Bienvenue à l‘Académie Cross, incarne un vampire ou un humain et viens vite nous rejoindre. Seras-tu la prochaine légende ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~La rose et le cerisier~ [x Yuki]

Aller en bas 
AuteurMessage
Yona Hio
Vampire de sang pur
Vampire de sang pur
avatar
Messages : 268
Points d'expérience. : 154

MessageSujet: ~La rose et le cerisier~ [x Yuki]   Jeu 30 Nov - 13:41

"Juri... Je mettrai la main sur le plus immense des pouvoirs pour détruire tout ceux qui se mettraient en travers de ta route et de la mienne. Je suis prêt à miser tout mon être."
*


Des paroles malsaines issues d'un amour tout aussi pervers.
Le sang avait souillé les sentiments de Rido Kuran dès l'instant où sa petite sœur Juri nouvellement née avait porté son innocent regard sur lui. Un souvenir si vivace qui était passé à la génération suivante, profondément encré dans les souvenirs de Yona. Pourquoi la jeune femme rousse s'en souvenait-elle à ce moment précis, alors qu'elle parcourait les allées des jardins à la recherche de quelqu'un ? Il lui avait fallu croiser le chemin de cette femme aux cheveux immaculés qui venait de passer à ses côtés pour s'en souvenir. Une nouvelle employée sûrement. Les pensées de Yona avaientdû se perdre en voyant cette créature mais très vite elle l'oublia.
La princesse rousse soupira, proie à ses problèmes. Dans quel guêpier s'était-elle lancée ? Comment réagirait Yuki en la voyant ? Le souvenir de Shizuka pesait encore de trop sur l'Académie. C'était justement pour cette raison que la demoiselle voulait s'excuser auprès de la petite-amie de Kaname. Non pour s'attirer les bonnes grâces de son cousin, son intention était sincère. Mais la jeune Hio voulait effacer toutes les traces du passage de sa génitrice qui avait fait tant de mal.
Se servir de Yuki pour blesser Zero et Kaname.
A croire que Shizuka avait cherché la mort volontairement en pénétrant dans ces lieux et en y semant un trouble sans nom. La rouquine avait entendu que la chargée de discipline était amnésique et que le sang-pur l'avait sauvé un soir de neige. Cette histoire était aussi étonnante qu'étrange mais Yona comprenait que depuis ce soir là un profond lien existait entre ces deux êtres que tout opposait. Loin d'être horrifiée qu'un sang-pur s'attache à une humaine, la noctambule se réjouissait qu'une telle relation puisse exister et cela l'avait encouragé à aller vers la fille de Kaien Cross.
Nombreux vampires disaient de Yuki qu'elle était aussi rayonnante qu'un soleil.
Yona ne lui avait jamais personnellement parlé, juste vue alors que la demoiselle essayait de contenir les filles qui s'extasiaient devant les élèves de la Night-Class quand ces derniers allaient en cours, ou au détour de quelques allées en rentrant au dortoir. Parfois en présence de Kaname, mais cet événement était encore des plus rares.
A présent la vampire se retrouvait à quelques pas de la concernée qui faisait sa ronde, l'heure du changement de classe approchant. C'était de voir une vampire appréhender la discussion avec une humaine mais Yona ne pouvait s'empêcher de ressentir une certaine angoisse. La jeune femme accepterait-elle de lui parler ou alors préférerait-elle la fuir ou la renvoyer dans son dortoir sans entendre le moindre mot ? Le cœur battant, la Hio prit une inspiration et osa appeler sa future interlocutrice d'une voix peu assurée.

-Yuki-san... ? Pourrai-je te parler...?




*Paroles de Rido issues du tome 1 VK Memories
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Kurosu
♠ Admin ♠
♠ Admin ♠
avatar
Messages : 143
Points d'expérience. : 31

Feuille de Personnage
Double-compte : Aucun

MessageSujet: Re: ~La rose et le cerisier~ [x Yuki]   Jeu 7 Déc - 20:28

La rose et le cerisier
Yuki Kurosu & Yona Hio


Il était temps. L'heure d'aller commencer à faire ma ronde, j'ose espérer que Zero sera là, mais je sais très bien qu'il serait aux abonnés absents. Il ne vient pas toujours aux heures de ronde et c'est à moi que revient le sale boulot. Il faudra vraiment que je lui touche deux mots, parce que j'en ai assez de devoir tout faire alors que nous sommes deux pour surveiller l'Académie Cross. A croire qu'il commence à se douter que Kaname et moi avons une romance légère et sincère. Je serre mes poings en abaissant mon visage vers le bas. Je me crispe un peu alors que je sens mon cœur s'emballer, pourquoi je suis comme ça... lorsque je pense à Lui. Je ferme mes yeux un instant afin de reprendre mon souffle. J'inspire et j'expire lentement. Je me réveille de mes pensées pour aller chercher Artémis et la nouer sur ma cuisse, dissimulée sous ma jupe de mon uniforme officiel de la Day Class. Je prends finalement le chemin pour sortir de ma chambre que je partage avec ma meilleure amie Yori avant de quitter l'annexe des dortoirs. La fin de journée approche, et je vais devoir surveiller le changement de classe, sans l'aide de Zero. Bien qu'il soit peu... amical, justement ça aidait parfois quand les filles étaient un petit peu trop enthousiastes à l'idée de rencontrer la Night Class. Ma gorge se serre alors que je sais très bien que je vais croiser le regard de Kaname et que je ne pourrai même pas le toucher, ni même l'approcher, un simple bonjour conventionnel que j'ai toujours eu l'habitude de faire. Ça me tue ce genre de situation. Bon sang. Que j'aimerai pouvoir le toucher, l'embrasser, le serrer fort comme n'importe qui le ferait à son amoureux... Mais il vaut mieux pour nous deux de ne pas faire ce genre de choses en public. D'autant que le reste de la Night Class sera là, et il est hors de question que j'attire les foudres des groupies... J'ai déjà assez de mal comme ça avec celles qui m'agacent tous les jours à me répéter que je suis une privilégiée parce que je suis la fille adoptive du Directeur Cross.

J'arrive alors au point de rencontre. Pas de Zero dans les parages. Je remonte mon brassard officiel qui atteste mon titre de Chargée de discipline avant d'essayer de remettre les quelques élèves à leur place en attendant l'heure du changement de classe. Je commence déjà à désespérer que Zero ne viendra pas.

Soudain.

Une voix. Une voix féminine inconnue.

Je me retourne alors pour faire face à la jeune fille aux cheveux flamboyants qui se dresse devant moi. Je ne l'ai jamais vue avant, ou du moins, je n'ai jamais fais attention à sa présence, est-elle nouvelle ? Je penche alors doucement la tête et je la détaille, dans son regard, je peux y retrouver une sensation de déjà vu, quelque chose de particulier, je n'arrive pas à savoir quoi. Cette jeune élève me perturbe et je me sens un peu... mal à l'aise, mais je lui souris amicalement sans aucune méfiance alors qu'elle me demande si elle peut me parler. Je suis quelque peu surprise de ce genre de requête, mais je n'ai pas de raisons pour refuser. D'autant que je suis chargée de m'assurer que tout le monde soit bien ici, à l'Académie. Je l'écouterai.

« Oui, bonjour... ? Bien-sûr, bien-sûr que tu peux me parler. C'est à quel sujet ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yona Hio
Vampire de sang pur
Vampire de sang pur
avatar
Messages : 268
Points d'expérience. : 154

MessageSujet: Re: ~La rose et le cerisier~ [x Yuki]   Mer 20 Déc - 9:45

En voyant le dos de la jeune femme alors qu'elle s'approchait, Yona fut saisie d'une illumination lorsque son regard se posa sur le brassard de chargée de discipline. Le même que Zero. Il était vrai que la demoiselle et le chasseur étaient liés par un lien fort, au grand damne de Kaname d'ailleurs. Mais en raison de sa relation presque fraternelle avec le fils des Kiryu, la future fiancée de son cousin ne sera t-elle pas répulsive à l'idée de parler à une Hio ?
Cependant la concernée se retourna vers elle, toujours aussi polie. Il était vrai que l'expression chaleureuse la rendait d'autant plus sympathique que son collègue aux cheveux d'argent. Quiconque avait une réclamation à faire s'adressait plus à Yuki que Zero qui effrayait les autres par sa froideur.
Yona en revanche avait de réelles craintes à avoir vis à vis de la victime de sa mère.

« Oui, bonjour... ? Bien-sûr, bien-sûr que tu peux me parler. C'est à quel sujet ? »

L'avait-elle reconnu ?
Visiblement non. Il fallait dire que la fille ressemblait peu à la génitrice avec sa crinière rouge et rebelle alors que Shizuka possédait une soyeuse chevelure d'argent bien lisse. La seule chose que Yona avait en commun avec sa génétique maternelle était la couleur pâle de ses iris bien que cette dernière était aussi nuancée : rosée pour la sang-pure coupable, améthyste pour sa descendance. Cette prolongée de l'anonymat était aussi appréciable que redoutable car Yona devrait révéler son identité de vive voix, au risque d'assister à la décomposition de cette gentillesse bienvenue.

« -Je... Je ne suis pas certaine que le sujet va t'enchanter mais avant tout, sache que je m'appelle Yona. Je suis une cousine de Kaname du côté paternel, alors je ne te veux aucun mal.

Yona soupira intérieurement contre elle-même. La voilà bien gauche pour une vampire qui essayait de se justifier, tout au plus elle risquait à présent d'effrayer son interlocutrice ou de s'attirer sa méfiance. Surtout que la rouquine était au courant de la peur ancienne de la chargée de discipline contre les vampires. De plus aussi humaine était-elle, elle possédait l'Artémis, une arme anti-vampire malgré les apparences.
Bien honteuse de sa présentation trop maladroite, la Hio esquissa un sourire timide, tapotant frénétique le manche de son ombrelle de la pulpe de ses doigts, signe qui trahissait son angoisse. Tôga trouvait Yuki naïve, mais Yona en pensait autrement. Elle ne l'était certainement vu sa fonction, son passé et surtout son amour pour Kaname. La rousse sentait que la jeune femme devant elle était bien plus consciente des risques de sa relation avec un sang-pur qu'elle n'en avait l'air.
Peut-être que la meilleure solution à opter était la franchise ?

-Je... Je suis la fille de Shizuka Hio. Yona Hio, c'est mon nom complet.

Avant que son interlocutrice ne put ajouter quelque réflexion, la noctambule écarlate s'inclina en position d'excuse sincère et respectueuse.

-Je viens te présenter mes excuses pour les actes de Shizuka. Je n'ai jamais connu ma mère et de ce fait je ne connais pas les actes qui l'ont motivé à agir de la sorte, mais je ne peux lui pardonner de s'en être pris à des innocents.[.b]

Yona se redressa, l'air plus en confiance. L'aveu était fait. Les mots si difficiles à dire avaient été prononcées. Quoiqu'il se passe à présent, elle avait fait ce qui incombait à son devoir. Elle avait rempli son rôle.

[b]-Je ne te demanderai pas le pardon pour ce qu'elle a fait. Je tenais simplement à ce que tu saches que je ne partage pas ses idées et je ne puis tolérer la folie de ses actes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Kurosu
♠ Admin ♠
♠ Admin ♠
avatar
Messages : 143
Points d'expérience. : 31

Feuille de Personnage
Double-compte : Aucun

MessageSujet: Re: ~La rose et le cerisier~ [x Yuki]   Mer 2 Mai - 23:35

La rose et le cerisier
Yuki Kurosu & Yona Hio


C'est dans ces moments là que l'on se sent un peu désarmé. Je sais que beaucoup viennent me parler directement à moi plutôt qu'à Zero en raison de son comportement froid et plutôt agressif, j'assume avec respect ma fonction au sein de cette Académie mais j'ai toujours peur de faire le pas de trop. Je suis un peu nerveuse en attendant d'entendre la raison de la venue de cette jeune élève. Je la fixe sans aucune méfiance à première vue, parce que cette jeune fille n'a vraiment pas l'air d'être méchante, de plus, j'ai de quoi me défendre si jamais les choses venaient à tourner mal. Ce traumatisme... avec les vampires, je l'ai encore au plus profond de moi et je sens... qu'il resurgira, peut-être pas maintenant, mais je le sens, je le sais au fond. Je me connais... Plus j'y pense, et plus je m'égare dans mes pensées alors que la demoiselle qui était venue à ma rencontre commence à me faire légèrement douter, me rendre nerveuse. Le ton de sa voix mais aussi ses parles m'en donnent des frissons. Yona. Je hoche la tête en tentant de rester la plus naturelle et la plus discrète que possible mais il m'est vraiment difficile de garder mon calme habituel dans une situation pareille où on... va me parler d'un sujet délicat. Soudain, dans mon esprit se produit un effet d'onde de choc : est-elle... au courant de ma relation passionnelle avec Kaname Kuran ? A-t-elle eut vent de notre rapprochement ? Je commence à douter de tout et quand je percute enfin qu'elle est, -d'après ses dires-, une cousine de Kaname, côté paternel, je commence à croire qu'elle va me faire la morale concernant ma liaison amoureuse avec le chef de la Night Class. Je réponds donc de manière délicate et nerveuse.

« Enchantée Yona... Je suis Yuki Kurosu. Je... Je ne savais pas que Kaname avait une cousine au sein de l'Académie. Je n'espère pas que tu es venue me parler de lui, d'ailleurs... ? »

C'est avec une certaine appréhension que je lui avais posé la question, après tout, tout le monde serait pareil dans un tel moment. Je suis hésitante et je commence à sérieusement me ronger intérieurement. Je ne sais même pas comment me comporter face à elle, elle qui a l'air si gentille et bienveillante. Quelque chose chez elle, me semble... familier, mais je n'arrive pas à mettre la main dessus. Sûrement que je l'ai déjà vue et forcément son visage m'est apparu dans mon esprit, comme l'impression de déjà vu.

Finalement Yona fit éclater la vérité : elle était la fille de Shizuka Hio, la sang-pure qui avait transformé Zero en vampire, celle qu'il l'a fait souffrir pendant tant d'année et celle qui nous a fait souffert à tous. Mes yeux en deviennent ronds, choqués et je sens mes mains trembler. C'est... une vampire, et pas n'importe laquelle, c'est une sang-pure elle aussi. Je commence à reculer légèrement, ne me sentant pas forcément à l'aise, ni en forme. J'essaie tout de même de garder mon calme et tenter de me reprendre du mieux que je le pouvais. Yona ne me laisse pas le temps de répliquer qu'elle poursuit en s'excusant des actes de sa mère, Shizuka. Elle est donc au courant que sa maternelle était venue ici, à l'Académie et s'était servie de nous, de moi, de Zero, de Maria, qu'elle avait trompé tout le monde... Ses paroles étaient douces, tendres, et sincères, la courbette qu'optait Yona me rassure sur sa sincérité. Je... je sens quelque chose de spécial et je pense que je peux lui faire confiance. C'est avec délicatesse et maladresse que j'essaie de lui répondre également, sincèrement.

« J'ignorai que... Shizuka avait eut une fille... En tout cas, je... en effet son acte n'est pas pardonnable. Elle a fait souffrir Zero, et elle nous a fait souffert. Mais je pense qu'aujourd'hui, cela fut une épreuve... que nous avons du surmonter. Tu n'étais pas obligée de venir me trouver pour t'excuser, ce n'est pas du tout ta faute si Shizuka à agit de la sorte... »

Je trouve même ça triste que Yona ressente le besoin de venir s'excuser auprès de moi. C'était moi qui avait orchestré cette soirée, je m'étais donnée, aussi naïve que soit, à Shizuka afin qu'elle puisse se repaître de mon sang pour que Zero puisse sortir de sa folie qui se faisait de plus en plus pesante. Je pensais juste... bien faire, pour Zero et son bien-être, même si Kaname n'a sûrement pas apprécié mon geste et mon exposition au danger.

« J'apprécie ton geste... et tes paroles... Yona. Mais je le répète, tu n'étais pas obligée de venir, ce... n'est pas ta faute, ni celle de personne. »

Si en plus Kaname faisait confiance à Yona, je pouvais lui faire confiance aussi. Kaname ne laisserait jamais quelqu'un de malveillant à mon encontre se rapprocher de moi, je le sais. Il est si protecteur envers moi, -même si c'est parfois gênant-, que je me sens un peu rassurée.

« D'un côté... C'est moi en plus, qui est lancé cette soirée folle. Je sais que je n'aurai peut-être pas du faire ce que j'ai fais mais je pensais tellement bien faire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yona Hio
Vampire de sang pur
Vampire de sang pur
avatar
Messages : 268
Points d'expérience. : 154

MessageSujet: Re: ~La rose et le cerisier~ [x Yuki]   Jeu 3 Mai - 18:30

Yona n'oserait jamais s'approcher de Zero sans avoir l'assurance que ce dernier ne chercherait pas à la tuer. Il y avait encore quelques mois la perspective de la mort n'effrayait pas la vampire, qui l'aurait même accueilli avec soulagement mais à présent les choses étaient différentes. Son corps, son existence ne lui appartenaient plus entièrement puisque deux petites vies grandissaient en son sein et jusqu'à la naissance de ces enfants miraculés, la sang-pur ne pourrait pas se permettre de se frotter à de trop grands dangers. La Hio était prête à donner son sang au dernier des Kiryu pour retarder sa déchéance, ignorant que Kaname s'était déjà chargé d'abreuver Zero du sien, mais n'irait pas délibérément vers lui s'il n'en exprimait pas l'envie.
Yona était tellement en alerte, elle-même stressée et craintive devant la chargée de discipline, que la nervosité de Yuki ne lui échappa pas. La jeune fille avait-elle deviné son identité ? Kaname avait-il déjà parlé d'elle à l'élue de son cœur ? La rouquine sentait que la tension grimpait entre elles sans parvenir à trouver de solution pour l'apaiser. Heureusement, Yona comprit les doutes de son interlocutrice lorsque cette dernière évoqua Kaname et la noctambule se permit un soupir de soulagement suivit d'un sourire rassuré.

-K-Kaname ? Non ! Au contraire, je vous trouve admirables. Et je suis moi-même en bien mauvaise posture pour me permettre la moindre critique, à moins d'être profondément hypocrite. Ce que je suis pas... Enfin j'espère ?

Le rire hésitant de la rousse créature suffisait à trahir son malaise et dévoilait son humour douteux ainsi que son manque d'expérience dans les relations sociales sincères. Auprès de ses congénères, la fille de Shizuka revêtait le rôle d'une vampire distante et un brin arrogante, voire même plutôt discrète puisqu'elle parlait peu. L'avantage de la présence de Kaname dans l'Académie était que même si elle était une level A, son cousin était le vrai chef de cet endroit. Yona n'avait donc aucune responsabilité à prendre pour l'heure et pouvait aisément s'effacer derrière le Kuran et rester dans l'ombre, comme une garantie.
C'était tout ce qu'elle était au fond, une garantie.
Une arme secrète, un pion, pour assurer la sécurité de l'humaine qui se tenait devant elle. Yona avait rapidement deviné que les rumeurs sur une potentielle relation entre le sang-pur et la fille du directeur était fondées. Kaname le lui avait lui-même confirmé par son attitude lors d'une de leurs discussions. Un pacte tacite était né alors : il ne la dénonçait pas au Sénat pour sa relation avec Tôga Yagari, la protégeait même dans une moindre mesure, et échange Yona s'assurait de la sécurité de Yuki quitte à devenir une pièce d'échec entre les mains du Kuran. Pour toute personne un peu arrogante, être un pion dont on disposait à sa guise était agaçant, mais la rouquine faisait confiance au sang-pur. Elle ne pouvait que le faire de toute manière pour avoir le droit de rester au sein de ce havre de paix.

-Mon existence n'a pas encore été déclarée officiellement. J'ai été enfermée comme ma mère à la naissance, une demande de mon père. Mais je me suis échappée et... enfin ce n'est pas le sujet. Je ne vais pas commencer à t'ennuyer avec des histoires compliquées.

La rousse semblait plus ouverte, plus détendue aussi en entendant que la demoiselle ne lui en voulait pas. La personnalité de Yuki lui plaisait de plus en plus. Douce, gentille mais aussi profondément réaliste. La Hio commençait à comprendre l'envie de Kaname à vouloir protéger un tel rayon de soleil. La vampire ressentait une impression de familiarité vis à vis de la brune mais ne parvenait pas à en définir la raison.

-Je sais que je n'étais pas là et que je n'y suis pour rien mais... Je me sens un peu coupable malgré tout. J'étais déjà en fuite quand ma mère est venue ici, si j'avais su sa venue plus tôt, j'aurai peut-être pu l'en empêcher. Tu me diras, avec des « si » on peut refaire le monde...

La jeune femme se tut, cherchant ses mots. C'était difficile pour elle de s'expliquer sur cette histoire sans se répandre en mélodrame ou blesser un peu plus Yuki en lui rappelant de mauvais souvenirs.

-Mais je n'accepte pas qu'elle vous ai fait souffrir. Que les vampires en général se croient supérieurs aux humains... Tu n'es pas plus coupable que moi dans cette affaire. Ton seul désir était de sauver un être cher à ton cœur, où est le mal là-dedans ? Tu es au contraire une personne bien courageuse, j'aurai agis de la même manière que toi si j'avais pu.

Le sourire de Yona s'était teinté de l'ombre de la tristesse. Oui, si elle avait pu sauver Izumi, son défunt amant, en donnant son sang au plus cruel des vampires, elle l'aurait fait sans aucune hésitation... L'étudiante se reprit néanmoins.

-Tout ça pour dire que je suis heureuse de vous voir tous les deux en bonne santé et d'avoir pu te rencontrer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Kurosu
♠ Admin ♠
♠ Admin ♠
avatar
Messages : 143
Points d'expérience. : 31

Feuille de Personnage
Double-compte : Aucun

MessageSujet: Re: ~La rose et le cerisier~ [x Yuki]   Ven 22 Juin - 21:52

La rose et le cerisier
Yuki Kurosu & Yona Hio


Si je m'attendais à une telle discussion... Il faut dire que je ne m'étais pas du tout préparée à rencontrer une élève de la Night Class et qui plus est... Une Hio, une descendante de la femme qui avait transformée Zero en vampire. Au fond de moi, je pouvais haïr Shizuka, mais je ne pouvais pas en vouloir à son enfant qui se tenait devant mes yeux. Elle n'y était pour rien. Ce n'était pas sa faute, ni celle de personne d'autre, c'était entièrement la faute à la Princesse de la Folle Floraison, rien d'autre. Intérieurement, je revivais cette scène dramatique où je m'étais presque donnée à corps perdu à cette femme cruelle, du moins, pour moi, c'était une femme cruelle, dénudée de sentiments, car je ne la connaissais que par cette scène qui me remontait dans l'esprit. Mais je ne pouvais pas dénigrer la mère de Yona devant elle en personne, je ne suis pas aussi... mal polie, elle doit même se sentir mal d'avoir une telle réputation, donc... Non je ne pouvais décidément pas lui dire tout ce que j'avais sur le cœur. Shizuka était devenue comme ça pour des raisons, je pense, mais cela me dépassait complètement et puis... Désormais ces souvenirs étaient loin derrière nous, je me devais de profiter de l'instant présent et de me préparer pour le futur.

Les doutes me reprirent de plus belle lorsque Yona évoque Kaname, ayant peur qu'elle soit venue me parler de notre relation passionnelle, même si celle-ci est discrète et passée sous silence de nos deux côtés il y a peut-être des rumeurs qui courent et je me sentirai affreusement mal à l'aise si Yona était venue la vérifier. Mais visiblement je me trompais. Je souffla de soulagement en souriant bêtement, mes joues légèrement rosées à la fin de sa réplique.

« D...D'accord. Désolée d'avoir été un peu défensive c'est juste que ce n'est pas aisé de cacher une telle chose. Nous voulons que la chose ne s'ébruite pas, surtout au sein de l'Académie. Je... Je crains tellement des représailles. »

Lorsque Yona avait évoquer le fait d'être hypocrite, mes yeux s'étaient ouverts grandement et j'étais venue poser ma mains sur son épaule en lui adressant un sourire amical et purement compréhensif.

« Je t'assure, je ne te connais pas vraiment mais tu ne m'as pas l'air d'être une personne hypocrite et méchante. »

Ce sourire se voulait rassurant et amical, je ne pense pas qu'elle soit vraiment méchante. Il n'y a qu'à voir son doux visage, sa beauté surnaturelle et ses expressions. Je peux sentir en elle une sincérité et une délicatesse digne d'une sang-pur. Au fond, je la craignais, comme tous les vampires, elle était du même rang que Kaname, des vampires parmi les autres vampires... C'était véritablement un stress et une angoisse qui me gagnait à chaque instant, chaque fois que je croisais un vampire, qu'il soit de sang pur ou non... Cela me rappelait que trop bien cette nuit enneigée où j'ai été sauvée d'une mort certaine.

Lorsque Yona me raconte qu'elle avait été enfermée et que son existence n'est pas vraiment officiellement je ne peux m'empêcher de sourire tristement. Rien que de savoir ce détail, cela suffisait à me faire compatir à sa détresse. Comment peut-on vraiment faire ça à une enfant... Je présume que dans la société vampirique beaucoup de choses sont différentes que celle des humains. Je baissais légèrement les yeux en prenant un air désolé.

« Désolée de te rappeler ces souvenirs qui je pense, t'ont fait souffrir. Mais ici, à l'Académie Cross tu dois te sentir mieux, entourée de tes semblables dans la Night Class, non... ? »

Puis, elle ne m'ennuyait pas avec ses histoires, peut-être avait-elle seulement besoin qu'on l'écoute parler ? Si c'était le cas, je la laisserai faire, cela ne me dérangeait pas. De toute façon, le temps passait, et plus tard je devrai aller me reposer. La nuit était déjà bien avancée, mais je prenais tout de même le temps de parler avec Yona.
Petit à petit que la conversation avançait, nous nous sentions peut-être un peu plus à l'aise, de mon côté, je me sentais toujours un peu défensive à cause de mon traumatisme évident pour les vampires... Même si je sais très bien qu'au fond, Yona ne me fera... pas de mal. Mais c'était vraiment plus fort que moi, au dessus de mes forces... Je soupire.

« Ne te prends pas pour coupable, on... ne peut pas changer ce qui a été fait et je ne t'en veux absolument pas de ne pas avoir été là. Car dans tous les cas, j'aurai été déterminée à sauver Zero de son destin... Avec des "si" c'est vrai, on peut refaire le monde... »

Je m'arrête alors là avant de reprendre mon souffle. Remettant une de mes mèches de cheveux en place, redressant mon regard vers celui de la sang-pure qui se trouvait devant moi.

« J'espère qu'un jour peut-être, les mentalités changeront. En attendant, je ferai mon possible que pour la cohabitation à l'Académie soit possible. » Je marque une pause avant de reprendre. « Je voulais sauver Zero mais finalement elle savait jusqu'à où j'étais prête à aller. Je te remercie... de me rassurer un peu à ce niveau là. Je me sens souvent coupable d'avoir organiser cette macabre soirée qui s'est tellement mal terminée... »

C'est vrai que la fin n'était pas la plus joyeuse. Mais il fallait peut-être passer par là ? Je n'en savais rien. Tout ce que je voulais, c'était sauver Zero de son destin, car je sais à quel point il souffre de cette situation et je n'aime pas savoir ça. Je remarqua quelques secondes un sourire attristé aux lèvres de Yona, je penchais alors la tête, me taisant. Non. Peut-être que j'allais en faire de trop... ?

« C'est... très gentil de ta part de t'inquiéter autant pour nous, mais ça va aller. Par contre... es-tu sûre que tu vas bien, Yona ? Désolée si je suis trop indiscrète... »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yona Hio
Vampire de sang pur
Vampire de sang pur
avatar
Messages : 268
Points d'expérience. : 154

MessageSujet: Re: ~La rose et le cerisier~ [x Yuki]   Mer 11 Juil - 21:43

Ironie du sort, en tant que victime Yuki avait plus connu Shizuka que sa propre fille. Jamais la mère n'avait accepté une entrevue avec son héritière, demeurant sourde aux requêtes de la petite. Jamais elle n'avait répondu aux lettres que Yona lui avait adressé dès qu'elle fut en âge d'écrire sans faire trop de faute. La rousse enfant ignorait que la belle vampire aux cheveux immaculés avait gardé sur un elle un œil bienveillant, observant de loin sa croissance et son évolution. La rebelle princesse écarlate avait même réussi à la distraire de temps en temps, surtout dans sa manière de se dresser contre le système éducatif imposé par la tradition.
Mais quand la folie et le désespoir du chagrin gagna le cœur de la douce Hio, cette dernière cessa de penser à toute chose qui n'avait pas de rapport avec la vengeance.
Et Yuki en était la preuve vivante, les contacts avec la princesse de la folle efflorescence ne pouvaient être que regrettables et destructeurs. Yuki, Zero... Qui sait combien à combien de personnes exactement la sang-pur avait détruit la vie ? Yona ne voyait que cela, que le malheur et la souffrance que sa mère avait semé dans son sillage avant de disparaître et ne pouvait avoir une bonne opinion de cette femme égoïste.

Le sujet fut tout autre que ce à quoi Yona s'attendait et le nom de son cousin la surprit autant que la détendit. Ecoutant les peurs de la chargée de discipline, l'étudiante nocturne lui adressa un sourire aussi amical que possible pour la rassurer.

-Ta réaction est tout à fait normal, je réagirais exactement de la même manière que toi si l'on découvrait que j'avais une relation avec un humain quelconque de cette académie et que la chose ne devait pas se savoir.

Et dieu que Yona comprenait bien plus Yuki que ce que la fille du directeur pouvait penser. Certes la rouquine n'entretenait pas des liens avec un sang-pur en étant une humaine, mais elle était une sang-pur qui avait accepté la demande en mariage d'un professeur de l'Académie, chasseur de surcroît, et dont elle attendait la descendance. Ironie de la chose, elle côtoyait de près le danger que la belle brune redoutait tant.

-Tu peux compter sur ma discrétion. De toute manière, Kaname se chargerait très vite de moi si je commençais à faire la pie et répandre des rumeurs à tous les coins de couloirs. Crois-moi, mon cousin sait se faire respecter, tu peux avoir confiance en lui et en son contrôle de la situation. Mais si jamais tu as besoin un jour de te confier à une oreille plus féminine, sache que je t'écouterais et que je te soutiendrais au mieux.

Dire qu'elle n'était pas surprise que Kanam ait choisi une humaine comme future compagne serait faux. La Hio ne comprenait pas bien les motivations de son cousin, ce qui le poussait surtout à s'opposer aussi fermement au Sénateur Ichio qui n'attendait que le voir se marier à une fille de bonne famille, et si possible de son cercle privé. Néanmoins, une telle union la réjouissait et elle était heureuse d'en être une spectatrice privilégiée, prête à les supporter dans l'ombre si l'un des deux lui en faisait la requête.

La noctambule s'était ensuite un peu perdue dans les révélations à faire et mis au jour les conditions de son enfance. Elle n'avait pas prévu que la jeune femme puisse être affectée par ces paroles en l'air et ne s'en sentit qu'un peu plus mal-à-l'aise d'avoir une nouvelle fois plomber l'ambiance.

-Non, non, tu n'as pas à t'excuser ! Et puis oui, à l'Académie j'ai trouvé les bases d'un foyer. Je ne vais pas dire que je m'entends bien avec tous les vampires, j'ai une mentalité un peu plus humaine qu'eux puisque j'ai vécu parmi les êtres diurnes pendant trois années. Mais j'espère que l'entreprise du directeur permettra aux miens d'ouvrir les yeux et de considérer les humains autrement qu'avec dédain.

Du point de vue de Yona, il était plus facile pour les vampires de faire confiance aux humains, qu'à ces derniers de tendre la main vers les vampires. Surtout quand une level A dévastatrice avait troublé la paix des lieux une première fois.

-Je te trouve fort courageuse de participer autant pour soutenir le projet de Kaien Cross. Ca se voit que tu y mets vraiment du tiens et que ce n'est pas seulement un devoir. D'ailleurs si tu veux, je dénoncerai les vampires qui ont des objets illégaux dans leur chambre, comme des photos par exemple, si cela peut t'aider dans ta tâche de nettoyage~ déclara la noctambule en lui faisant un clin d'oeil complice.

Le sujet de Shizuka revint malheureusement, chose inévitable. Il faudrait sans doute des années pour le ressentiment envers la princesse aux cheveux argentés disparaisse. De plus, cette dernière n'avait pas aidé Yuki à se sentir parfaitement à l'aise en présence des « suceurs de sang », Yona sentait encore une certaine méfiance dans son attitude, mais c'était une chose parfaitement justifiée pour la propriétaire de la tignasse de feu.

-Malgré tout ce que l'on veut, une grande part de choses reposent souvent sur le hasard ou la manipulation par d'autres personnes. Cette soirée aurait probablement tourné autrement en ton absence, mais aurait été tout aussi tragique. Je ne vois que courage et bonté dans ton geste. Et c'est à moi de te remercier d'avoir empêché Shizuka de détruire à jamais la volonté de Zero.

Yona s'était réellement inclinée vers l'avant, geste qu'elle n'effectuait que très rarement. Derrière son visage doux demeuraient les traits de caractère d'une arrogante petite princesse fort fière. Néanmoins elle savait reconnaître les situations où une telle action était nécessaire, et s'y prêtait alors toujours avec sincérité. En se redressant, la rousse afficha un sourire plus vif et légèrement embarrassé.

-Oh, oui, ne t'en fais pas. Un simple coup de fatigue, je ne suis pas encore habituée à dormir tous le jour, comme j'ai longtemps vécu comme les humains. Je devrais d'ailleurs te laisser, tu as eus ta journée bien remplie je suppose, et moi pauvre idiote je te retiens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ~La rose et le cerisier~ [x Yuki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
~La rose et le cerisier~ [x Yuki]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Oscar et la dame Rose
» Trois chemins qui se croisent (PV Oeil de Lynx et Nuage de Cerisier)
» La fête de la rose à Chaalis
» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...
» Deniss Owen présentation[Validée par Yuki Hoseki]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight RPG :: ACADÉMIE CROSS :: Jardins-
Sauter vers: