prisonnière.

-Tu ne sais pas lire ? C'est étrange pour une grande comme toi. Moi je sais lire depuis longtemps, j'ai appris avec Kaien parce que les livres c'est tout ce qui reste de maman en dehors de quelques vêtements mais ils n'ont plus son odeur depuis longtemps.

Son regard ébène s'était posé sur le collier quand elle l'avait effleuré machinalement du bout des doigts. Il ne semblait guère intéressé par la valeur du bijoux, n'ayant fait que suivre son geste des yeux.

-Ton arme est efficace, c'est pour ça que James ne te la rendra pas. Tu pourrais le tuer. Mais je ne veux pas qu'il meurt. Je l'aime pas mais il a une part de maman en lui. Je ne peux pas la tuer une deuxième fois. Alors ne le tue pas s'il te plaît. Il a des souvenirs de maman en lui. Et je ne pense pas qu'il te prendra ta vie maintenant sauf si tu fais de grave bêtise parce que si il t'a épargné je ne pense pas qu'il te fera croire que tu peux vivre avant de te jeter dans la mort. Je ne l'aime vraiment pas mais il n'agit pas comme les gens qui ont tué maman.

Cain s'était ensuite refermé sur lui-même, ne poussant qu'une exclamation en voyant le dessin puis ne fit guère attention au trouble de la demoiselle. Il avait simplement relevé la tête pour observer la scène magnifique qui se dessinait sous ses yeux. En cet instant la demoiselle ressemblait véritablement à une déesse lunaire, comme si elle était l'incarnation physique de cet astre nocturne. L'intérêt du gamin avait été suscité, allumant quelques lueurs dans son regard mais peu à peu ces scintillements éphémères finirent par s'éteindre lentement jusqu'à ne laisser plus que le néant derrière eux.
L'image avait été aussi fugace qu'une étoile filante.
Cain ne l'avait pas vu s'approcher, son esprit s'était perdu dans les méandres d'une réflexion profonde. C'est avec frayeur qu'il releva les yeux vers celle qui avait poussé un cri terrorisé et recula immédiatement alors que le corps de l'adolescente s'effondra lestement sur le parquet. Le petit ne comprit pas ce qui se passait et fit quelques pas en arrière en entendant les pas de James dévaler les escaliers, faisant envoler l'oiseau qui y était sagement posé. Le chasseur n'eut que le temps de faire le lien entre la faille étrange qui flottait, tel un coeur battant, non loin de son visage, l'enveloppe charnelle inerte et hors de la chambre ainsi que la présente de Cain qu'il jeta un regard accusateur à son second fils.

-Ce n'est pas moi ! s'exclama le plus jeune avec une colère soudainement avivée. Je n'ai rien fait, j'écoutais les voix quand elle a crié, et ce n'est pas moi !

-Tes voix ont-elles dit quelque chose à son sujet ? demanda froidement le Baskerville en ramassant la jeune femme étendue sur le sol en prenant de soin de garder son corps frêle dissimulé dans le drap.

-Non ! Enfin oui... Mais ce n'était pas méchant. Elles disaient qu'il y avait quelque chose en elle. Ce n'est pas moi qui ai fait ça, j'en suis certain !

-Tu sais ce qu'il se passe quand tu les écoutes trop longtemps...

-CE N'EST PAS MOI !

Les iris de l'enfant avait violemment viré à l'écarlate lors de son éclat de voix et n'avait eut qu'à tendre le bras d'un geste rageur pour qu'une force invisible ne pousse James -et Akame dans ses bras- dans la chambre. Dans un même mouvement, la porte de la pièce se referma sur eux et parut bloquée. Heureusement, seul le dos de James avait heurté violemment le sol tandis qu'il avait protégé tant bien que mal le fragile fardeau qu'il soulevait lors de la crise de l'enfant. Cela le fit grogner de douleur mais rien n'était cassé. Une chance que les hunters étaient plus résistants que la moyenne...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akame Hakahoru
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 60
Points d'expérience. : 36

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Sam 11 Nov - 21:25

-Le ciel ne sera jamais noir pour toujours, il y aura toujours lueur cachée quelque part... Et puis même si tes yeux sont noirs, ton cœur lui brille, je le vois à la manière dont tu prends soin de moi... Rien ne t'y oblige, tu pourrais m'écraser avec un tracteur à la place...

Son expression n'avait rien de méchant, comme souvent lorsque sa personnalité humaine était présente. Elle ne ressentait aucune animosité pour lui ni pour son frère. Il en restait peut-être un peu pour James, certes, mais elle finirait par s'estomper jusqu'à totalement disparaître. En revanche celle qu'elle ressentait pour ceux qui l'avaient dupée, celle la ne disparaîtrait jamais. Elle finirait par retrouver leur trace et les tuerais tous jusqu'au dernier.

-Je ne sais pas lire car j'ai vécu longtemps dans un orphelinat... Comme je suis différente on ne m'aimait pas, on me mettais de côté, même les adultes, je n'avais pas les mêmes droits que les autres enfants... Ensuite je suis partie et avant d'arriver ici je vivais dehors.

Raconta calmement la jeune femme aux cheveux d'albâtre. Elle n'aimait pas vraiment parler de son passé qu'elle trouvait trop triste mais au fond elle avait fini par se convaincre que tout le monde avait du avoir une vie aussi douloureuse que la sienne, sinon ce serait injuste... Du moins c'est ce qu'elle aimait penser lorsqu'elle était affamée, assise au bord d'un trottoir boueux, glacée par la pluie. Elle regardait alors passer les gens et essayait d'imaginer leur histoire, de savoir quelle triste vie ils avaient pu connaître, l'inventant complètement.
Puis elle les prenait en pitié, les larmes aux yeux, les pauvres, ils n'avaient rien faits pour mériter ça...

-Tu es dur avec ton papa, je suis sûre qu'il t'aime beaucoup... Il ne ferait pas tous ces efforts pour te protéger sinon... Et puis ta maman, elle doit être très fière de toi... Elle veille sur toi, depuis les étoiles...
En revanche il faudra qu'il me l'a rende un jour... C'était à ma mère et même si je ne l'ai pas connue... Si elle m'a abandonnée, j'y tiens beaucoup...


Lui murmura doucement la vampire, une expression mélancolique sur le visage.
Puis tout s'enchaîna très vite, sans qu'elle eut le moindre contrôle. Elle voulait simplement s'amuser avec le garçon lorsque cet oiseau terrifiant surgit de nul part, la tétanisant au point qu'elle en perdit conscience. Elle ne se sentit ni soulevée et encore moins projetée en arrière lorsque Cain s'emporta, mais au bout de quelques instants l'albinos ouvrit de nouveaux les yeux. Le choc avait suffit à la tirer de sa léthargie. Cependant ce n'était pas l'aura de la petite humaine inoffensive, non, c'était la vampire qui venait de s'éveiller. Mais cette fois-ci elle n'avait rien de dangereux, elle semblait perturbée et un peu perdue, promenant son regard autour d'elle, puis le posa sur le chasseur.

-James, j'ai fais quelque chose... Mes pouvoirs...

Elle désigna ce qui se trouvait derrière la porte fermée et voyant que cette dernière lui offrait une résistance déplaisante elle posa alors la main dessus après s'être relevée péniblement et força pour l'ouvrir, allant jusqu'à utiliser ses pouvoir pour faire éclater le bois en morceaux si cette dernière ne s'ouvrait toujours pas.
Une fois dans le couloir elle chercha l'enfant du regard mais se concentra sur la faille près de l'escalier. Elle s'en approcha, prise d'une curiosité malsaine, elle brûlait d'envie de regarder à l'intérieur. Après tout un petit coup d’œil, ça ne faisait de mal à personne, non ?

-Cain n'y est pour rien James... Il a été adorable avec elle... Enfin nous... Mais elle a utilisé mes pouvoirs sans s'en rendre compte et s'est évanouie de peur en voyant ça...

Elle désigna la mouette qui a présent était perchée en haut d'une vieille armoire. Elle voulait en savoir plus, elle ignorait quels étaient ses pouvoirs, en quoi ils consistaient. Mais elle sentait qu'Akame se réveillerait dès que son choc serait passé, elle n'avait pas beaucoup de temps. A présent qu'elle était de nouveau hors de la chambre, hors de ce qui bloquait ses pouvoirs, elle songea un instant à s'enfuir mais se ravisa. Non, elle ne voulait pas partir. Elle lui avait promis de l'aider et il l'aiderait en retour.
Elle se tourna gracieusement vers lui et lui adressa un regard rassurant, elle voulait qu'il sache, elle ne ferait de mal ni à lui ni à personne de sa famille. Elle voulait juste des réponses.

-Je ne vais pas m'enfuir ni attaquer qui que ce soit James... Je veux juste en savoir plus sur moi... Aide moi... Tu viens de nous protéger elle et moi, je vois bien que tu n'es pas si cruel...

Pour la première fois depuis qu'elle se manifestait son regard n'avait rien de manipulateur, de dédaigneux. C'était celui d'une femme comme les autres, en détresse, dont les yeux humides se faisaient suppliants. Lui qui avait l'habitude de côtoyer les vampires... Lui saurait peut-être l'aider à découvrir quels étaient ses pouvoirs ainsi que son identité. Après tout, la nature des pouvoirs était différente pour chaque famille, même s'il y avait quelques exceptions. Peut-être que s'il réussissait à connaître ce qu'elle contrôlait il pourrait en déduire à quelle famille elle appartenait et peut-être... Peut-être savoir qui était sa mère... Et puis elle pouvait être encore en vie ! Elle pourrait lui dire pourquoi elle l'avait abandonnée ! Enfin elle saurait toute la vérité !
Au fond d'elle même elle le savait bien... Soit sa mère était morte, soit elle l'avait abandonnée et ne souhaitait plus jamais la revoir. Dans tous les cas, ces réponses ne la satisfaisaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Baskerville

avatar

Messages : 35
Points d'expérience. : 34

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Mer 22 Nov - 23:27

Cain avait regardé la jeune femme en silence, ce qui pouvait être déstabilisant aux premiers abords quand on ne connaissait pas la singularité de son caractère. Enfin ses lèvres closes s'entre-ouvirent pour répondre à la jeune femme, un brin amusé par ces derniers mots bien qu'il ne comprenait pas réellement ce qu'un tracteur faisait dans cette histoire.

-J'aime beaucoup ta manière de parler. C'est beau. Un peu comme un poème. Mais tu es étrange. Pourquoi un tracteur ? Je suis trop jeune pour conduire tu sais, je n'ai même pas le droit de monter à l'avant d'une voiture normalement.

L'enfant avait alors penché la tête sur le côté, posant sa joue contre sa paume et son regard se fit absent. Cependant une lueur d'intérêt reprit de la vivacité dans ses iris ébènes tandis que la demoiselle lui révéla une partie de son passé difficile. Cette misère, il ne la connaissait pas. Cain n'était peut-être pas assez empathique pour ressentir de la tristesse ou de la pitié en entendant un pareil sort. Ou simplement que cette sensibilité apparente n'était que le fruit de son ignorance face à la vie.

-Je peux pas comprendre ce que tu as ressenti. Moi je n'ai pas le droit de sortir d'ici non plus. Depuis que nous sommes arrivés ici parce que papa a tué quelqu'un d'important, je suis enfermé. Je n'ai pas le même traitement que les autres enfants. Lui, mon grand-frère va à l'école. Mais je ne suis pas triste, je m'en fiche un peu. Je n'aime pas les autres enfants. Ils font trop de bruits et ils sont idiots. Mais les rues me tentent, un jour je m'échapperai. Si tu connais la ville, tu voudras bien m'y emmener ? Comme ça tu les verras différemment, tu ne seras plus seule puisque je serai là et tu sauras que tu auras un toit, ici.

Puis la situation s'était envenimée peu après qu'elle lui ait avoué l'importance qu'avait le sabre à ses yeux. Bien qu'il ne releva pas, le petit partageait ses pensées sur ce sujet. Lui aussi n'avait plus que des livres promenant de sa maman et il tenait énormément à ces derniers. Alors il ressentait aussi cet attachement étrange porté sur un objet ayant appartenu à une personne disparue.
C'était comme retrouvé une petite part d'une personnalité évanouie depuis longtemps...
Mais les événements s'étaient enchaînés rapidement. La captive était sortie de sa cellule, provoquant un phénomène étonnant avant de s'évanouir et d'être recueillie dans les bras de James, inerte.

-Tu es différente...

Le chasseur avait aussitôt sentit le changement quasi imperceptible dans l'air. L'aura de vampire de la demoiselle, croisé auparavant lors d'un sourire sadique de celle-ci, s'était éveillée. Une énergie puissante et vibrante se dégageait de son corps, agitant les instincts les plus primaires du Baskerville. La jeune femme n'était pas une sang-pur mais la concentration de sang vampirique dans ses veines était forte, indéniable. Elle transpirait par les pores de l'albinos pour se déverser en vague furieuse dans la pièce, telle des rouleaux aqueux surprenants.
La coupable parvint ensuite à faire plier Cain d'une manière étonnante. L'enfant avait relâché la tension sur la porte qui les gardait prisonniers de cette chambre maudite. James en profita alors pour se redresser vivement, s'emparant une fine dissimulée dans le renfort de sa ceinture. Cette personnalité imprévue ne lui inspirait guère confiance, surtout qu'elle était à présent hors de l'endroit qui l'affaiblissait.
En silence, le traqueur de noctambule avait suivi ses indications, dardant sur l'oiseau un regard vif avant de reporter sa pleine attention sur l'élément dangereux. Un autre détail le chiffonnait outre cette manifestation subite de pouvoir. Pourquoi diable parlait de son « moi » passé à la troisième personne ? Etait-ce donc deux personnes différentes qui habitaient ce corps ou alors jouait-elle si bien la comédie que même lui serait prêt à se laisser tromper ?
Il ne pouvait négliger aucune hypothèse.

-Tu es consciente de ce que tu me demandes alors que tu as failli réduire ma famille à néant ? De ce je vois, tu ne maîtrises pas tes pouvoirs. Je ne sais ce que tu caches, mais il va falloir que nous ayons une discussion sérieuse sur ce que tu es, qui tu es, si nous voulons parvenir à un arrangement quelconque. Tu niais tes pouvoirs et maintenant tu les reconnais.

Pourtant l'anglais n'avait aucune impression de mensonge. La fille se voulait donc sincère et il était prêt à la croire, mais un certain scepticisme demeurait toujours.
Sa confiance ne serait pas accordée de si tôt.
Surtout pas à une créature capable de transgresser les lois de la physique. Intrigué par cette brèche dans la réalité, James s'approcha d'un pas prudent pour observer le spectacle que cette fenêtre inédite offrait.
Cain semblait avoir bonnement et simplement disparu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akame Hakahoru
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 60
Points d'expérience. : 36

MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   Jeu 23 Nov - 2:01

-Un poème ? Tu trouves ? J'ai jamais lu mais j'ai déjà entendu un peu...
Si c'est un poème, c'est avec beaucoup de fautes. James il dit que j'en fais tout le temps.


Répondit passablement la jeune femme aux cheveux d'albâtre, en éludant, volontairement ou non, la partie sur le tracteur. Après tout, il valait peut-être mieux pas qu'il sache que jusque-là elle pensait que s'il se mettait en colère il l'écraserait avec un tracteur.

-J'aimerais très bien t'y emmener mais je suis cherchée par la police.

Expliqua-t-elle maladroitement, en parlant aussi correctement que son esprit fatigué le lui permettait. Elle n'avait pas le temps de chercher ses mots et de réfléchir à l'ordre dans lequel ils allaient ou comment bien les prononcer. Et à vrai dire, elle n'avait pas vraiment envie de se donner cette peine...

-Mais je ne compte pas leur faire du mal ! Je te l'ai dis ! Et puis comment tu peux me demander de te dire qui je suis et ce que je suis alors que j'en sais rien du tout ?! Je dois faire quoi ?! Inventer ?! Mentir ?!

Si elle s'était emportée sa colère fut soufflée aussitôt. Evidemment qu'elle lui en voulait de lui demander l'impossible. Comment pouvait-il croire qu'elle lui expliquerait tout sagement alors qu'elle était encore plus dans le flou que lui ?! Elle avait passé plus de dix ans en parfaite spectatrice, à observer ce qu'elle faisait sans en avoir le moindre contrôle. Chaque jour, à chaque instant, c'était comme vivre sa vie sans en faire partie, sans avoir le moindre choix dessus. Pourtant elle savait que c'était elle, que c'était son corps mais lorsqu'elle se concentrait, lorsqu'elle parvenait à ouvrir les yeux elle ne voyait que son corps qu'elle distinguait à peine, flottant dans le vide absolu, comme une projection d'elle-même à travers son esprit.
Bien qu'encore aux prises à l'incompréhensions face à la demande de James elle décida néanmoins de lui dire ce qu'elle savait. Comme ça au moins, il accepterait peut-être de l'aider à comprendre.

-Évidemment que je les reconnais car moi je sais que j'en ai... Je sais que je suis un vampire à cause que j'ai soif... Je sais que j'ai les pouvoirs car je m'en suis déjà servit, sans les contrôler... Je ne sais pas qu'est-ce qui s'est passé ou bien pourquoi j'en suis là... Mais j'ai la sensation que j'étais là la première... Seulement depuis un instant que je connais pas... Et qui semble durer depuis aussi longtemps que je m'en souvient... C'est elle qui vit tous les jours et c'est moi qui suis enfermée dans l'endroit sans lumière...

Étrangement même si elle faisait encore quelques fautes de langage, elle semblait mieux assimiler la langue et les mots et pouvait donc en utiliser de plus complexes... Même si par moments elle pouvait donner l'impression de régresser... En effet parler plus ou moins correctement lui demandait un effort considérable qu'elle ne parvenait tout bonnement pas à maintenir constamment.
Voyant James s'approcher de l'endroit elle l'accompagna, attrapant timidement son bras, presque autant effrayée qu'intriguée lorsqu'elle put regarder à son tour à l'intérieur.
Sur le port qui semblait dater d'il y a déjà un booooon moment, un homme à la trentaine bien passée semblait s'agiter et donner des ordres à d'autres personnes qui transportaient des marchandises du quai jusque dans un bateau. Chose troublante, il ressemblait trait pour trait au Baskerville, la seule différence résidant dans la main manquante, tout bonnement inversée.

-C'est toi ? Mais tu peux pas être ici et là-dedans. T'as un frère qui te ressemblerait très beaucoup ? En tous cas il est plus beau...

Demanda l'albinos, semblant captivée par ce qu'elle avait sous les yeux. Qu'est-ce qu'elle venait de faire ? Elle avait ouvert une sorte de porte vers une époque différente ? Le passé peut-être ? Après tout, James disait qu'il était très vieux... Mais dans ce cas il devrait lui manquer l'autre main. C'était qui alors qu'elle voyait ? Un frère ? Son papa ? Elle n'y comprenait rien mais ressentait comme un léger plaisir très étrange, à regarder cet inconnu ; qui ne lui donnait pas tellement cette impression puisqu'il ressemblait à James, déambuler d'une drôle de démarche en passant son temps à boire un truc dans une bouteille bizarre.
Soudain, et chose assez rare pour être notable, (non, là c'est un peu méchant...) une idée lui traversa l'esprit. Pouvait-elle aller là-bas si elle passait dans le trou ? Phrase à ne pas sortir de son contexte je vous prie... Elle approcha alors sa main de la faille, curieuse. Si sa main traversait elle n'aurait qu'à se concentrer et l'agrandir jusqu'à pouvoir passer toute entière, logique non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Haine et découverte [x Akame]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Haine et découverte [x Akame]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» KOUMAN HAINE TI PE A FE MARC HENRY E SAL DI SOU NEPTUNE...
» humiliation et Haine [PV]
» découverte d'un FNI: félin non identifié! (pv fely) sujet clos
» Une étrange découverte
» Une larme entre amour et haine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight RPG :: ACADÉMIE CROSS :: Jardins-
Sauter vers: