Bienvenue à l‘Académie Cross, incarne un vampire ou un humain et viens vite nous rejoindre. Seras-tu la prochaine légende ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre imprévue [x Kamui & Subaru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yona Hio
Vampire de sang pur
Vampire de sang pur
avatar

Messages : 197
Points d'expérience. : 127

MessageSujet: Rencontre imprévue [x Kamui & Subaru]   Dim 28 Fév - 17:38

Alors que la Lune posait ses doux rayons sur la ville qui avoisinait l'Académie, une fine forme encapuchonnée venait de faire son entrée sur la Grande Place. Le jour cet endroit était le plus peuplé, mais la nuit c'était tout le contraire. Puisque les magasins aux alentours étaient fermés, aucune personne ne venait trainer dans le coin à part quelques insomniaques occasionnels. Mais en ce soir paisible, l'endroit était désert de toute activité, et même vie, humaine ce qui arrangeait la rouquine.
Se promener ainsi hors du campus quand la nuit était pleine et les vampires réveillés se révélait souvent une mauvaise idée mais la sang-pure en avait besoin. Elle s'était assurée que Tôga n'avait pas de mission et donc qu'elle ne risquait pas de tomber sur lui au détour d'une rue étroite. Sans doute ne voudrait-il la voir en pleine chasse, et c'était tant mieux que Kaien le lui ait ordonné de surveiller la Night-Class en l'absence du professeur de mathématiques. D'ailleurs, depuis combien de jours la Hio n'était pas retournée dans la salle de classe ? Environ une semaine. Mais de toute manière, ce n'était qu'un détail, il lui suffisait de demander les cours d'Adrian pour rattraper ce qui lui manquait.
Yona s'arrêta un instant et leva la tête pour admirer l'astre lunaire. Malgré le nombre incalculable d'étoiles, ces dernières étaient indéniablement éloignées de l'imposante sphère lumineuse. Ne devait-elle pas se sentir seule dans la fraicheur de la nuit ?
Un peu comme elle au fond...
Tôga était certes là pour la vampire, dans l'ombre, mais la rouquine savait qu'ils devaient s'éviter car sa soif devenait dangereuse pour lui. S'approcher des autres vampires de la classe nocturne ? Certainement pas. Ces derniers entendraient trop bien les petits battements de coeur que protégeait la sang-pure dans son ventre. Bien qu'elle puisse les faire passer pour ceux d'Izumi, son premier amant, et non ceux de Tôga comme c'était en réalité le cas, ces deux petites vies n'en étaient pas moins en danger. Elle était une sang-pure, fiancée de base à Lord Toma afin de perpétuer la lignée des Level A, et n'étaient pas sensée donner naissance à de "simples" aristocrates même si ces derniers se révèlent puissants en grandissant. Surtout qu'ils étaient avant tout un danger pour la société vampirique puisque issus d'un hunter et pouvaient manier des armes anti-vampire sans aucun problème. Du moins jusqu'à preuve du contraire...
Alors qu'elle fermait les yeux pour prendre une inspiration et mettre fin à ses cogitations, Yona sentit qu'elle n'était plus seule et fut aussitôt sur la défensive. Au vu de leur aura, ils étaient des vampires. De quels rangs ? Pas des sang-purs heureusement mais semblaient néanmoins dangereux. Des level B ? Un frisson désagréable parcourut la colonne vertébrale de la vampirette qui recula d'un pas, plus mefiante et effrayée qu'un danger potentiel pour les nouveaux venus qu'elle n'arrivait pas encore à voir.

-M-montrez-vous !

Sa voix était chevrotante alors que son frêle corps tremblaient d'appréhension. Ses pouvoirs pouvaient commencer à être palpable, la demoiselle étant sur la défensive. Mais plus qu'offensive la jeune femme semblait prête à prendre la fuite.

(Voilà, et désolée pour l'attente, j'ai eus malheureusement plusieurs choses à régler ces dernières semaines T.T)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru/Kamui Shiro
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 51
Points d'expérience. : 21

Feuille de Personnage
Double-compte :

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [x Kamui & Subaru]   Dim 28 Fév - 19:01

La nuit venait de prendre place. Cachés dans leur repère, les deux jumeaux y passaient généralement la journée pour y dormir. Ce n'était rien de bien glorieux pour des vampires de leur rang. Un vieux taudis, une baraque délabrée, en ruine, peut-être promis à la destruction dans un avenir proche, avec des fenêtres barricadées aux vieilles planches de bois. Rien dont voudraient bénéficier des aristocrates comme eux. Mais ce choix d'abri était volontaire. Aucun humain n'aurait l'idée d'entrer dans un endroit pareil. Ils étaient certains d'avoir la paix. De plus, ils s'étaient refusé à retourner dans leur famille, au Japon. Que penserait-elle de savoir qu'ils avaient quitté l'académie, pire encore ce qui les avait poussé à le faire ? Cela n'avait plus d'importance à présent. Quoi qu'il en soit, Kamui et Subaru quittèrent leur "logis" à la venue des premiers rayons lunaires. Pour esquiver les éventuels humains retardataires du couvre-feu, ils passèrent par moment par les toits car leur tenue était plus que louche pour le commun des mortels. A l'extrémité d'une gouttière, Subaru leva son regard émeraude vers le ciel qu'il appréciait tant observer.

- Pas un nuage dans le ciel, dit-il, c'est agréable de si bien voir les étoiles.

Kamui en revanche, ne regardait certainement pas le ciel. Il contemplait ce qu'il pouvait voir de la ville depuis cette hauteur. Une ville calme et endormie. Son regard s'abaissa vers un couple de passant qui rentrait chez lui, main dans la main. Assez amusant de voir inconscience des humains, alors que deux vampires se tenaient au dessus de leur tête.

- J'espère qu'on ne vas pas retomber sur ce hunter, fit le vampire aux aguets.

Subaru abaissa son regard vers lui avant de répondre :

- Je ne sens pas sa présence dans les environs. Il doit être resté à l'académie. J'espère qu'il s'est rétabli...

- Humpf ! Préoccupation inutile.

La voie était libre. Kamui bondit aussitôt du toit et atterrit gracieusement dans la ruelle suivante, suivit très rapidement par son frère. Le froid de l'hiver ne les affectait en rien, et le vent léger qui soufflait dans la ville faisait virevolter les pans de leur cape. Alors qu'ils s'avançaient en direction de la grande place, qu'ils savaient déserte à cette heure-ci, une présence inconnue et forte ne manqua pas d'attirer leur attention. Kamui s'arrêta, le regard fixé vers le bout de la rue qui donnait sur la place de la ville. Il fronça légèrement les sourcils. Un vampire sang-pur ? En ces lieux ?

- Subaru...

- Oui, fit le deuxième, nous ne sommes pas seuls...

Ils s'échangèrent un regard puis reprirent leur chemin.

- Ca sent la peur...marmonna Subaru au fur et à mesure qu'il s'approchait de la sortie.

Un sang-pur effrayé ? Etait-ce seulement vraiment possible ? Mais très vite, une voix s'éleva de la grande place, à l'adresse des deux frères sans nul doute.

-M-montrez-vous !

Pas de doute. La sang-pure ici présente n'était pas rassurée. C'était assez étrange comme concept. Ne sentait-elle pas qu'elle avait à faire à de simples rangs nobles ? Très vite, Kamui et Subaru atteignirent la grande place et sortirent de l'ombre de la ruelle en s'affichant sous le premier réverbère présent. Devant la jeune fille level A apparemment prête à se sauver comme un lapin découvrant un renard, Subaru afficha un sourire :

- Bonsoir, fit-il, navré de vous avoir effrayé. Vous n'avez pourtant pas à nous craindre. Nous n'avons aucune raison d'être hostile envers vous.

Kamui ne souriait pas. Ce n'était pas un exploit. Il ne souriait jamais. Derrière son frère, il se contentait de détail soigneusement du regard la vampire qui se trouvait à quelques mètres devant lui. Elle n'était pas très imposante en taille, mais ses cheveux rouges étaient sûrement identifiable à des kilomètres.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yona Hio
Vampire de sang pur
Vampire de sang pur
avatar

Messages : 197
Points d'expérience. : 127

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [x Kamui & Subaru]   Jeu 3 Mar - 19:41

Dès l'instant où elle avait sentit les deux vampires aux alentours, la jeune femme était sur le quai-vive. Elle avait cessé tout mouvement, restant droite et immobile en guettant le moindre signe qui trahirait la présence des créatures nocturnes. Leurs auras étaient d'ailleurs étranges. Pas dans leur nature, ils étaient bien des aristocrates, mais par leur ressemblance. Ces deux personnes qui lui étaient encore inconnues possédaient une énergie presque semblable. Des parents ? Non, sans doute plus que cela. Frères ? Certainement. Mais le peu de différence entre eux la perturbait grandement. Néanmoins la demoiselle ne se posa pas plus de questions car les vampires se rapprochaient dangereusement et avec rapidité. Vu la vitesse à laquelle ils se déplacaient, ils devaient être agile et vif, ce qui n'était pas pour rassurer la rouquine. L'avaient-ils repéré et décidé de la traquer ?
Ils étaient à présent tout proches et leur odeur se fit plus prononcée. Leur présence se fit presque palpable et la rouquine fut prête pour riposter à la moindre attaque. Tendue, voire même effrayée, elle les avait appelé. Et pour sa plus grande frayeur, ils répondirent presque aussitôt sortant d'une des rues qui s'ouvraient sur la grande place. Les voir ainsi apparaître sous la lumière artificielle d'un réverbère au beau milieu de cette nuit froide n'apaisa en rien l'inquiétude de la sang-pure.
Elle avait été chassé pendant trop longtemps et se fiait maintenant à ses instincts quitte à en devenir paranoïaque. Sortir ainsi de l'Académie protectrice n'avait décidemment pas été une bonne idée.

- Bonsoir, fit-il, navré de vous avoir effrayé. Vous n'avez pourtant pas à nous craindre. Nous n'avons aucune raison d'être hostile envers vous.

Yona plissa les yeux en entendant ces mots. Elle recula malgré tout d'un pas en arrière, nullement aggressive. Contrairement à ses compères de rang A, la rousse se refusait de faire preuve d'une autorité quelconque sur ses congénères aux longues canines. Si par son apparence elle avait hérité de quelques traits de la beauté de sa mère et malheureusement l'aura de son géniteur, la Hio était tout sauf un danger.
Elle tenait plus de la proie que du chasseur, ce qui menait les autres élèves de la Night Class à ressentir un certain dédain à son égard pour ne pas faire honneur à son titre.
Enfin, avec méfiance elle commença à prêter une réelle attention au physique de ses interlocuteurs. Du moins, son interlocuteur puisque l'autre ne parla pas. Ce qui la frappa en premier fut la ressemblance frappante entre les deux. Un instant, elle crut que l'un deux s'était dupliqué en usant d'un quelconque pouvoir. Mais rapidement elle remarqua de légère différence. Leur regard et attitude surtout étaient dissemblables. Le premier se faisait plus chaleureux, allant même jusqu'à sourire tandis que le visage du second restait fermé. Le regard de l'un paraissait sincère quand l'autre la détaillait froidement. Cependant, elle ne repéra aucune agressivité, fourberie ou hypocrisie dans leur comportement, même pour le plus distant.

-Je vous en suis reconnaissante.

Presque soulagée, elle retira sa capuche afin de ne pas être impoli envers eux qui étaient à tête découverte, révélant ses mèches écarlates qui encadraient finement son visage dans des boucles rebelles. Ces nobles pouvaient très bien être à cheval sur l'étiquette et sauter sur la moindre occasion pour la blâmer et ainsi attirer l'attention sur elle au moindre faux pas, mieux valait donc jouer les cartes de la courtoisie.

-C'est ma présence qui semble vous avoir attiré, je vous présente mes excuses si je vous ai troublé dans vos activités. Je n'ai aucunement le but d'importuner qui que ce soit par le biais de ma personne dans cette ville, je ne suis que de passage pour une simple promenade.

Et dieu sait qu'elle en avait besoin...
Des jours d'enfermement dans sa propre chambre, à lutter contre elle-même la faisait frôler la folie. À ressasser ses problèmes seule, chercher des solutions qui ne venaient pas et manquer de craquer sous la colère et le stresse. Sans compter que Tôga était rentré blessé d'une mission il y a peu de temps, empestant le campus avec l'odeur alléchante de son sang. Ce soir là, la sang-pure avait failli perdre les pédales et céder à ses besoins bestiaux qu'elle tenait tant à réprimer. En tant que sang-pur il était dur de résister au liquide vital de la personne aimée mais en plus dans son état...
Sortant de ses pensées, la jeune femme avala sa salive pour humidifier sa gorge devenue sèche sous la soif. Heureusement que ces deux personnes n'étaient pas des humains, elle avait plus de réserve et de méfiance à leur égard ce qui lui évitait de leur sauter à la gorge. Yona les fixa alors à nouveau de ses iris améthystes, ne pouvant ressentir une certaine appréhension envers eux. Le sourire si réconfortant du premier pouvait très bien n'être qu'une façade cachant une personnalité vil qui ne guettait que la moindre ouverture dans sa garde pour l'attaquer ou prévenir le vieil Ichijo qui la poursuivait. Le plus à l'écart lui inspirait limite bien plus confiance de par la franchise de son expression.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru/Kamui Shiro
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 51
Points d'expérience. : 21

Feuille de Personnage
Double-compte :

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [x Kamui & Subaru]   Jeu 3 Mar - 20:45

Devant l'attitude effarouchée de la jeune fille devant eux, les jumeaux avaient presque l'impression d'avoir débusqué un animal en fuite. Ce n'était pas l'étonnement qui manquait lorsqu'ils s'étaient rendu compte qu'elle était de sang-pur, même s'ils ne l'affichaient pas sur leur visage. Quand ils songeaient à un vampire Level A, ils avaient tendance à tout rapporter sur Kaname qui était, disons-le clairement, le seul Level A qu'ils avaient pu connaître ici. A mettre cette vampire et le président de la Night Class et le doute pouvait se prolonger sur le véritable statut de la jeune fille. Enfin, cela ne restait qu'un détail néanmoins. Quelque soit le comportement étrange de cette dernière, cela ne changeait pas les faits véritables : c'était une sang pur. Point barre. En ces termes, les jumeaux lui devait le plus grand des respects. Subaru était inquiet sur un petit point. Kamui allait-il se la jouer rebelle autant avec elle qu'il ne le ferait avec un autre vampire ? Depuis leur départ de l'école, les deux n'avaient plus vu un seul Level A et Subaru ignorait donc si son frère avait également changé son attitude envers eux. Le changement de comportement de Kamui ne concernait pas que les humains après tout. Le jeune vampire s'était également bien plus fermé aux vampires. La méfiance envers ses congénères était moindre, mais ne le quittait pas pour autant. Parfois, cela attristait un peu Subaru de voir comment une âme, en une fraction de seconde, pouvait se retourner contre tout à cause d'un simple accident. Pire encore, Subaru se disait souvent que c'était de sa faute. S'il ne s'était pas mis en travers le chemin du hunter, rien ne tout ça ne serait arrivé et Kamui ne serait pas devenu cet individu qui n'accordait plus de confiance à personne.

Subaru n'avait pas pour habitude de rassurer un vampire sur ses intentions. Mais il s'était bien rendu compte que s'il ne le faisait pas, elle continuerait à s'effrayer et surtout se méprendre sur eux. De plus, si elle avait peur, elle pourrait fuir, ou pire, se mettre à les attaquer. Hélas, si elle en venait à ce dernier point, il était persuadé que Kamui, sang pur ou pas, se jetterait sauvagement sur elle. Subaru devait sans cesse prévoir comme il pouvait les imprévisibles réactions de son frère pour éviter les drames. Subaru espérait que ses dires suffiront à calmer la demoiselle en face de lui. Il n'avança pas plus pour lui laisser autant de distance entre eux qu'elle le désirait. Est-ce que c'était le fait d'être à deux qui la mettait mal à l'aise ? Les jumeaux restèrent donc là, à laisser les beaux yeux mauves les toiser de part en part. Se faire ainsi observer sur tous les angles, même de loin, ce n'était pas ce qu'appréciait le plus Kamui. Mais bon, tant que la vampire devant lui ne lui donnait pas l'impression de vouloir les attaquer, il ne voyait pas de raison de se mettre sur la défensive comme il avait l'habitude de faire dès qu'il croisait quelqu'un.

-Je vous en suis reconnaissante, finit par répondre la jeune fille en se découvrant devant eux.

Voilà encore un geste étrange de sa part. On dirait que c'était elle qui vouait un respect aux deux level B. Elle n'agissait pas du tout en vampire digne de son sang. Mais d'un autre côté, Subaru trouvait que cela le mettait plus à l'aise.

- Je vous en prie, fit ce dernier sans lâcher son doux sourire, vous n'avez pas à l'être.

-C'est ma présence qui semble vous avoir attiré, je vous présente mes excuses si je vous ai troublé dans vos activités. Je n'ai aucunement le but d'importuner qui que ce soit par le biais de ma personne dans cette ville, je ne suis que de passage pour une simple promenade.

- C'est vrai, avoua Subaru, votre aura a attisé notre curiosité mais sans toutefois nous déranger pour autant. Nous sommes également en simple sortie nocturne. Ca fait plaisir de rencontrer l'une des nôtres.

Il était vrai que lorsqu'ils sortaient, les deux vampires n'avaient pas pour habitude d'interagir avec des membres de leur espèce. Cela restait relativement rare. Les deux jumeaux préférant d'avantage se faire discret lorsqu'ils montraient le bout de leur nez en ville.

- Et qui es-tu ? demanda alors Kamui en croisant les bras et fixant la jeune fille, viens-tu de l'académie Cross ?

Subaru tourna légèrement son regard vers son frère. Visiblement, les sang-pur ne lui faisait effectivement plus l'effet adéquate comme à tous les vampires. Il était directement passé au tutoiement.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yona Hio
Vampire de sang pur
Vampire de sang pur
avatar

Messages : 197
Points d'expérience. : 127

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [x Kamui & Subaru]   Jeu 30 Juin - 15:32

Le plus reculé des deux interlocuteurs semblait irrémédiablement sur ses gardes et son attitude prouvait qu'il ne changerait pas ses positions même si elle déclarait ne pas vouloir les importuner. Etrange contraste que pouvaient offrir ces vampires si ressemblants. La sympathie de l'un faisait ressortir les réserves de l'autre, et inversement. La sang-pure en était quelque peu troublée. Pouvait-elle réellement se fier à leurs expressions ou justement cette différence était volontaire afin de la mettre en confiance puis la piéger ?
Yona ne saurait que dire.
Elle faisait face à deux nobles, appartenant à la même famille à en juger par leurs physiques forts semblables. Ils pourraient très bien être à la botte du Sénat pour la capturer. Protégée au sein de l'Académie, elle ne risquait presque rien, mais en dehors, ses traqueurs avaient évidemment le champ libre pour lui mettre la main dessus. A cette constatation, la rouquine sentit sa gorge se serrer et ses entrailles se nouer son l'effet de l'appréhension.
L'élève de la Night-Class finit cependant par les remercier de ne pas avoir d'intentions mauvaises envers elle. Mais malgré ces paroles évidemment tenues pour ne pas les offenser, la level A n'en pensait pas un mot. Du moins, elle les remerciait de ne pas directement lui sauter à la gorge ainsi, mais ne pouvait pas se permettre de croire à leur passivité à son égard.

- Je vous en prie, vous n'avez pas à l'être.

Hésitante, la demoiselle réfléchit un instant. Leur répondre franchement ? Chercher à deviner leurs véritables buts en s'essayant à des phrases habiles ? Ne se sentant pas capable de tenir une conversation de haut niveau, à jouer avec les mots comme les éléments de la noblesse se plaisaient si bien à le faire, Yona opta pour de simples excuses en déclarant la raison de sa présence au sein de la ville.

- C'est vrai, votre aura a attisé notre curiosité mais sans toutefois nous déranger pour autant. Nous sommes également en simple sortie nocturne. Ca fait plaisir de rencontrer l'une des nôtres.

Les premiers mots de son congénère fit naître un nouvel élan d'angoisse qui lui provoqua un frisson. La suite cependant eut l'avantage de la rassurer un peu, voire même de la surprendre avec la dernière phrase. Rencontrer l'un des leurs ? Mais n'en voyaient-ils pas tous les jours dans leur riche famille ? Leurs auras ne la trompait pas. Ils appartenaient réellement aux branches aristocratiques. Mais de quel nom exactement ? Elle ne saurait dire. En tant que petit trésor gardé dans son boitier, la jeune princesse n'avait jamais eut l'occasion de quitter son palais qui lui servait de cage doré.
On disait les Hio aussi beaux que dangereux, et une rumeur les considérait comme hautement agressifs. Raison pour laquelle le Conseil les tenait prisonnier et les surveillait étroitement, à la différence des autres familles de sang-purs qui possédaient plus ou moins leur liberté de mouvement, bien que restreinte.
Tout cela pour dire que la demoiselle ne parvenait pas à déduire si ils étaient d'un groupe ennemi ou alors si ils lui seraient amicaux. De parfaits inconnus.

-Vos propos m'intriguent. N'êtes-vous donc point accoutumés aux soirées mondaines que donnent les nobles ? Pourtant vous me semblez en âge de vous marier et la saison des réceptions a débuté.

Ô ça oui, que les temps des fêtes avaient commencé ! Il n'était pas rare que la vampirette surprennait les bavardages enjoués de quelques demoiselles de sa classe vantant les attentions courtoises de quelques fils de bonne famille envers elles. Et le pauvre Kaname avait d'ailleurs le malheur d'être l'une des principales cibles des aristocrates en tant que sang-pur célibataire et héritier des Kuran. Le chef même des Aido lui avait proposé sa fille, selon les rumeurs.
Néanmoins ces pensées furent interrompues par l'intervention du second vampire. Que ce dernier ouvre la bouche la surprit et ce fut avec surprise que l'étudiante glissa son regard mauve vers lui. Ses iris dorées et son visage fermée n'étaient pas aussi rassurants que ceux du premier, nettement plus avenant et sympathique.


- Et qui es-tu ? Viens-tu de l'académie Cross ?


Qu'il lui demande son identité la rassura autant que cela attisa sa méfiance. Il pouvait très bien avoir des doutes, puisqu'ils étaient aux abords de l'académie, pourtant il était facile de reconnaître un sang-pur. Encore plus quand ce dit level A était une frêle jeune fille aux cheveux rouges. A moins qu'ils ne sachent réellement rien de son identité et que leur rencontre était bien un produit du hasard. Si c'était le cas, la Hio bénirait alors ce jour.
Au final, outre les alliés du Sénat et ceux qui étaient à sa poursuite, l'existence de la fille de Shizuka était presque méconnue. Officiellement, elle n'avait même pas encore fait son entrée dans le monde vampirique. Effectivement, ses goêliers avaient préféré garder l'existence de la petite poupée secrète pour ne pas que l'on leur ravisse le sang si désiré. A y penser, la jeune femme sentit un rictus ironique poindre sur ses lèvres.
Tôga commençait vraiment à déteindre sur elle.

-Je suis effectivement une étudiante de l'Académie depuis quelques mois, Yona Hio. Comptez-vous vous y inscrire aussi ? Et à moins que cela ne soit indiscret, puis-je savoir vos noms en retour ?

Ne voulant pas que cet homme la prenne pour une hautaine personne, la rouquine leur adressa un sourire amical pour leur témoigner sa passivité et le fait qu'elle n'était pas un danger. Mais une certaine crispation était toujours visible dans sa manière de se tenir. Effectivement, à l'entente de son patronyme, ils pourraient très bien se jeter sur elle pour tenter de la capturer. Ce ne serait pas la première fois qu'un tel événement se produise...

(Je tiens à présenter mes excuses pour ma longue absence imprévue, avec le BAC qui approchait, je me suis plongée dans les révisions et e n'ai eus plus aucune notion du temps. J'en ai même oublié que je me devais de répondre, alors désolée ^^" Mais maintenant que tout est passé, je pourrai être plus régulière à présent)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru/Kamui Shiro
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 51
Points d'expérience. : 21

Feuille de Personnage
Double-compte :

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [x Kamui & Subaru]   Ven 15 Juil - 16:39

Plus Subaru regardait cette jeune vampire, plus il sentait en elle une crainte grandissante. Il était troublé par l'effet qu'il faisait à un Sang-Pur. Il ignorait comment réagir. C'était bien la première fois qu'il faisait face à une situation aussi étrange. Généralement, c'était l'inverse qui se faisait le plus souvent voir. C'était les Sang-Pur qui inspirait la crainte et le respect chez leur semblable. Cela dit, Subaru ne craignait en aucun cas les Sang-Pur, mais leur vouait le plus total des respects comme il se le devait. Il devait le montrer à cette jeune fille, ça l'aiderait sans doute à se sentir plus à l'aise. Est-ce qu'elle se reprochait quelque chose pour appréhender ainsi d'être face à face avec les jumeaux ? Soudain, la compassion prit Subaru à la gorge. Si ça se trouve, cette Level A tenait un lourd fardeau en elle qui justifiait sa méfiance envers des vampires de bas rang.

Kamui restait parfaitement impassible. Il n'avait nulle crainte, nulle compassion, mais possédait tout de même en lui un minimum d'intrigue sur cette situation peu courante. Tout comme son frère, il se posait quelques questions sur le comportement de cette fille, bien qu'il ne voyait pas autant d'importance à obtenir des réponses. Cela dit, Kamui sentait en elle cette méfiance qui pouvait la rendre imprévisible. Il se devait de la surveiller de près, on ne savait jamais. C'était là le seul but qu'il pouvait se fixer. Très observateur, le jeune vampire ne passa pas non plus à côté de ce renouveau d'anxiété qui s'empara de la Sang-Pur lorsque Subaru lui avoua avoir été attiré par l'aura qui émanait d'elle. Elle avait vraiment l'air de redouté quelque chose. C'était louche. Fixant la vampire, Kamui fronça légèrement les sourcils.

-Vos propos m'intriguent. N'êtes-vous donc point accoutumés aux soirées mondaines que donnent les nobles ? Pourtant vous me semblez en âge de vous marier et la saison des réceptions a débuté.

Possible. Les jumeaux avaient un peu perdu la notion du temps avec leur vie d'ermite. Si Kamui ne voyait pas le problème de vivre ainsi, il était vrai que Subaru ressentait un petit manque du luxe qui comblait la vie de vampire lorsque l'on était de la branche aristocratique, de même que la simple vie à l'académie était regrettée.

- Vous avez raison,
répondit Subaru, toujours très calme, poursuivant sur le ton de la conversation, hélàs, il fut un temps c'était le cas mais ça reste un peu compliqué à expliquer et sauf l'important respect que je vous porte, je souhaite taire les détails de notre situation.

Ce n'était peut-être pas une bonne idée de lui cacher des choses. Elle pourrait se méfier d'avantage. Se laisser volontairement entouré de mystère n'aidera en rien à la confiance qu'elle avait du mal à offrir. Mais Subaru n'aimait jamais exposé les faits qui l'ont conduit lui et son frère en marge de la société. Il y avait trop de douleur et trop de honte pour ça. Il ne voulait pas s'attarder sur le sujet et préférait de loin que la jeune fille s'absente également de vouloir le savoir.

-Je suis effectivement une étudiante de l'Académie depuis quelques mois, Yona Hio. Comptez-vous vous y inscrire aussi ? Et à moins que cela ne soit indiscret, puis-je savoir vos noms en retour ?

Hio ? Elle était une Hio ? Subaru réagit rapidement à ce nom. Serait-elle la fille de Shizuka Hio ? Sans nul doute. L'étonnement se lisait sur son visage. C'était bien elle dont le professeur Yagari leur avait parlé, leur demandant de faire attention s'ils l'a croisaient en ville. D'après lui, ce n'était pas près d'arriver. Il avait eut bien tort ! Kamui n'avait pas tout de suite percuté l'importance de cette information, étant donné qu'il n'en avait rien à faire de ce que Toga Yagari avait bien pu leur dire ce jour-là. Néanmoins, il fit rapidement le lien lorsqu'il croisa le regard de son frère. Subaru reposa son regard sur la jeune fille qui venait d'étirer un léger sourire. A nouveau, Kamui ne pu s'empêcher de remarquer à quel point elle s'était d'avantage braqué. A nouveau, il fit le lien. Ce qu'elle craignait ? Qu'on s'en prenne à elle à cause de son identité. Le nom des Hio n'était plus un secret pour personne après tout. Devant cette tension palpable émanant de la jeune fille, la prudence de Kamui ne cessait de prendre de l'ampleur. Néanmoins, Subaru fit un pas en avant et colla un nouveau sourire sur son visage avant de répondre à la jeune vampire, une main sur le coeur pour se présenter :

- Nous sommes Subaru et Kamui Shiro. Nous étions autrefois élèves de l'académie.

Il marqua une courte pause avant d'ajouter :

- Je doute me tromper, mais êtes-vous bien la fille de Shizuka Hio ? Nous avons...longtemps ignorés votre existence. C'est un honneur de vous connaître enfin.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yona Hio
Vampire de sang pur
Vampire de sang pur
avatar

Messages : 197
Points d'expérience. : 127

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [x Kamui & Subaru]   Mar 16 Aoû - 16:40

Si seulement Subaru venait à apprendre qu'il était proche de la vérité... Effectivement, la rousse portait un lourd fardeau, que ce soit de son passé que de son présent. Encore, ceux-là étaient gérables, ne faisaient pas d'elle la pauvre jeune fille à plaindre à cause de son histoire tragique et complexe. Certes, le chemin parcourut jusqu'ici par la sang-pure n'avait pas était facile, mais n'était pas que sombre.
Elle avait eut ses joies et ses peines.
Mais actuellement, le type de fardeau que la créature nocturne portait en elle était bien vivant. Ils étaient bien vivants car la vampire avait l'honneur de protéger en son sein des jumeaux mi-vampires, mi-hunter. Une véritable aubaine quand on avait connaissance de la malédiction qui frappait les chasseurs de vampire : deux enfants issues d'une même grossesse sont voués à se battre jusqu'à ce que l'un des deux en meurt.
Cette raison à elle seule justifiait le comportement de Yona et sa distance vis à vis des frères Shiro.
Mais si le premier de ses interlocuteurs paraissait particulièrement aimable, le second semblait nourrir des doutes légitimes quant au comportement de la rouquine et cela la mettait mal-à-l'aise. Si il découvrait la vérité ? Si il venait à percevoir les petits abattements de coeur de ces vies innocentes qu'elle tentait de dissimuler ?

-Je peux comprendre, ne vous en faites pas. Nous avons chacun sans doute quelques raisons de vouloir fuir les mariages arrangés. dit-elle avec un sourire qui se voulait aimable.

Mais au final, rien des propos de son compagnon de soirée ne la rassurait. Qui sait ce qu'ils faisaient seuls dans la ville en vivant une vie aussi reculée ? Étaient-ils des criminels recherchés pour avoir osé tuer des humains en dépit des lois imposées ? Il existait un marché noir ou de jeunes humains orphelins étaient capturés puis offerts en pâture à quelques vampires pervers et avides de sang neuf et innocent. Faisaient-ils partie de ce commerce ? Rien ne le prouvait... Mais rien ne les innocentait. De plus, la Hio était bien loin de se douter que ces deux jeunes êtres de la nuit avait sauvé la vie de Tôga quelques semaines plus tôt.
Cependant les choses se corsèrent un peu plus quand elle révéla son identité. Les frères échangèrent plusieurs regards en silence et la rousse fut à nouveau saisie par un élan de panique. Savaient-ils ? Travaillaient-ils pour le vieil Ichijo qui n'avait de cesse de la faire traquer depuis le début de sa fuite ? Cependant, le plus courtois de ceux qui lui faisaient face fit un pas vers elle avec un sourire emprunt de sincérité. A moins que ce ne soit une façade ? Dans son ignorance, Yona ne voulait pas les accuser injustement. Tout comme elle ne voulait pas risquer de se faire piéger, de ce fait, ne lui restait plus que la neutralité et rester sur ses gardes malgré tout, au risque de passer pour hypocrite.
Mais rien dans cette situation ne lui laissait le choix. Rien dans cette société vampirique à laquelle elle appartenait ne lui laissait la chance d'être ce qu'elle était réellement...

-Des anciens élèves de l'Académie ? Je vois... Félicitation pour vos diplômes. dit la vampire cette fois avec un brin de sincérité, pensant qu'ils avaient fini le cursus scolaire.

Qu'ils aient fait partie de l'école de Kaien la rassurait un peu. C'était qu'ils devaient avoir un minimum de droiture et de respect envers les humains. Sans doute que Tôga la traiterait de naïve si il avait conscience que cette simple pensée suffisait presque à la mettre en confiance. Aussi, quand la fille de Shizuka posa à nouveau les yeux sur eux, on pouvait y lire son soulagement, ses iris améthystes brillaient d'ailleurs avec plus de sympathie.

-Veuillez me pardonner si je ne fais point honneur au nom de votre famille en ne le connaissant pas. Je ne doute pas que vous faites partis de l'aristocratie, seulement cela fait quelques années que je n'ai guère eus de contact avec la société mondaine.

Craignant de les froisser, la vampire eqauissa alors une humble révérence comme on le lui avait apprit durant son enfance. Puis, redressant la tête avec prudence, la jeune femme confirma :

-Je suis effectivement la fille de Shizuka, cependant je n'ai jamais eus de rapport quelconque avec ma mère, de ce fait je le tiens en dehors de tous ses crimes et des histoires qui lui incombent. Cependant mon existence fut longtemps dissimulée du public et l'est encore plus ou moins, mon entrée dans la société se fera sous peu. déclara t-elle avec autant d'amabilité que possible pour essayer de cacher son trouble. Étaient-ils de confiance ou non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Subaru/Kamui Shiro
Vampire
Vampire
avatar

Messages : 51
Points d'expérience. : 21

Feuille de Personnage
Double-compte :

MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [x Kamui & Subaru]   Ven 7 Oct - 0:32

-Je peux comprendre, ne vous en faites pas. Nous avons chacun sans doute quelques raisons de vouloir fuir les mariages arrangés.

Ce n'était pas vraiment la question. Mais d'un autre côté, aucun des jumeaux n'avaient réfléchi à une vie de marié. C'était pourtant ce à quoi tout vampire de leur rang étaient destinés. Peut-être ne se marieront-ils jamais au final. Eux même ignoraient jusqu'où leur destin allait les mener. Continueront-ils à vivre en ermite jusqu'à la fin des temps ? Leur avenir était plongé dans l'incertitude la plus totale mais d'un autre côté, ils ne s'en souciaient guère pour le moment. Enfin, l'essentiel, c'était que la jeune fille ne cherche pas plus d'explication de quant à leur situation actuelle. Elle semblait assez compréhensive pour ça mais les jumeaux se demandaient aussi pourtant Toga s'inquiétait tant si elle venait à se balader dehors. Il ne fallait bien sûr pas miser sur les apparences mais pour le moment, Subaru ne ressentait aucune menace potentielle venant d'elle.

Comme Subaru l'avait prévu, les cachotteries qu'il faisait à la Sang Pure étaient loin de la rassurer mais il ne se sentait pas d'attaque de tout lui expliquer en détail, surtout qu'il ne la connaissait pas plus que ça. Chaque chose en son temps. La dénommée Yona s'inquiéta d'avantage d'avoir révélé son nom à ses interlocuteurs qui tiltèrent dessus. Subaru craignait qu'elle ne prenne peur et s'empressa de la rassurer d'un sourire et d'un pas confiant vers elle avant de se présenter à son tour. Après tout, il ne savait d'elle que ce que Toga lui avait dit jadis.

-Des anciens élèves de l'Académie ? Je vois... Félicitation pour vos diplômes.

Les bras croisés, Kamui observait son frère devenu soudainement bien embarrassé de l'ignorance de la jeune fille. Il était bien gêné qu'elle ne comprenne pas tout de suite, bien que ce n'était pas sa faute évidemment, c'était lui qui avait décidé de ne pas s'expliquer après tout. Il passa une main gênée derrière la nuque en baissant un temps le regard vers le sol.

- Ah euh...Non à vrai dire, commença t-il avant de reprendre assurance pour redresser ses prunelles dans celle de la vampire, nous avons quitter l'académie en cours de scolarité...

C'était un peu la honte de l'avouer. Cela ne faisait pas très noble, et pas très sérieux non plus !

- Du coup, poursuivit le garçon, nous n'avons pas passé de diplôme.

Pour qui allait-elle les prendre à présent ? Des jeunes rebelles n'aimant pas les cours et préférant vivre dans la rue comme des clochards en refusant les études ? Cette image n'était pas très glorieuse. Cela dit, cette nouvelle information sembla rassurer un peu la vampire de sang-pure. Elle devait voué une grande confiance en l'école. Rien qu'en y songeant, Kamui la trouvait bien naïve. Mais le choix des vampires de vouloir faire copain avec les humains ne le concernait plus. Kamui voulait uniquement s'occuper de son cas et de celui de son frère. Au diable le reste dont il avait perdu toute foi.

-Veuillez me pardonner si je ne fais point honneur au nom de votre famille en ne le connaissant pas. Je ne doute pas que vous faites partis de l'aristocratie, seulement cela fait quelques années que je n'ai guère eus de contact avec la société mondaine.

Subaru était satisfait de la voir s'ouvrir un peu plus. Il étira d'avantage son sourire. Kamui restait sceptique, quoi qu'un brin plus serein. Il avait observé curieusement la révérence de la jeune fille, ce qui était un salut peu commun envers eux désormais.

- Ce sentiment est alors partagé, répondit gentiment Subaru, sauf que Hio est un nom bien plus connu pour que nous puissions nous repérer. Nous n'allons pas vous en vouloir d'ignorer un nom parmi tant d'autres après tout. Nous ne sommes pas d'une famille particulièrement puissante ou populaire.

-Je suis effectivement la fille de Shizuka, cependant je n'ai jamais eus de rapport quelconque avec ma mère, de ce fait je le tiens en dehors de tous ses crimes et des histoires qui lui incombent. Cependant mon existence fut longtemps dissimulée du public et l'est encore plus ou moins, mon entrée dans la société se fera sous peu.

Subaru était perplexe. Il fronça légèrement les sourcils, empoignant une réflexion dans son esprit. Il trouvait cela injuste que Yona soit accusé du mal d'une autre personne, même s'il s'agissait de sa mère. Alors pourquoi ce secret d’existence ?

- Sauf mon respect, entama t-il, pourquoi...Pourquoi cette dissimulation ? Et qui l'a exigé ?

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre imprévue [x Kamui & Subaru]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre imprévue [x Kamui & Subaru]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Tout est une question d'imprévu... [PV]
» Un grand malade en subaru
» Voyage imprévu.....
» Voyage imprévu
» [RP] Visite imprévue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight RPG :: VILLE :: 
    La grande place
-
Sauter vers: