Bienvenue à l‘Académie Cross, incarne un vampire ou un humain et viens vite nous rejoindre. Seras-tu la prochaine légende ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je ne vous ai pas choisi, mon cœur l'a fait (Pv Kaien)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mareva

avatar

Messages : 13
Points d'expérience. : 9

MessageSujet: Je ne vous ai pas choisi, mon cœur l'a fait (Pv Kaien)   Mer 10 Mai - 18:18

Une nouvelle journée en commencement. Identique à hier et semblable à demain. Survivre, échapper aux gens malhonnêtes ou au commerçants en colère, se méfier de tout le monde, se cacher, puis survivre, encore et encore, chaque jours. Tel était devenu le quotidien de la petite Mareva, 6 ans, depuis qu'elle avait perdue sa famille, sa vie stable, ses repères. Son petit cœur lui faisait mal, écrasé de tristesse de puis ce jour fatidique. Sa nouvelle "maison", c'était ces rues sombres et peu accueillantes, leurs impasses, les petits passages, elle avait enregistré tout les petits secrets, tout les chemins qu'elle pouvait emprunter pour semer les gens plus facilement. Et son aptitude quant à son agilité et sa rapidité lui était également très utile.

Aujourd'hui donc, la petite fille à l'aspect désormais peu présentable -robe déchirée par endroit, cheveux en bataille et plus vraiment très propres, était sortie d'une de ses cachettes, un genre de petit terrain vague abandonné pour trouver quelque chose à se mettre sous la dent. Elle aimait beaucoup manger mais c'est vrai que dans les rues, c'était difficile de trouver de quoi satisfaire son appétit. Elle déambulait entre la masse de passants qui la regardaient tantôt avec des mines dégoûtées, tantôt avec pitié de voir une si petite fille livrée à elle-même et pourtant, personne ne daignait lui venir en aide. Par peur ? Tout de même par dégoût ? Elle ne cherchait pas à savoir, ce n'était pas ses préoccupations.

Arrivant devant une petit stand d'où s'échappait une bonne odeur de pain chaud tout juste sortit du four, Mareva s'arrêta pour fixer l'objet de sa convoitise qui était posé là, juste sous ses yeux, attendant d'être bien rangé à sa place. Observant les lieux, elle repéra une caisse non loin qui lu permettrait de prendre de la hauteur pour attraper le pain rond et tout chaud puis imagina sa chance de fuir assez vite avec son butin sans se faire attraper. Etant convaincue de pouvoir y arriver - les commerçants arrivaient rarement à la rattraper - elle s'approcha avec discrétion, sans se faire voir. Grimpant lentement sur la caisse, la petite fille tendit la main et attrapa le pain le plus proche. Au même moment, le commerçant la repéra.

" Eh, sale petite voleuse, repose ce pain ! "

Mais au lieu de ça, Mareva descendit de son perchoir et prit ses jambes à son cou, aussitôt poursuivit par le commerçant furieux. Ayant l'habitude, elle esquivait les jambes des passants, se faufilant entre eux avec aisance et souplesse tout en gardant sa rapidité alors que l'homme peinait à se frayer un chemin à travers la foule. Elle était presque arrivée à l'impasse qui lui permettrait de le semer définitivement mais un rebondissement dans la course poursuite est toujours imprévisible et même elle pouvait se faire avoir. Et effectivement, par une erreur de jugement, elle se fit percuter par un adulte qu'elle n'avait pas vu et tomba, lâchant le pain qu'elle tenait. Le commerçant eut juste le temps de l'atteindre pour l'attraper violemment par le bras et la secouer pour lui faire comprendre son mécontentement à sa manière.

" Alors, tu croyais m'échapper encore une fois, hein ? Ce n'est pas la première fois que tu me voles, sale petite peste, tu vas voir ! "

Mareva se débattait pour lui échapper mais sa poigne restait ferme et lui serrait douloureusement le bras. Personne n'intervenait, les gens passaient leur chemin. C'est bien connu, ils avaient toujours peur des représailles s'ils intervenaient. L'autre main de l'homme se leva, prêt à s'abattre sur la petite qui pourtant le regardait avec un regard fier. Mais au moment où la main commença à s’abaisser vers elle, elle ferma les yeux, attendant le coup sans pouvoir y échapper. Allait-elle se faire frapper pour juste quelques malheureux morceaux de pain volés ? Alors qu'elle ne faisait ça que parce qu'elle avait faim ?

_________________

Eva parle en #CC0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaien Cross

avatar

Messages : 11
Points d'expérience. : 13

MessageSujet: Re: Je ne vous ai pas choisi, mon cœur l'a fait (Pv Kaien)   Mer 10 Mai - 19:08

___________________________________
"Merci à vous, bonne journée !"

Il attrapa son sac de courses d'où dépassaient quelques fruits frais de saison et fit un petit signe de la main à la jeune vendeuse, lui adressant au passage un petit clin d’œil. Il s'éloigna ensuite de l'échoppe, se laissant dériver dans les rues, profitant de cet instant d'oisiveté qu'il s'accordait. Il lui semblait que cela faisait une éternité et demie qu'il n'était pas ainsi sorti profiter de la ville et de ses couleurs chatoyantes. Il avait pris l'habitude d'y envoyer ses chargés de discipline, parfois par flemmardise, souvent pour pouvoir régler certaines choses dans leur dos. Il se rendait seulement compte combien cela lui avait manqué de parcourir la ville, de l'explorer comme s'il venait d'y arriver. L'académie pouvait être très oppressante parfois.

Il se balada ainsi un moment, trouvant un calme apaisant dans ce brouhaha et ballet d'habitants enjoués. Il s'arrêta un instant au parc, traversa la grande place en admirant la fontaine, se perdit dans les ruelles étroites qui formaient comme un inextricable labyrinthe. Il y serait volontiers resté encore des heures si le temps n'était pas venu pour lui de retourner à son poste.

Il remonta une rue qu'il savait mener à son académie, marchant calmement et le plus lentement possible, histoire de ne pas arriver trop vite. Il saluait les visages qu'il connaissait vaguement, échangeait deux mots avec des amis et observait d'un œil bienveillant une enfant courir dans la rue. Il aurait lui-même aimé avoir un enfant. Yuki et Zero faisaient les frais de cette envie, mais ils les aimait tellement qu'il ne pouvait s'empêcher de se prendre pour leur père sans même avoir à jouer la comédie. C'était tellement facile et agréable de parler avec eux, malgré les réticences de Zero. Il se sentait vraiment père de famille et aimait ce sentiment.

Soudain, de disgracieuses vociférations explosèrent juste derrière lui. Curieux, il se retourna pour voir qui pouvait crier comme ça et vit un homme en tablier, de la farine sur les doigts, agitant violemment le bras d'une petite fille, la même qui courait plus tôt. Kaien ne comprit pas vraiment ce qu'il se passait et encore moins ce qu'hurlait le commerçant, mais il avisa un petit pain qui roulait dans la poussière ainsi que l'aspect pour le moins crasseux de la petite. Additionnant deux et deux, il finit par se douter qu'elle devait avoir très faim.
Quand l'homme leva la main, Kaien ne réfléchit pas plus. Il se précipita et attrapa le bras de l'homme avant qu'il ne touche l'enfant qui avait fermé les yeux.

"Il n'est pas très honorable de frapper un enfant."

Il croisa le regard de l'homme qui semblait assez contrarié, voire ivre de rage. Son regard le plus dur dissuada le marchand de protester. Posant alors son sac par terre, il lui retourna doucement le bras et glissa quelques pièces dans sa main.

"Votre pain semble délicieux, je le prend."

Lui adressant un sourire, il le relâcha pour ramasser le pain et s'accroupit devant la jeune fille.

"Tiens, il me semble que c'est à toi ?"

Il lui fit son sourire le plus rassurant en lui tendant son dû.
___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mareva

avatar

Messages : 13
Points d'expérience. : 9

MessageSujet: Re: Je ne vous ai pas choisi, mon cœur l'a fait (Pv Kaien)   Mer 10 Mai - 19:37

Mareva rouvrit les yeux en sentant que le coup ne venait pas, alors qu'une voix masculine retentit. Son bras libéré de l'emprise du commerçant, elle posa les yeux sur cet homme qui était venu à son secours et qui venait de déposer des pièces dans la main de l'autre qui finit par repartir d'où il venait, certainement pas très content de la tournure qu'avait prit les choses. La petite fille, elle, fixait l'inconnu avec méfiance alors qu'il lui tendit le pain qu'elle avait chipé après s'être accroupit à sa hauteur.

Elle hésitait à prendre le pain. Et si cet homme n'était pas aussi gentil qu'il le montrait, avec son sourire soi-disant rassurant et ses manières douces ? Elle était prête à filer sans demander son reste par le petit chemin qu'elle aurait dû prendre mais son ventre exprimant sa faim la rappela à la réalité alors elle tendit une petite main hésitante pour attraper rapidement le pain et recula ensuite, ne pensant pas pouvoir faire confiance. Ce n'est pas parce qu'il avait payer le pain pour elle qu'elle allait lui sauter au cou pour le remercier, non plus !

Son regard méfiant ne le quittait pas, cependant, Mareva n'osait pas s'enfuir à toutes jambes à nouveau. Et s'il lui avait tendu un piège ? Son ventre lui rappelant bruyamment sa faim à nouveau, elle finit par mordre à pleines dents dans le pain moelleux et désormais tiède, tout en observant ses moindres gestes avec attention, de peur qu'il ne l'attrape et l'emmène on ne sait où de force. Et puis, de toute façon, pourquoi l'avoir aider ? Il ne pouvait pas faire comme tout le monde, non ? Continuer son chemin avec indifférence pour continuer sa petite vie tranquille ?

Des yeux, la petite fille repéra son petit chemin secret non loin, prête à réagir avec sa rapidité développée à force de vivre ici, dans la rue pour lui échapper si besoin. Comme le jour où elle avait perdu ses parents et qu'on voulait l'emmener, quand elle s'était enfuit de chez elle à coup de morsures et de griffures. Ce coup-là, elle n'hésiterait pas non plus car après tout, en qui pouvait-elle avoir confiance dans ce monde dans lequel la plupart considérait les enfants comme des être inférieurs ?

_________________

Eva parle en #CC0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaien Cross

avatar

Messages : 11
Points d'expérience. : 13

MessageSujet: Re: Je ne vous ai pas choisi, mon cœur l'a fait (Pv Kaien)   Mer 10 Mai - 20:32

__________________________________________
La petite le regardait d'un air méfiant. Elle n'avait pas confiance. Ce qui aurait pu être normal si elle n'avait pas l'air d'être si jeune. Elle aurait dû être insouciante et pleine de vie, et pourtant elle mangeait son pain comme si quelque chose allait lui sauter dessus d'un instant à l'autre. Elle faisait vraiment peine à voir. Son corps décharné criait sa faim, ses yeux semblaient déjà las alors qu'elle était si jeune. Le cœur de Kaien se serra en entendant son ventre gronder avec tant d'ardeur. Cette petite avait-elle seulement des parents ? Ils auraient été bien irresponsables de la laisser ainsi à l'abandon.

Il jugea préférable de ne pas bouger, un sourire plaqué sur le visage, la laissant manger et l'observer tout son soûl, espérant par là lui montrer qu'il ne lui voulait pas de mal. Il ne voulait pas non plus la brusquer mais des dizaines de questions lui brûlaient la langue. Elle était vraiment maigre et sale, elle semblait avoir vécu sa vie dans les rues, mais il voulait en être sûr.

"Dis, où sont tes parents ?"

Il lui avait demandé d'une voix douce, essayant par là de ne pas l'effrayer d'avantage et de ne pas perturber son maigre repas. Il avait besoin de savoir, mais il n'avait aucune idée de pourquoi cela le prenait tant à cœur.

Songeant tout à coup qu'un morceau de pain ne devrait pas la rassasier, il leva une main devant lui pour lui signifier d'attendre et de ne pas s'inquiéter puis fouilla de son autre main dans son sac de course. Il en sortit une pomme à la peau dorée qu'il tendit doucement vers la jeune fille, lui offrant implicitement un complément pour son repas.

"Comment t'appelles-tu ?"
__________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mareva

avatar

Messages : 13
Points d'expérience. : 9

MessageSujet: Re: Je ne vous ai pas choisi, mon cœur l'a fait (Pv Kaien)   Mer 10 Mai - 21:22

En entendant le mot "parents", elle leva les yeux de son maigre repas pour fixer l'inconnu à nouveau mais cette fois, une petite lueur de tristesse passait dans ses yeux alors qu'elle les détournaient subitement comme pour lui faire comprendre très clairement qu'elle ne voulait pas en parler. Voir même pas parler du tout. Du coin de l'oeil, Mareva le vit faire un geste vers elle comme pour dire d'attendre - Attendre quoi ? C'était encore un geste qui se voulait rassurant, en plus du sourire qui ne disparaissait pas ? - alors qu'il fouilla dans le sac qu'il avait posé pour en sortir une pomme à la peau dorée qui avait l'air délicieuse.

La petite fille en avait l'eau à la bouche, bien sûr, elle aurait adoré croquer dans cette magnifique pomme. Finalement, n'en pouvant plus, elle attrapa rapidement la pomme et croqua dedans. La saveur qui envahit son palais était tellement douce, tellement délicieuse... Ce n'était pas dans la rue qu'elle pouvait manger des choses aussi bonnes, ça c'est sûr. Alors que la question sur son prénom suivit la première, la petite refusa une nouvelle fois de répondre, comme si elle était devenue définitivement incapable de communiquer. Hors elle savait parler, seulement, elle ne le voulait pas. Et en plus, même si tout ce que ses parents lui avaient appris avant semblait bien loin, ne lui avaient-ils pas dit de se méfier des étrangers et de ne pas leur parler ?

Même si cet homme était gentil en apparence, pourquoi ça devrait être différent avec lui ? C'était un étranger, point ! Une fois la pomme terminée, elle s'essuya la bouche d'un revers de la main avant de regarder rapidement autour d'elle à nouveau. Il fallait qu'elle s'enfuit à nouveau, qu'elle retourne dans sa cachette au plus vite ! Sinon, qui sait ce qu'il pourrait lui faire ? Mais malgré tout... Ces gestes si gentils avec elle... Cette compassion, ce sourire... Tout cela lui rappelait ses propres parents qui étaient exactement comme ça avec elle, à la différence que... Bah que c'était ses parents, quoi. Hésitante, Mareva fixa l'inconnu un moment avant de finalement murmurer d'une voix presque inaudible, peut-être à force d'avoir garder le silence pendant un bon moment.

" M-Merci... "

_________________

Eva parle en #CC0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaien Cross

avatar

Messages : 11
Points d'expérience. : 13

MessageSujet: Re: Je ne vous ai pas choisi, mon cœur l'a fait (Pv Kaien)   Dim 21 Mai - 18:45

___________________________________
Kaien avait d'abord eu peur qu'elle ne veuille pas de la pomme, malgré les précautions qu'il avait pris pour faire paraître son geste le moins menaçant possible, mais avait poussé un inaudible soupir de soulagement quand le fruit avait changé de mains. Il ne pouvait s'empêcher de ressentir une sorte de sympathie envers l'enfant, ainsi qu'une certaine indignation. Il avait bien vu que les passants jouaient l'indifférence en passant à côté de la scène qui s'était jouée plus tôt. Même pire, il interceptait encore maintenant quelques regards dégoûtés, presque révoltés qu'il puisse aider une pauvre petite fille affamée et visiblement pas sous la garde d'un tuteur responsable. Lui-même leur renvoyait discrètement un regard noir pour leur signifier de passer leur chemin. Comme quoi, même au sein de la race humaine, on trouvait bien pire monstres que chez les races animales.

D'ailleurs, la jeune fille avait de la chance d'être encore en 'si bon état'. Kaien se souvenait que, dans des rues plus reculées, les chiens errants se disputaient bien souvent la maigre pitance de l'un ; il n'aurait alors pas été surpris de voir que le même genre de pauvres bêtes s'attaquent à une cible aussi facile qu'un enfant pour trouver leur repas. Et puis, elle aurait pu croiser la route d'un vampire, même si, depuis quelques temps, il entendait que leur nombre semblait se restreindre en ville. A l'image de la fillette devenue proie d'un vampire, son cœur se serra et il frissonna d'horreur.

Puis, elle avait semblé ne pas vouloir, ou pire, ne pas savoir ou pouvoir parler. Il s'était inquiété, tentant d'apercevoir entre ses bouchées si sa langue n'était pas endommagée ou enflée mais il lui avait semblé qu'elle n'avait aucun mal à mastiquer et à avaler. La petite avait alors calmé ses inquiétude en le remerciant d'une petite voix, ce qui lui avait inexplicablement réchauffé le cœur.

"Est-ce que tu as mal quelque part ? Ce brave homme n'avait pas l'air très gentil."

Il avait peur qu'elle ait pu être blessée, mais si c'était le cas, il pourrait lui procurer des soins, si ce n'était pas trop grave. Puis il se rappela les réluctances qu'elle avait montré à lui parler.

"Oh, tu peux simplement me montrer si un endroit te fait mal, d'accord ?"
___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mareva

avatar

Messages : 13
Points d'expérience. : 9

MessageSujet: Re: Je ne vous ai pas choisi, mon cœur l'a fait (Pv Kaien)   Dim 21 Mai - 19:26

L'indifférence des passants, leurs regards dégoûtés, révoltés... La petite fille en avait l'habitude, même si elle avait parfois du mal à comprendre pourquoi les autres adultes étaient comme ça. C'est vrai quoi, personne n'était intervenu -à l'exception de cet homme dont le sourire semblait tout le temps visser sur son visage, bien sûr- alors qu'elle se faisait malmener par le commerçant furieux et jamais personne ne lui était venu en aide alors qu'elle devait se débrouiller toute seule dans la rue pour survivre, jusqu'à aujourd'hui.

On pense souvent que les enfants ne peuvent pas comprendre et pourtant, ils sont en général plus ouverts que les adultes, c'est indéniable. Si être adulte voulait dire perdre cette capacité, alors le mieux serait de rester toujours un enfant. Mais ça, bien sûr, ce n'est pas possible. Mareva plongea les yeux dans ceux de cet homme inconnu à l'apparence toujours aussi rassurante. Mal quelque part ? A part dans son coeur, il voulait dire ? Elle secoua la tête pour signifier que non, il était arrivé à temps, voilà tout. Sinon, elle aurait certainement été blessée, oui. Et dire que c'était juste pour un malheureux morceau de pain. Il en avait pleins d'autres, ce commerçant, ce n'était pas une grande perte ! L'argent rendait les adultes très bêtes, elle trouvait, ils ne pensaient qu'à ça.

Finalement, la petite fille s'agita, regardant encore partout autour d'elle. D'habitude, elle ne restait pas longtemps sur cette grande place remplit de monde, surtout après avoir volé quelque chose mais l'intervention de cet inconnu avait tout perturbé. Elle n'était pas à  l'aise si entourée par tant de gens et tout de même pas rassurée. Même si son pain avait été payé, elle en avait chapardé pleins d'autres qui, eux, n'avaient pas eu la chance d'être payés, par contre. Alors, elle redoutait le retour du commerçant une fois son sauveur partit. Se secouant, Mareva attrapa rapidement la main de celui-ci et se mit à courir entre les gens, l'entraînant avec elle. Il avait de grandes jambes, lui, il devait pouvoir la suivre, c'était un adulte.

Après un moment à courir et un bon nombre de petites ruelles sombres empruntées, elle arriva à sa cachette -le terrain vague abandonné- où elle avait amené des cartons et des morceaux de tissus trouvés près des poubelles, destinés à être jetés. Qui lui servaient de lits et de couvertures improvisés. Ce n'était pas très attirant, tout ça, c'est vrai mais il fallait bien qu'elle se débrouille avec ce qu'elle trouve. Lâchant la main de l'inconnu, elle avança un peu puis, soudainement, se mit à changer d'apparence. Un museau, quatre pattes, une queue et des oreilles : un loup. Voilà ce qui se trouvait maintenant à la place de la petite fille, à présent. Un loup qui se mit à fureter au milieu de l'amoncellement de bout de tissu, reniflant par-ci par là.

Un pelage fourni de couleur beige, avec du museau jusqu'au bout de la queue, une longue partie rouge, de la même couleur que la présence vague que les cheveux de la petite fille prenaient sous cette apparence.

Au bout d'un moment, le loup tourna d'un coup la tête pour le fixer de nouveau, de ses yeux devenus d'un magnifique rose fushia, avec un mélange de gratitude, de tristesse, de résignation mais toujours beaucoup de méfiance, accentué par sa soudaine appartenance au monde des canidés sauvages. Par le fait qu'elle soit maintenant un loup. Ou plutôt, une louve.

_________________

Eva parle en #CC0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaien Cross

avatar

Messages : 11
Points d'expérience. : 13

MessageSujet: Re: Je ne vous ai pas choisi, mon cœur l'a fait (Pv Kaien)   Mar 30 Mai - 18:57

_______________________________________
Apparemment, la petite fille n'était pas blessée. Kaien expira discrètement un souffle qu'il ne se rappelait pas avoir retenu, soulagé. Plus de peur que de mal. Pourtant, elle ne semblait pas plus vouloir lui parler. Il en était un peu chagriné mais se consolait en se rappelant qu'il n'était qu'un inconnu à ses yeux, que ce n'était pas personnel.

Il se rappela soudain qu'il ferait mieux de ne pas traîner et de rentrer vite fait à l'académie. Si son bureau restait trop longtemps vide, quelqu'un finirait par se douter qu'il s'était esquivé et il ne manquerait pas de se faire réprimander pour délester ses fonctions. Sa petite pause touchait à sa fin et un tas de dossiers demandait son attention. Il réprima un piteux grognement à cette idée. Mais il ne pouvait décemment pas laisser et abandonner la petite ici, en plein milieu de la rue, sans savoir si elle avait quelque part où rentrer, un endroit où dormir au chaud. Une voix mesquine lui soufflait que ce n'étaient pas ses affaires.

Avant qu'il ait eut le temps de décider quoi faire, la petite s'agita brusquement, gigotant sur elle même. Elle jetait des regards inquiets autour d'elle, et s'imposa soudain à l'esprit de Kaien l'image d'un animal sauvage et farouche. Intrigué, il allait lui demander ce qui n'allait pas quand une petite main s'empara de la sienne et le tira. La force que l'enfant employait n'était pas celle d'un adulte en bonne santé, mais tout de même insoupçonnée pour un être de cette taille. Il en fut surpris mais ne posa pas de question, se contentant de la suivre là où elle voulait l'emmener.

La petite lâcha soudain sa main en arrivant au milieu d'un terrain vague et s'approcha d'un pas plus confiant d'un amoncellement de cartons et de tissus formant vaguement un endroit pour se reposer dans un confort tout relatif. Se dire qu'elle vivait peut être ici, seule, par ses propres moyens, lui tordait le cœur. Dans un monde idéal, aucun être humain ne devrait vivre dans ce genre de conditions, encore moins un enfant. Si jeune et déjà frappée par la dureté de la vie.

Brusquement, alors qu'il était en train d'observer ce qui s'apparentait au lieu d'"habitation" de la petite, il aperçu du coin de l’œil une masse de poils beige qui attira son attention. Un petit cri de surprise passa ses lèvres et il ne put s'empêcher d'avoir un mouvement de recul. Le loup qui se trouvait devant lui le fixait étrangement. La petite fille n'était nul part.

La surprise passée, Kaien se mit à réfléchir intensément, cet étrange événement l'ayant rendu sérieux et grave. Un simple coup d'oeil lui aurait suffit pour comprendre la situation, mais il détailla le loup sous tout les angles, cherchant à glaner encore quelques informations. Un loup de petite stature, au poil beige avec un liseré pourpre et des yeux rosés qui semblaient dévoiler une inquiétude animale. Il n'était pas sans connaître l'existence de ce genre de créature, bien au contraire, mais penser qu'un être si jeune y soit déjà accoutumé, sans vraisemblablement avoir eu le soutien d'autres de son espèce, c'était définitivement étrange et pas une bonne chose.

Jetant un regard nerveux aux alentours pour vérifier que personne n'avait été témoin du phénomène, il s'accroupit lentement, une main tendue devant lui, doigts écartés, tentant de ne pas effaroucher le noble animal et se rendant le moins menaçant possible à ses yeux. Il n'avait pas envie de devoir se défendre face à lui.

Sans plus bouger d'un pouce, il plongea son regard dans celui si surnaturel du canidé, tentant de lui insuffler par ce seul lien visuel toute sa bienveillance et son envie de l'aider.

"Petite, il va vraiment falloir que tu me suives, d'accord ?"
_______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mareva

avatar

Messages : 13
Points d'expérience. : 9

MessageSujet: Re: Je ne vous ai pas choisi, mon cœur l'a fait (Pv Kaien)   Sam 3 Juin - 12:40

Au cri de surprise et au mouvement de recul de l'inconnu, la petite Mareva répondit à la méfiance naturelle des loups en reculant à son tour, sur le qui-vive, tout en émettant un léger grognement du fond de sa gorge, sans quitter des yeux celui qu'elle avait, de son plein gré, amené ici, dans ce lieu qui était son repaire depuis la mort de ses parents. Depuis qu'elle s'était enfuit de la maison où elle était née, où elle avait reçu tout l'amour de ses parents mais où, désormais, ne restait plus aucune chaleur, juste des souvenirs magnifiques mais douloureux en même temps.

Retournant dans l'instant présent, la louve sentit ses muscles se tendre, le coeur battant, les yeux emplit de méfiance, prête à réagir si finalement, cet homme n'était vraiment pas aussi gentil qu'il voulait le montrer. Observant tout ses gestes avec attention, elle le vit s'accroupir lentement et tendre la main vers elle avant de plonger son regard dans le sien. C'est alors que petit à petit, l'apparence de la louve s'effaça progressivement pour laisser à nouveau place à la petite fille de la rue, assise par terre devant lui, maigre et en piteux état.

Prenant enfin le temps d'observer vraiment cet inconnu. De longs cheveux blonds attachés en queue de cheval, plutôt grand, avec des yeux d'une couleur douce, rajoutant au côté bienveillant qui émanait de lui depuis le début. La petite, du haut de ses 6 ans, remarqua alors quelque chose qu'elle n'avait pas tout de suite comprit. Depuis sa rencontre avec lui, quelques instants plus tôt, son petit coeur, auparavant sec et tout vide depuis la perte de ses parents, le voilà qui battait à nouveau, comme si cet homme était celui qu'elle avait attendu, inconsciemment.

Mareva leva à nouveau ses yeux bruns vers lui puis posa sa petite main dans la sienne, toujours tendue. Depuis combien de temps n'avait-elle pas ressentie une telle chaleur venant de quelqu'un ? Elle ne savait plus mais se rendait compte à quel point cela lui manquait, maintenant. Alors, depuis un petit moment, elle rouvrit enfin la bouche et là...

" Mon nom, c'est Mareva... Mais Eva, c'est plus court... "

_________________

Eva parle en #CC0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaien Cross

avatar

Messages : 11
Points d'expérience. : 13

MessageSujet: Re: Je ne vous ai pas choisi, mon cœur l'a fait (Pv Kaien)   Lun 5 Juin - 17:51

___________________________________
Il n'allait pas se mentir, Kaien avait eu un léger frisson d'angoisse en voyant l'attitude méfiante de la louve. Si elle avait décidé de l'attaquer, il n'aurait su que faire ; il ne voulait ni lui faire du mal, ni finir en charpie. Aussi avait-il été immensément soulagé de voir qu'elle restait simplement là, à l'observer sans bouger.

Il retint un nouveau mouvement de recul surpris quand les formes de l'animal semblèrent se brouiller, ses membres se tordre pour retrouver une apparence humaine. La bête fondit, laissant à nouveau place à l'humain. Il retrouva alors la petite fille qu'il avait rencontrée avec un sentiment de soulagement intense. Apparemment, l'enfant avait réussi à lui faire confiance, du moins assez pour baisser sensiblement sa garde et le laisser l'approcher. Il était quand même assez fier d'avoir pu garder ses deux mains et ses dix doigts bien en place.

Kaien la vit le sonder, sûrement à la recherche d'un quelconque signe de méchanceté, puis elle posa délicatement, presque timidement sa fine main dans la sienne. Il eut un sourire franc, chaleureux, et referma doucement ses doigts alors qu'elle prenait la parole.
Il fut d'abord surpris qu'elle se livre ainsi, enfin, puis un sentiment étrange l'envahit, une sorte de fierté mêlé à une forte envie de la protéger. Mareva lui faisait définitivement de plus en plus confiance, et il ne pouvait qu'en être heureux. Elle semblait avoir déjà trop vécu alors que les traits de son visage portaient encore bien trop visiblement la marque de l'enfance. Elle était trop menue, trop petite, trop innocente pour avoir l'air d'avoir vu toute la misère du monde. Ça lui brisait le cœur et il ne pouvait empêcher son côté paternel de s'éveiller à sa vue.

"Je m'appelle Kaien. Ravi de faire ta connaissance, Mareva."

Il appuya ses propos d'un doux sourire et d'une petite pression sur ses doigts. Il se rappela soudain combien il était important et urgent qu'il l'emmène à l'académie en sentant les os de sa main jouer sous une peau bien trop fine. Et surtout, il fallait qu'il l'emmène loin d'ici, pour le bien de beaucoup de monde. Si elle était réellement ce qu'il pensait, alors elle s'attirerait bien plus que la colère d'un marchand volé, ce qui ne serait bon ni pour elle, ni pour les habitants de la ville.

"Tu veux bien me suivre ? Il faut que je t'examine pour voir si tu n'es pas malade. Je te donnerais un  chocolat chaud si tu veux."

Il lui adressa un nouveau regard, plus sérieux cette fois-ci. Il ne voulait pas qu'elle se sente oppressée, obligée de le suivre, mais il ne pouvait pas non plus la laisser là. Si elle décidait qu'il n'était plus assez digne de confiance, il se demandait ce qu'il ferait. Il ne pouvait décemment pas l'enlever ! Mais c'était son choix, il voulait le lui laisser.

Peut être que si elle refusait, il pourrait revenir de temps en temps pour le lui reproposer, ou au moins pour lui apporter un minimum d'aide jusqu'à ce qu'elle lui fasse vraiment confiance. Il espérait quand même qu'elle accepterait tout de suite, pour son bien à elle.
___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mareva

avatar

Messages : 13
Points d'expérience. : 9

MessageSujet: Re: Je ne vous ai pas choisi, mon cœur l'a fait (Pv Kaien)   Lun 5 Juin - 20:43

Mareva continuait de l'observer malgré tout, pas totalement convaincue. Elle avait décidé, accepté de lui faire confiance mais il fallait tout de même bien plus d'une journée pour le considère comme étant totalement quelqu'un de confiance. Même s'il était gentil avec elle, elle restait prudente  et elle savait qu'au moindre mauvais mouvement, elle fuirait et perdrait sa confiance en lui, par la même occasion.

Kaien. Elle mémorisa instantanément le nom de cet inconnu qui, par ailleurs, commençait petit à petit à ne plus vraiment l'être.

" Eva. Je préfère Eva. Ce sont mes parents qui... "

S'arrêtant subitement, elle ne termina pas sa phrase qui lui rappelait ses parents mais elle avait clairement voulut dire qu'ils l'appelaient souvent Eva plutôt que Mareva, le prénom au complet. Ecoutant les paroles suivantes de Kaien, elle le regarda intensément, se demandant pourquoi il avait dit ça.

" Malade ? Mais je vais bien, moi ! "

C'est ce qu'elle pensait, bien sûr, elle n'avait pas réellement conscience de l'apparence qu'elle avait actuellement. Cependant, la proposition du chocolat chaud fit briller ses yeux de gourmandise car ce trait de caractère-là n'avait jamais disparu. Depuis toute petite, elle adorait manger et fouillait toujours partout pour trouver de quoi satisfaire sa gourmandise et touchait même parfois à des choses dangereuses pour des enfants, ce qui avait plus d'une fois nécessité une très grande attention de la part de ses parents, histoire d'éviter tout accident grave. Elle n'aimait pas beaucoup son sérieux soudain, cela dit, à quoi pensait-il pour devenir aussi sérieux ?

La petite fille garda le silence un moment, réfléchissant si elle devait vraiment lui faire confiance au point de le suivre, elle pensait que s'il avait vraiment eu une arrière pensée, il l'aurait certainement kidnappée ou on ne sait quoi d'autres depuis longtemps, non ?
Finalement, Mareva hocha la tête et enleva sa main de celle de Kaien pour se relever en s'aidant de ses mains appuyées au sol.

" Il y aura vraiment du chocolat chaud ? "

Cette question tout à fait innocente mettait une fois de plus en avant son petit... que dis-je, son grand côté gourmand. Peut-être que c'était à cause de cette proposition qu'elle acceptait de venir avec lui. Ou peut-être est-ce parce qu'une petite voix dans son cœur lui disait que cet homme-là pouvait changer sa vie, cette vie qu'aucun enfant ne devrait avoir mais qu'elle avait choisi en s'enfuyant de sa maison où elle avait passé une petite partie de son enfance, de sa naissance à... à la mort de ses parents.

_________________

Eva parle en #CC0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaien Cross

avatar

Messages : 11
Points d'expérience. : 13

MessageSujet: Re: Je ne vous ai pas choisi, mon cœur l'a fait (Pv Kaien)   Dim 16 Juil - 18:11

______________________________________
Un grand sourire éclaira le visage de Kaien, sincère et chaleureux. Eva acceptait implicitement de le suivre, ce qui était en soi une petite victoire. Il ne pensait vraiment pas réussir à inspirer assez de confiance en si peu de temps, mais il oubliait peut être un peu vite qu'elle n'était encore qu'une enfant à cause de son air d'avoir déjà trop vécu. En tout cas, il n'allait certainement pas laisser passer cette chance.

"Oui, il y en aura vraiment. Je fais les meilleurs chocolats, tu verras !"

Il se releva à son tour, doucement pour ne pas l'effrayer. Il restait encore nerveux quant à la soudaine transformation d'Eva. Elle était si jeune, il avait peur qu'elle puisse perdre le contrôle à tout moment, sur n'importe quel coup de tête, et s'enfuie, l'instinct animal prenant le dessus. Si cela arrivait, il n'était pas sûr de pouvoir l'empêcher de rencontrer des ennuis dont elle ne pourrait vraisemblablement pas se sortir indemne. Sous quelle forme que ce soit. Elle faisait une cible bien trop facile et tentante sous forme humaine et un danger trop important sous forme lupine.

"Tu es déjà allée un peu plus loin dans la ville ? Il y a un grand bâtiment avec un mur autour, comme une sorte de château. C'est là que j'habite."

En disant ces mots, Kaien s'éloigna lentement de la jeune fille, sans la presser ni la forcer à le suivre, l'enjoignant juste à le faire d'un petit signe de tête, un sourire toujours sur les lèvres.

Eva avait évoqué ses parents, très rapidement. Trop rapidement peut être. Il commençait à douter de leur existence, et plusieurs nouvelles hypothèse désagréables lui venaient en tête. Ils avaient pu l'abandonner par faute de moyens, espérant qu'elle trouve un toit plus propice à sa bonne croissance, ou alors simplement car ils ne voulaient pas d'elle, peut être après avoir découvert sa nature. Ils pouvaient tout aussi bien être morts pour ce qu'il en savait. C'était peut être même préférable. Aucun parent ne devrait abandonner un enfant si jeune à une mort certaine. Eva avait eu de la chance de naître ainsi et de maîtriser sa nature si vite, cela lui avait probablement sauvé la vie lorsque la faim devenait trop forte.

Il lui faudrait d'ailleurs demander le concours d'un médecin pour vérifier que le corps de l'enfant ne soit atteint d'aucune maladie due à son contact approfondi avec les rues les plus sales, et qu'il soit encore tout à fait fonctionnel. Que son système immunitaire n'ait pas pâti trop sévèrement de ces jours, voire mois passés avec un mode de vie peu enviable. Même si elle soutenait être en pleine forme, Kaien voyait mieux qu'elle les dégâts dont elle avait déjà été victime.

"Il y aura peut être beaucoup de monde, mais ils sont tous très gentils. Ce sont un peu tous mes fils et filles."
______________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mareva

avatar

Messages : 13
Points d'expérience. : 9

MessageSujet: Re: Je ne vous ai pas choisi, mon cœur l'a fait (Pv Kaien)   Dim 23 Juil - 12:40

Décidant de lui faire véritablement confiance, Mareva se mit alors à suivre Kaien. Elle savait au fond d'elle-même que dès qu'elle serait sortie de la ville, à l'extérieur, là où se trouvait apparemment le bâtiment où il disait habité, sa vie changera du tout au tout. L'idée de se retrouver entourée de gens qu'elle connaissait pas, même si Kaien disait qu'ils étaient gentils, ne lui plaisait pas vraiment mais le destin avait mit cet homme sur son chemin, il devait bien y avoir une raison, non ? Peut-être qu'en le suivant, en restant avec lui, la petite fille-louve retrouvera une vie au moins à peu près normale ?

Ensemble, ils traversèrent encore plusieurs rues, sous le regard des passants qui se demandaient, au vu de leur regard dégoûté comme toujours, ce qu'une petite fille aussi sale et maigre faisait avec cet homme. Elle, constamment au centre de cette attention désagréable, n'aimait vraiment pas ces regards et espérait secrètement qu'elle n'aurait plus à les subir à longueur de journée. Était-ce sa faute, à elle, si ses parents n'étaient plus là ? Jusqu'à ce que, finalement, ils arrivent à la sortie de la ville où, effectivement, elle semble apercevoir un bâtiment entouré d'un mur et à l'apparence pas très accueillante.

Mareva leva les yeux vers Kaien, les baissa ensuite sur la main libre de celui-ci pour y glisser sa petite main à elle, comme un geste à la recherche de réconfort, un geste que les enfants prenaient en général l'habitude de faire avec leurs parents, un geste qu'elle pensait avoir oublié, qu'elle aurait peut-être pu oublier un jour, tout en oubliant qu'elle était encore une enfant. En repensant à sa question de tout à l'heure, elle se dit que non, qu'elle n'avait jamais quitté la ville, alors qu'elle aurait très bien pu. Mais peut-être qu'elle n'y arrivait pas parce que cette ville -sans compter les souvenirs- était la seule chose qui la rattachait à ses parents disparus pour toujours de sa vie ? Mais alors, qu'est-ce qui était différent, cette fois ? Pourquoi accepterait-elle de quitter la ville de sa naissance, aujourd'hui ?

Peut-être que... Peut-être qu'elle cru voir en Kaien la présence d'un père, une présence qui lui manquait cruellement, dans son petit cœur tout vide depuis la mort de ses parents...

_________________

Eva parle en #CC0000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je ne vous ai pas choisi, mon cœur l'a fait (Pv Kaien)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je ne vous ai pas choisi, mon cœur l'a fait (Pv Kaien)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'vous jure, c'est pas moi qui l'ai fait !
» [Test] Quelle baguette magique vous aurait choisi ?
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Quel sport faite vous?
» A QUAND UN DEBAT SERIEUX ? LES ANTI-PARLMENTEURS LEVEZ-VOUS ! DEMASQUEZ-VOUS !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight RPG :: VILLE :: 
    Rues et ruelles
-
Sauter vers: