Bienvenue à l‘Académie Cross, incarne un vampire ou un humain et viens vite nous rejoindre. Seras-tu la prochaine légende ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~Kagura, le corps entre les mains du cruel Rido~

Aller en bas 
AuteurMessage
Rido Kuran

avatar

Messages : 5
Points d'expérience. : 0

MessageSujet: ~Kagura, le corps entre les mains du cruel Rido~   Sam 3 Mar - 19:18

Alors alors, Tôga-chan et moi avons eut un enfant et nous allons donc vous le présen... D'accord, d'accord, nous avons crée un personnage en commun, soit la personne de qui Rido occupe le corps. Vous pensiez que Shiki aurait été son hôte ? Et bien non, c'était bien trop simple !
Alors voici notre petite Kagura, maman d'Himaya et d'Akame !

Je suis Kagura Hakahoru



Informations sur le personnage

• Age : Plus de 300 environ.
• Sexe : Envoûtante créature de la gente féminine.
• Groupe : Une toute nouvelle employée de l'académie, documentaliste autrement dit elle gère la bibliothèque de l'académie.
• Orientation Sexuelle : Hétérosexuelle, mais pourtant cela ne l'empêche guère de courtiser parfois les femmes... et de les faire succomber.
• Rêve : Revoir ses filles qu'elle n'eut pas le temps de connaître.
• Peur : Que l'âme de Rido Kuran ne la dévore en entière.
• Race/Level : Aristocrate au sang noble, elle est l'unique du dernier sang-pur de la lignée Hakahoru.

Mon physique ♪

Des yeux en amande, un regard rouge intense, c'était la première chose que l'on remarquait chez elle. La moitié gauche de son visage dissimulée derrière une large frange et des lèvres pulpeuses qui adressaient à qui le méritait un sourire réconfortant de sincérité. Kagura était une femme grande, mince mais généreuse. Ses hanches larges ainsi que sa poitrine abondante, presque autant que sa chevelure d'albâtre étaient parfaitement dissimulés, bien que soulignés d'une façon timide, dans divers kimono et yukata qu'elle aimait à porter. Elle n'était pas particulièrement femme de paroles ou de flatteries, son regard suffisait à faire passer ses émotions, à séduire. Tout comme toutes celles de sa lignée elle avait ce « je ne sais quoi » qui faisait tourner la tête à ceux qui la voyaient. Plantureuse femme à l'air innocent. Joviale mais sérieuse, parfois froide, c'était ce qui faisait son charme.

Mon caractère ♪

Comment se composer une personnalité définie quand notre propre corps ne nous appartient plus ? Kagura est une âme déchirée, éteinte. La folie de son ancien amant suffit à annihiler en elle toute volonté.

Celle qu'elle fut n'est plus qu'une réminiscence éloignée, un écho lointain résultant de quelques lambeaux éparpillés dans le vent.
Elle était jadis douce, resplendissant d'innocence et d'intelligence. On l'appréciait dans les salons et les réceptions, une grande partie de la société vampirique avait cédé à ses charmes naturels. Kagura possédait un esprit éclairé qui avait apprit au sein même de ces riches familles. On lui connaissait des talents innés pour le chant, le maniement des instruments et la peinture, ces domaines ayant été les seules disciplines qu'elle avait pu pratiquer durant les cent premières années de sa vie. Le chat était son emblème, la jeune femme se montrait aussi attachante que ceux-ci mais aussi malicieuse selon les inclinations de son humeur. Le moindre de ses sourires réchauffait les cœurs. Novice dans les sentiments, elle avait plusieurs fois commis quelques impairs durant les premières années suivant son intronisation parmi les nobles mais on lui pardonna volontiers ces erreurs, mettant cela sur le compte d'une maladresse adorable.
Mais elle intimidait aussi.
Son tempérament cessait parfois de scintiller pour revêtir une nuance plus sérieuse et assurée. Kagura possédait un charisme de naissance et une grace que l'on ne pouvait nier. A l'image de son défunt père, elle impressionnait par son calme et nul n'osait aviver sa colère quand cette dernière était latente. La belle vampire était une femme aimante qui protégeait ceux qu'elle aimait avec la férocité d'une tigresse, si bien qu'une redoutable réputation se bâtit au fil des décennies.  
En revanche on la craignait.
Ou plutôt on craignait ce mal sombre qui croissait en son sein. Cette folie sanglante et des tendances morbides. Kagura n'avait pas une limite nettement définie entre le bien et le mal et on lui connaissait un côté impitoyable et une fascination inquiétante pour la mort. Heureusement, le sentiment d'amour pour autrui prônait le plus souvent sur cette sombre part cachée et les vampires de son âge étaient en très bons termes avec elle.

Mais aujourd'hui, qu'est donc devenue l'enfant chérie ?
Un corps vide sans plus aucune volonté, une personnalité à jamais brisée. Sa lucidité était perdue, les traumatismes de la vie avaient vaincu sa tendresse passée. Rido Kuran voulait qu'elle lui appartienne corps et âme, et c'est avec certitude que l'on pouvait affirmer qu'il avait réussi. L'amour malsain de cet homme avait ravagé toutes les beautés d'âme de cette princesse aimée. On ne pouvait aujourd'hui la considérer que comme une poupée sans vie. Son cœur bat encore dans sa poitrine, ses lèvres expirent toujours un souffle chaud mais ses regards sont vides.
Parfois elle arrive à reprendre le dessus, quand l'Autre retourne dans son corps et qu'un élan de lucidité la saisit. Mais ces instants sont très rares, quasi en voie de disparition...


Mon histoire ♪

Les Hakahoru


Une famille de sang-purs aujourd'hui éteinte.
Ils étaient réputés pour leur sauvagerie. Les rumeurs les qualifiaient d'ailleurs de famille maudite, et c'est d'ailleurs étonnant que la lignée s'est poursuivie aussi longtemps alors qu'ils étaient quasi désavoués par les leurs. Tout remonte à la Fondatrice de leur lignée, Remilia Hakahoru. Cette dernière était aussi belle qu'une guerrière accomplie. Durant les premières guerres, elle s'était illustrée pour ses massacres et ses missions réussies. Malheureusement, alors que la monarchie avait été établie et que les Kuran régnaient en maître, son mental déficient craqua. Remilia était déjà mère de deux enfants quand la folie engloba totalement sa personnalité et que seul le plaisir du sang prit le pas sur toute conscience sensée. Vampires comme humains, tous succombaient sous ses crocs au point où la situation devint critique et que le Conseil de l'époque vota son exécution.
La belle fleur fut capturée puis tuée.
Des familles jalouses ou avides de s'emparer du pouvoir des Hakahoru chassa les enfants de Remilia qui vécurent pendant des siècles dans une fuite constante. Leur père s'était suicidé, préférant suivre sa femme dans la mort plutôt que de poursuivre une vie déplorable sans elle. C'est une des membres de la famille royale qui mit fin à cette traque insensée mais la confiance était perdue. Les Hakahoru devinrent une famille sectaire pendant les premiers millénaires.
De tous ces événements était née la réputation de famille maudite.

Haruhito Hakahoru


Le dernier chef des Hakahoru de sang-pur.
Le dernier membre aussi.
Arrière petit-fils de Remilia, il vécut longtemps sans se marier. Effectivement, il fut jadis promis à une Kuran pour finaliser les réconciliations entre les deux familles opposées et ainsi mettre fin à toute la rancune passée.
Mais il possédait une sœur, Sakuya.
Et le même mal qui avait atteint leur ancêtre avait frappé cette jeune fille qu'il aimait plus que tous. Celle-ci avait sombré à son tour dans les ténèbres et après quelques espoirs de rémission, Haruhito abandonna tout espoir. Pire encore, il assassina sa cadette avant que ses actes insensés n'entachent leur nom. Suite à cela, Haruhito prit la décision de mettre fin à sa lignée en ne se mariant pas avec une sang-pur afin d'éviter toute perpétuation de ses gênes et donc de la malédiction familiale. Les fiançailles avec la princesse des Kuran, tante de Rido, Juri et Haruka, furent rompues et on lui arrangea une union avec une fille issue d'une branche secondaire et aristocratique de la famille.

Kagura, l'enfant cachée


Kagura est née dans le plus grand des secrets, unique héritière de cet homme atypique.
On ne saurait dire avec exactitude le jour et l'année durant lesquels cette princesse aux cheveux blancs vint au monde. On sait peu de chose sur son enfance, elle-même n'a pas vécu ces premiers temps comme il se doit. Rejetée par sa mère, enfermée par son père dans le palais familial, Kagura grandit à l'écart du monde. Elle fut élevée par diverses gouvernantes et dames de compagnies qui disparaissaient étrangement quand ses efforts n'étaient pas concluants. De cette manière, sous la ronde incessante des éducatrices, la jeune femme ne put s'attacher à aucune d'entre elle et n'apprit aucune vérité sur le monde.
Qu'était-ce que l'amour ? L'affection ?
Elle n'en savait rien, belle poupée ignorante qui n'avait d'être vivant que les traits.

Rido Kuran


Cet homme, son premier amant, son premier époux.
Ils se rencontrèrent aux obsèques du défunt père de la jeune femme. Princesse immobile, impassible face au corps exposé de son géniteur, elle avait fait forte impression. Nul ne connaissait son existence mais son appartenance à la famille maudite était indéniable. Les cheveux blancs, mais surtout ces iris rouges si caractéristiques. Toutes les possessions du sang-pur lui revenaient, sans exception. L'affaire fit scandale et dans la débâcle, sa mère avide de pouvoir fut assassinée par quelques partisans qu'elle dérangeaient.
Malgré le manque de pureté de son sang, Kagura fut portée aux nues.
Elle était l'une des plus riches héritières de l'époque. Mais plus qu'un simple parti à marier, cette enfant révélée possédait une beauté des plus troublantes qui faisaient chavirer les cœurs. Et Rido Kuran lui-même fut charmé. Elle le captivait, avivait une soif semblable à celle que Juri éveillait en lui. Lui, l'homme le plus puissant de la société désirait cette femme. Il y avait aussi une autre raison à tout cela, la folie ne l'avait pas encore totalement atteint à l'époque et il aimait encore assez son frère et sœur pour essayer de s'en sortir et ne pas les entraîner dans sa lente chute vers les enfers.
Kagura était son tout.
Elle apaisait sa soif, calmait les tourments qui le gagnaient un peu plus au fil du temps. Son désir pour Juri était toujours dévorant mais sa « perle blanche » comme il la surnommait parvenait à canaliser ce feu destructeur. Après une décennie de protection, de séduction et d'aveux à moitié cachés, Kagura accepta de devenir sienne et ils se marièrent vers la moitié du XIXème siècle en dépit de ses fiançailles avec Shizuka Hio et de l'opinion du Sénat. Ils vivèrent heureux les quatre-vingt premières années jusqu'à ce que la jeune femme parvienne à tomber enceinte. Cette annonce fut un véritable événement et les paris étaient lancés. En raison de la forte concentration de sang de rang A dans les veines de Kagura, le bébé pouvait très bien naître sang-pur, un fait rare mais déjà observable deux fois au cours de l'Histoire.
Mais ils avaient tous perdus.
Après une grossesse difficile et douloureuse, l'heure de la délivrance avait enfin sonnée. Il fallut deux jours de souffrance à la future mère pour tenir enfin son nourrisson dans les bras. Rido souriait avec fierté quand l'on déposa l'enfant dans les bras de sa femme mais très vite ce sourire se figea. Ce que sa femme tenait n'était pas un bébé en pleine santé...
Mais un cadavre.

Himaya


Après cette tragédie, le couple battit de l'aile.
Ce désastre avait aggravé la folie de Rido et les propres tendances sanglantes de son épouse. Sur un commun accord, ils divorcèrent et rompirent tout contact. Ce fut la fin pour Rido, plus rien ne l'arrêtait, d'autant plus que Juri et Haruka venaient de mettre au monde un fils en pleine santé...
Pour Kagura, les choses furent plus difficiles. Après un pareil déshonneur, elle ne pouvait rester seule aux yeux de la société. On lui arrangea une union avec Lord Kyran et elle accepta, n'ayant d'autres attaches et étant dans une profonde période de doute. Les nouveaux époux ne s'aimaient pas mais ils se toléraient. Kagura s'était éteinte à moitié depuis la mort de son premier enfant, et n'était désormais plus que douceur douloureuse aux yeux de la société vampirique.
Mais un jour son mari lui demanda un héritier.
Cette déclaration la bouleversa et la panique la saisit. Ne sachant comment mettre un enfant en vie rapidement pour répondre aux attentes de son époux, elle se tourna vers la société pharmaceutique des Ichijo. Le Président Ichio n'eut aucune hésitation à l'aider et lui procurer un prototype de traitement de fertilité... Qui s'avéra positif puisqu'en moins de deux ans, Kagura mit au monde une adorable petite créature.
Himaya, l'enfant miracle.
Sa fille était la plus belle de ses réussites et la jeune femme en était plus fière que tout. Les deux premiers mois avaient été parfaits, aussi magnifiques que cette enfant tant désirée qu'elle tenait dans ses bras. Mais une ombre vint noircir le tableau.
Kagura était à nouveau enceinte après si peu de temps...

Akame


Ce bonheur avait rendu à la jeune femme la capacité d'aimer. A présent délivrée de son devoir d'épouse, prompte à aimer à nouveau, elle avait fait l'erreur de céder aux charmes du cadet de l'honorable famille des Hojo, Muramasa Hojo.
Ils s'aimaient sincèrement.
Malheureusement, elle était mariée... Et lui était promis à une autre. Ils avaient cependant décidé de s'aimer l'espace de quelques semaines avant de se quitter, dans le plus grand des secrets, mais la nouvelle de cette grossesse indésirée changea la donne. Depuis la naissance d'Himaya, Lord Kyran n'avait pas touché à sa femme. Comment expliquer cette seconde vie en croissance ? Saisie par le doute, elle lui avoua la vérité sans nommer le père... Il la chassa sans plus de cérémonie, lui interdisant tout contact avec leur fille récemment née.
Ainsi perdit-elle sa première enfant.
Comble de malheur, Muramasa Hojo, cet homme si éclairé qui lui avait rendu foi en la vie venait d'être assassiné à son tour pour sa liaison adultérine. Qui était le coupable ? Nul ne le savait... Ainsi est-ce dans le déshonneur et la crainte que Kagura donna naissance à Akame. Poursuivie de toute part,accablée, la jeune femme ne pouvait garder sa précieuse enfant chérie à ses côtés. Elle devait la protéger de ceux qui voulaient la tuer. Alors elle l'abandonna dans un des nombreux orphelinat Hakahoru. Kagura en était effectivement la mécène et personne n'aurait pensé qu'elle aurait le culot de déposer sa bâtarde au sein d'une de ses possessions. Le manège fonctionna parfaitement, ses traqueurs ne réussirent pas à mettre la main sur sa seconde petite princesse.
De Kagura ne reste à Akame que le fameux kimono que cette dernière se plaît à porter et le symbole des Hakahoru, ce katana à la lame des plus mortelles...

Shura


Que son ancienne épouse remplisse son devoir conjugal avait laissé Rido indifférent. Cette enfant était née sans amour, les sentiments de Kagura lui étaient restés fidèles.
Mais qu'elle ait un amant...
Cela signifiait que sa muse en aimait un autre. Ce simple fait avait suffit au sang-pur pour devenir fou de rage. Fou était le mot pour définir son état. Il avait après tout massacré l'enfant nouveau né de ses frère et sœur pour ressuciter l'ancêtre de sa lignée, mais cela peut le savait. Le prince n'avait désormais plus aucune mesure, plus aucune retenue et cela concerna aussi le cas de son ancienne épouse. Puisque la jeune femme l'avait oublié, il allait lui rappeler qu'elle n'était qu'à lui seul.
Posséder le sang de Juri et Kagura, ne serait-ce pas là le paradis parfait ?
Ainsi, une fois son grand amour capturé, il l'enferma dans un lieu tenu secret. Ce fut le début de l'enfer pour Kagura qui essayait de s'échapper, persuadée que cet homme qu'elle avait jadis aimé était le meurtrier de son amant, que c'était par sa faute à lui qu'elle avait abandonné sa précieuse Akame. Sa fille était trop petite pour comprendre les raisons de ce geste. Kagura voulait la revoir, s'expliquer. Retrouver ses deux filles... Malheureusement elle ne faisait pas le poids contre la la puissance et la volonté de son geôlier. Des années de débats, de lutte, pendant que ce dernier parvenait à la manipuler petit à petit à force de patience et d'attentions douces. Rido avait toujours été ainsi, un fin menteur qui ne servait que ses intérêts en dépit des désirs de ses victimes. A force de discussions, de rappels des souvenirs passés, il avait réussi à annihiler la Kagura qu'il révulsait pour faire naître entre ses mains une femme aimante qui n'était désormais attachée qu'à lui, qui avait oublié ses précédentes filles... Mais tout cela n'était qu'éphémère.
Car ensemble ils eurent Shura.
Revivre une grossesse fut de trop pour la pauvre vampire qui perdit totalement la raison. Himaya, Akame, Shura... Elle ne savait plus quel enfant était sien, qui était les deux précédents noms ni ce qu'elle faisait ici. Alors sa conscience se brisa totalement et elle devint une poupée sans âme, rejetant l'enfant qu'elle portait avant de le mettre au monde sans aucune joie. Face à ce drame, Rido lança une ultime attaque en apprenant l'existence d'une petite fille née de l'amour de Juri et Haruka.
Il y perdit son corps, puis prit possession de celui de Kagura.
De cette manière il détenait la puissance des Hakahoru. A défaut de pouvoir expliquer les événements à son dernier enfant, et peut-être le seul qu'il aimât un jour, Rido décida d'élever Shura en se faisant passer pour Kagura dans le but de faire de sa descendante légitime une arme contre son neveu indésirable.
Aujourd'hui l'heure de sa vengeance approche, et Kagura continuera de le servir contre son gré...

Qui se cache derrière ce personnage ? ♪

• Prénom : Nonooo, c'est moi Yona/James/Rido !
• Âge : Outch... 20 ans
• Présence sur le forum : Heu... souvent ? Mais le retard est mon ami, remercions la terrible prépa littéraire !
• Si tu as bien lu le règlement, mets le code qu'il contient : Je suis une habituéeee T.T
• Est-ce ta première expérience en RP ? : Non, je squatte ce petit fofo depuis 3 ans et 2 mois 8D
• Où as-tu connu le forum ? : //

Code (C) Natsume
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tôga Yagari
♠ Admin ♠
♠ Admin ♠
avatar

Messages : 554
Points d'expérience. : 275

Feuille de Personnage
Double-compte :

MessageSujet: Re: ~Kagura, le corps entre les mains du cruel Rido~   Ven 20 Avr - 23:47

Validé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
~Kagura, le corps entre les mains du cruel Rido~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tant que les secrets sont entre de bonnes mains [Sébastien]
» Le sénateur Steven Benoît remet sa vie entre les mains du chef de l'État
» « Vous n'êtes rien que des pantins entre ses mains » † Gabriel E. de Bressac
» La vie est un puzzle dont les pièces sont entre mes mains- {100%}
» Prend entre tes mains ton destin » Jay

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight RPG :: POUR COMMENCER. :: Présentations :: Validées-
Sauter vers: