Bienvenue à l‘Académie Cross, incarne un vampire ou un humain et viens vite nous rejoindre. Seras-tu la prochaine légende ?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un repas tranquille ? [Kagame ?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Kagame Yagari
Humain
Humain
avatar

Messages : 140
Points d'expérience. : 44

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? [Kagame ?]   Mar 24 Jan - 18:02

_____________________________________
Les informations que lui donnait Tôga lui permettaient de faire un vague portrait robot mental de la disparue, toutefois pas très détaillé. Mais en fouillant dans sa mémoire, Kagame entraperçut à nouveau la chevelure blanche caractéristique qui l'avait interpellée quelques fois, les rares où la vampire s'était présentée en classe. Elle visualisait vaguement une jeune fille à peu près banal si on en excluait la couleur des cheveux, assise sagement à sa place, mise imperceptiblement à l'écart. Elle n'y avait pas fait plus attention, aussi son visage lui restait tout à fait flou et elle n'éprouvait qu'un morne intérêt tinté d’indifférence quand elle s'en rappelait. En somme, elle n'avait pas piqué sa curiosité malgré sa nature et son comportement qu'on lui avait rapporté comme étant pour le moins étrange, mais qu'elle n'avait pas remarqué.

"Ouais, je vois à peu près qui c'est. Mais j'ai pas trop fait gaffe, je pourrais pas la reconnaître si elle changeait de couleur. Après, j'ai pas d'infos sur elle, j'avais même pas capté qu'elle s'était volatilisée."

Elle se fit une petite note mentale pour prêter plus attention à son entourage la prochaine fois, juste histoire de ne plus rater une énormité comme celle-ci.

Tôga avait clairement l'air de se préoccuper sérieusement de ce cas de disparition. Et pourtant, un vampire disparaissait, ça n'avait rien d'une mauvaise nouvelle. Surtout si elle ne connaissait pas son propre 'secret'. Un jour, elle aurait compris ou quelqu'un le lui aurait révélé et ça n'aurait certainement pas été beau à voir. Elle serait probablement devenue incontrôlable sous le choc, et un vampire incontrôlable au milieu d'humain, qui plus est de jeunes et imbéciles adolescent, c'était le cauchemar de beaucoup. Alors Kagame ne voyait pas vraiment d'où provenait cette inquiétude qui rongeait le Yagari. Avait-il peur que la vampire se soit découverte et se soit cachée pour assouvir sa soif au pire moment ? Ou alors compatissait-il (encore) pour un vampire ? Si la première raison paraissait plutôt valable, elle ne nécessitait pas tant de préoccupation. Et Kagame n'y croyait pas. Si ça avait été ça, il l'aurait dit clairement dès le début et lui aurait demandé de l'aider à vérifier l'enceinte de l'école pour la chasser. Hors, il avait débuté cette conversation en lui demandant des informations, comme on le ferait pour un en enlèvement. Elle retint un soupir d'exaspération.

"Certes, je veux bien t'aider, mais concrètement, ça te fait quoi qu'elle ait disparu ? J'veux dire, tant qu'elle pète pas les plombs et réapparaît pas avec encore les traces du sang de ses victimes sur la bouche, moi je dis tout va bien, non ? Je veux bien faire plus gaffe pour essayer de la repérer quand j'irais en ville, mais franchement, je pense pas qu'on ait besoin de s'alarmer comme ça. Peut être même qu'elle a déjà été exécutée par un autre hunter et qu'on en sait juste rien."

Elle ponctua sa phrase par un éternuement qu'elle essaya de retenir de son mieux. Elle, ce qui l'inquiétait, c'était qu'il puisse se faire aussi facilement se faire du souci pour l'ennemi. Elle espérait que celle-là avait quelque chose de spécial, sans quoi elle serait sûre qu'il s'attendrissait beaucoup trop vite et qu'il lui faudrait agir au plus vite avant qu'il ne se mette à faire des conneries ridicules.
_____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tôga Yagari
♠ Admin ♠
♠ Admin ♠
avatar

Messages : 451
Points d'expérience. : 219

Feuille de Personnage
Double-compte :

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? [Kagame ?]   Mer 25 Jan - 17:16

Yagari énumérait les caractéristiques de la vampire afin de guider Kagame, qui peu à peu sembla voir de qui il lui parlait. Tant mieux, ça lui éviterait de faire ça pendant des heures...
Elle n'en avait d'ailleurs qu'un vague souvenir mais il n'avait pas besoin de plus.
Toutefois il était surpris qu'elle ne l'ait pas remarquée. Il était vrai que son aura vampirique était très légère, à peine identifiable mais tout de même...
D'ailleurs l'hunter avait remarqué qu'elle s’amplifiait toute seule quand l'albinos entrait dans cet espèce d'état second, ou elle était ailleurs.


-Je te pensais plus attentive, c'est important pour ton métier, aucun détail ne doit t'échapper sur quoi que ce soit. Comme par exemple le gamin de la Day qui te fixe depuis tout à l'heure ~ Enfin n'y prête pas attention, je pense pas que ce soit ton genre, il est trop immature et prétentieux, je l'ai humilié en cours ce matin ~

Déclara l'hunter en souriant, la taquinant un peu. Il fallait bien qu'il se défoule d'une manière ou d'une autre non ? Et puis il ne mentait pas vraiment, le garçon en question la fixait bel et bien et il était réellement un abruti fini. Il était hors de question qu'il laisse ce genre de type approcher Kagame, aussi lorsque cette dernière regarda ailleurs il adressa un regard noir à l'élève en question avant de sourire à sa fille, comme si de rien n'était, l'air de dire "on en était où ?".
Cependant peu après elle sembla se poser des questions sur ses motivations. A vrai dire cela ne l'étonnait guère, depuis qu'il était avec Yona elle l'imaginait déjà comme un gâteux fou amoureux qui se mettait à adorer les vampires. Pourtant ce n'était pas le cas, loin de là. Oui il l'aimait mais uniquement parce qu'elle était différente des siens. Certes il tolérait un peu mieux les vampires depuis qu'il la fréquentait mais il n'en restait pas moins très méfiant vis à vis de ces monstres assoiffés de sang.


-Concrètement ? Eh bien c'est une level B orpheline et probablement avec des problèmes psychologiques qui disparaît soudainement. Ce n'est pas normal, ici elle avait une chambre et de quoi manger, elle aurait du rester au lieu de retourner mourir de faim et de froid dehors, quand bien même on se foutait de sa gueule. Je me pose des questions, pourquoi sa mère l'aurait abandonnée, pour commencer. Peut-être qu'elle est en danger, que le Sénat veut se servir d'elle...
Je comprends que tu te demande pourquoi je m'intéresse à elle, le fait est que je la connaissais avant, quand j'allais voir Yoko, elle était au même orphelinat. Elle était déjà pas mal détestée je crois, elle avait l'air moins étrange que maintenant... Au début je l'ai pas reconnue, mais les albinos ça court pas la rue, surtout que pour nom de famille elle a prit le nom de l'orphelinat.
Quoi qu'il en soit il se trame un truc avec elle et si le Sénat y est mêlé je serais ravi de tout faire foirer.


Alors qu'il explicitait placidement les faits, il poursuivait son repas. C'était vraiment pas dégueux pour une cantine et il appréciait les plats qui y étaient servis. Et puis de toute manière il n'aurait jamais le temps d'aller manger en ville le midi. En parlant de temps, le professeur leva le regard vers l'horloge, il avait cours dans dix minutes et n'avait toujours pas finit. Accélérant la cadence il prit encore quelques bouchées, finit son café cul sec et croqua dans sa pomme pour la tenir afin de remettre sa veste.
Il grogna, même pas le temps de s'en griller une, c'était peut-être pas plus mal d'un côté...
Il sembla fouiller dans ses poches sortant un paquet de chewing-gum, bah oui, quand on a pas le temps de se brosser les dents on fait avec ce qu'on a, et en tendit un à Kagame tandis qu'il croquait dans sa pomme. Il avait encore huit minutes devant lui, le temps de bouffer le fruit, de mettre le chewing-gum dans sa bouche et de se rendre en cours, peut-être un peu en retard mais il s'en moquait, après tout il n'était pas payé... D'ailleurs en y pensant, il faudrait vraiment qu'il discute de ce fait avec le directeur, après les cours, pourquoi pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagame Yagari
Humain
Humain
avatar

Messages : 140
Points d'expérience. : 44

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? [Kagame ?]   Ven 3 Fév - 20:02

__________________________
Lorsqu'il avait parlé de l'élève effronté, elle n'avait pu s'empêcher de se retourner, de fouiller la salle du regard et, après l'avoir trouvé, de lui adresser un air peu avenant. En se tournant à nouveau vers Tôga, elle eut droit à un étrange sourire dont elle ne parvint pas à identifier le sens. Puis elle se renfrogna.

"Oh, ça va, tu peux parler toi ! 'Pas foutu de faire la différence entre les deux non plus." avait-elle marmonné.

Ça avait été un coup bas, et elle ne s'en était rendue compte que trop tard. Ses nerfs mis à rude épreuve et par la maladie, et par les "imprévus", comme elle les appelaient, qui gravitaient autour de sa vie s'étaient joués de son sang-froid. Mais après tout, il l'avait cherchée, il l'avait trouvée ! Elle avait déjà bien assez de sa propre conscience pour lui faire la morale, surtout que se l'entendre dire était encore pire, bien plus blessant et dégradant qu'elle ne l'aurait pensé.

Elle avait espéré qu'il n'avait pas entendu et s'était concentrée sur ce qu'il disait, faisant taire le débat dans sa tête et décidant d'elle-même faire comme si de rien n'était.

Évidemment, le sujet était revenu sur la vampire disparue. Et Kagame pouvait comprendre les raisons qui le poussait à vouloir la retrouver le plus vite possible. Totalement même. Mais un coin de son esprit, le plus suspicieux et le plus méfiant sûrement, voyait autre chose qu'il ne voulait pas lui dire, ou même dont il n'avait pas conscience. Sûrement de la pure paranoïa. D'ailleurs, quand avait-elle commencé à douter autant de tout ?

"Ouais, bon, pourquoi pas. Admettons qu'elle soit au cœur de tout un stratagème et que le Sénat y est mêlé. Déjà, ça, on en est même pas sûrs, mais bref. Admettons. Comment tu veux la retrouver ? On part de rien, elle a pas laissé d'indices genre une lettre avec marqué où elle allait, je suppose. Moi, je suis prête à t'aider. Pas à courir pour rien derrière un fantôme."

Elle saisit ce qu'il lui tendait et le fourra dans sa poche, le gardant pour plus tard, sans cesser de le fixer alors qu'il se levait et se préparait à partir. La conversation allait bientôt prendre fin, heures de cours oblige, et il fallait qu'ils concluent vite ce sujet délicat. Elle n'aimerait pas la voir reportée à plus tard. Soit il lui donnait une piste, même infime, un prétexte pour qu'elle puisse commencer ses recherches, soit il n'avait rien et elle abandonnait l'idée. C'était lui qui décidait.
__________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tôga Yagari
♠ Admin ♠
♠ Admin ♠
avatar

Messages : 451
Points d'expérience. : 219

Feuille de Personnage
Double-compte :

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? [Kagame ?]   Sam 4 Fév - 22:02

Yagari observa la réaction de Kagame vis à vis du garçon en question et en voyant le regard qu'elle lui lança il ne pu s'empêcher d'afficher un large sourire amusé. Evidemment qu'elle plaisait, elle était plutôt mignonne pour les jeunes filles de son âge et puis il existe des personnes qui aiment les gens froids et mystérieux, elle avait donc autant de chance d'attirer que les autres.

-Ne te vexe pas, je plaisantais voyons. En plus t'es une ado, t'as suffisamment de problèmes pour pouvoir avoir la tête ailleurs de temps en temps. Cependant j'aimerais savoir à quoi tu fais référence en disant que je ne sais pas faire la différence... Et ne crois pas que je le prends mal, j'accepte les critiques constructives.

Répondit le brun sans sourciller ni s'énerver. Bien qu'il ai du mal à se maîtriser ces derniers temps il s'agissait de sa Kagu et il ne souhaitait pas se disputer à nouveau avec elle. Alors il prenait sur lui comme souvent, sachant pertinemment qu'elle ne disait pas ça juste pour le plaisir d'être méchante ou de le blesser.
Elle n'avait après tout jamais été comme ça, il le savait bien et c'était pour cette raison qu'il refusait de se vexer pour si peu.
Cependant il avait remarqué qu'elle avait de plus en plus tendance à tout remettre en cause, les faits comme les gens. Si d'un côté c'était positif et nécessaire pour être un bon hunter, cela pouvait être un handicap pour le côté social de sa vie.
Enfin, Yagari était aussi du genre à tout remettre en cause, ça ne lui avait pas porté tant de préjudices que ça...
Suite à la question de sa fille, il sembla réfléchir alors qu'il se préparait à partir.


-Pour l'instant je peux simplement te dire que je l'ai plusieurs fois vue suivre le professeur d'histoire, je n'ai pas plus d'informations mais... Je pense qu'il l'a remarquée.

Déclara calmement l'hunter. Si Kaname avait des yeux et des oreilles partout peu de choses échappaient à Tôga. Il appliquait les bases de son métier constamment, c'était un fait avéré.
Il avait trouvé étrange qu'elle suive ainsi ce Baskerville, mais elle avait fait la même chose avec lui lorsqu'elle était petite.
La seule chose qui changeait aujourd'hui c'était cet air déterminé qu'elle avait sur le visage en suivant cet homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagame Yagari
Humain
Humain
avatar

Messages : 140
Points d'expérience. : 44

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? [Kagame ?]   Lun 6 Fév - 18:28

____________________________
Évidemment, il avait entendu. Comment en aurait-il pu être autrement après tout ? Kagame se mordit la lèvre, se blâmant intérieurement de sa faiblesse. Il fallait impérativement qu'elle cesse de se laisser ainsi dominer par ses émotions. Elle n'avait certes aucune envie de lui répondre, était tentée de faire comme si elle n'avait pas entendu et de changer de sujet, mais elle savait qu'il le prendrait certainement mal. Elle pensait savoir de lui que l'honnêteté était une qualité qu'il admirait, lui mentir était tout aussi exclu. Mais elle ne pouvait pas encore déverser toutes ces critiques sur lui, il devait en avoir largement eu son compte. Elle ne voulait pas le blesser encore davantage voire faire de nouveau déraper la seule conversation 'paisible' qu'ils avaient eue depuis longtemps.

"C'est rien, laisse tomber." finit-elle par souffler en détournant le regard, fébrile. " 'parlé sans réfléchir."

Elle avait senti la réticence à engager une nouvelle bataille verbale chez Tôga, alors elle espérait qu'il n'insisterait pas plus. Elle porta ostensiblement son attention ailleurs, jouant nerveusement et du bout des doigts avec une mèche de ses cheveux qui retombait sur son épaule.

Il lui donna alors la distraction qu'il lui fallait. Apparemment, un autre 'professeur' serait mêlé à cette affaire de disparition. Si c'était le cas, il serait bien plus facile d'ouvrir l'enquête que s'il fallait commencer de zéro. Là, au moins, ils avaient une piste et Kagame comptait bien découvrir si elle menait à quelque chose ou non. Il lui suffirait de surveiller discrètement le-dit professeur, s'il ne s'était pas lui aussi mystérieusement envolé, et d'engager une filature s'il s'éloignait trop de l'animation de l'académie. Ainsi, elle saurait rapidement son niveau d'implication dans l'affaire.

"Tu sais quoi ? C'est déjà une piste. Je m'en charge, il te connaît. Pas moi. "

Elle ne lui laissait de toute façon pas vraiment le choix. Et puis, lui avait ses obligations de professeur et de hunter, elle, elle n'était là qu'en remplacement. Elle utiliserait le temps libre qu'il n'avait pas pour mener l'enquête et le délivrer un tant soit peu des problèmes qui semblaient le cerner de toutes parts.

"Bref, t'as cours, faudrait que tu y ailles." Lança-t-elle en avisant les élèves qui se pressaient de sortir du réfectoire.
____________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tôga Yagari
♠ Admin ♠
♠ Admin ♠
avatar

Messages : 451
Points d'expérience. : 219

Feuille de Personnage
Double-compte :

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? [Kagame ?]   Mer 8 Fév - 20:13

Malgré la remarque de Kagame qui ne lui avait pas vraiment plu il garda son calme et essaya d'en savoir plus, de connaître les raisons qui la poussaient à dire ça. Cependant elle ne semblait pas vouloir en parler, il devina donc qu'elle espérait qu'il n'ait pas entendu cette pique, malheureusement pour elle c'était le cas...
Il préféra y faire abstraction et laissa couler, s'il commençait à se prendre la tête pour ça il n'aurait pas finit...
Surtout qu'il connaissait parfaitement le caractère de Kagame, un jour ou l'autre elle allait le sortir, volontairement ou non.


-Ce n'est rien et puis tu sais que je ne suis pas contre la critique.

Lâcha alors simplement l'hunter pour la rassurer. Elle n'avait pas à s'en faire, si jamais elle venait à le dire il ne lui hurlerait pas dessus, promesse silencieuse qu'il refusait de lui dire clairement, elle se vexerait après tout...
Puis le sujet Akame avança et il énonça la seule piste qu'il possédait et qui sembla satisfaisante aux yeux de la jeune chasseuse de vampires. Dans le pire des cas cette affaire l'entraînerait, mais il avait aussi une certaine crainte...
Il ne faisait pas du tout confiance à ce type, quand bien même il était un hunter comme lui, enfin ancien, et n'avait pas ébruité le rendez-vous entre Yona et lui, cet homme était louche aux yeux du borgne, jeu de mot, ahaha... Hum, et ce dernier le gardait à l’œil, ahaha, depuis quelques temps.


-Il ne te connaît peut-être pas, il t'as sans doute remarquée au restaurant lorsque tu es arrivée, sois prudente.

Rectifia l'hunter avant de poser une main protectrice sur la tête de la jeune femme et de lui ébouriffer les cheveux comme il faisait tout le temps.

-Ouaip, t'as pas idée comme j'ai hâte...

Soupira le professeur en se dirigeant également vers la sortie, forçant le passage si besoin. Etre grand pouvait s'avérer pratique...
Il avait beau apprécier les enfants il avait de toute évidence plus de mal avec les ados. Il trouvait que ces derniers se prenaient beaucoup trop la tête avec pas grand-chose et dramatisaient trop. Une mauvaise note, un râteau ou un rencard raté et ils étaient au bout de leur vie.
Qu'est-ce que ce sera quand ils seront adultes ? Que leur femme ou mari les quitteront pour n'importe quelle raison bonne ou mauvaise ? Ou pire s'ils devaient les perdre ?
Pourquoi fallait-il que cette génération se comporte comme des faibles qui s'écroulent à la moindre bourrasque ?
Tu t'es prit un râteau ? Bah si la fille ou le type te plaît vraiment tu persévère, sinon bah passe à autre chose en te demandant pourquoi t'as draguée cette personne si elle te plaisait pas au point de ne pas laisser tomber, petit con.
Bon il était p'tet un peu dur avec cette nouvelle génération et pouvait passer pour un gros connard, mais c'était pas en leur mâchant tout le travail qu'ils allaient apprendre ce que c'est la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagame Yagari
Humain
Humain
avatar

Messages : 140
Points d'expérience. : 44

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? [Kagame ?]   Sam 18 Fév - 19:17

___________________________________
Il avait l'air d'avoir envie de savoir les raisons qui l'avaient poussée à dire ça. Mais Kagame resterait sur ses positions. Elle savait que ce qu'elle avait à dire n'était peut être pas si bien-fondé qu'elle le pensait, son amertume altérant considérablement son jugement, et surtout que ce n'était pas le plus plaisant des compliments. Alors elle allait juste se taire, tant pis si ça déplaisait à Tôga.

Elle avait grogné un "J'suis pas un chien !" quand sa main était venue fourrager ses cheveux, la décoiffant de la plus vile des manière, et s'était empressée de remettre en place les mèches rebelles qui avaient profité de l'occasion pour se dresser sur son crâne. Si elle n'accordait pas une importance capitale à son apparence, elle n'avait pas non plus envie de ressembler à un épouvantail toute la journée. Remarque, Tôga ne semblait pas s'en formaliser plus que ça non plus, sa propre chevelure étant encore plus indisciplinée que la sienne, bien qu'il la couvre parfois par son chapeau. Elle le soupçonnait d'ailleurs de l'avoir acheté dans le seul but de limiter les épis improbables quand il n'arrivait pas à les camoufler.

Elle prit néanmoins le temps de réfléchir à ses paroles. Il lui conseillait la prudence, il devait vraiment s'inquiéter de la tournure que pourrait prendre l'affaire. Surtout qu'il semblait bien connaître la 'cible' qu'elle s'apprêtait à traquer. D'ailleurs, elle espérait que, contrairement à ce que Tôga avait dit, il ne l'ait pas remarquée, ou au moins qu'il n'y ait pas fait vraiment fait attention et l'ait déjà oubliée. Ça lui faciliterait la tâche, au moins au cas où elle se ferait repérer, ce dont, en toute modestie, elle doutait ; mais il était aussi un hunter, il ne lui fallait pas le sous-estimer.

Kagame se leva à son tour et rejoignit en quelques enjambées son parent qui s'était précipité vers la sortie.

"T'inquiète, j'en fais mon affaire de ce prof. Je vais pas le lâcher, tu peux compter sur moi."

Ah, bah si, j'ai des missions quand même en fait... Tant pis. Elle avait décidé de s'en charger, elle ne ferait pas les choses à moitié. Ça fait combien de temps que j'ai pas été aussi motivée ?

"Je te rapporterai tout ce que je trouve de bizarre. A plus !"

Elle lui fit un petit signe de la main accompagné d'un sourire avant de s'éloigner d'un pas hâtif, mains dans les poches. Il lui fallait d'abord terminé ce qu'elle avait mis en pause, mais elle comptait bien commencer sa nouvelle mission dans la journée, quitte à bâcler ce qu'elle avait à côté. C'était de toute façon bien trop ennuyant. Même le froid n'allait pas lui enlever son enthousiasme. A cette pensée, un éternuement la secoua.
___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tôga Yagari
♠ Admin ♠
♠ Admin ♠
avatar

Messages : 451
Points d'expérience. : 219

Feuille de Personnage
Double-compte :

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? [Kagame ?]   Mar 28 Fév - 22:46

Tôga afficha un sourire en coin, l'air amusé lorsqu'elle grogna sous ses caresses. Elle n'était pas une Yagari pour rien, le caractère de chien de cette famille l'avait bel et bien touchée !
De toute manière c'était avec ce fameux caractère, et aussi un peu au talent, que l'on reconnaissait un membre de cette famille, connue pour sa puissance comme quelques autres, les Kiryu en faisant évidemment partie... Il suffisait de fouiller les archives pour découvrir les divers exploits des ancêtres Yagari, et en fouinant un peu plus, les rappels à l'ordre pour insubordination qui était monnaie courante avec eux. A force la Guilde s'était retrouvée obligée de faire avec. Ils avaient en effet très vite compris qu'ils ne pourraient pas les calmer, qu'ils étaient indomptables. Cependant cette famille contenait trop d'éléments précieux pour qu'ils se permettent de s'en débarrasser alors la Guilde les a laissé faire, se contentant de limiter la casse autant que possible.

A cette pensée Tôga fronça les sourcils. Mais maintenant le sang des Yagari s'est dilué peu à peu et ils ne sont plus aussi nombreux qu'autrefois. Certes ils restent doués et puissants, mais la Guilde ne sera plus aussi tolérante qu'avant à leur sujet. C'était ce qui le poussait le plus possible à entrer dans leur bonne grâce, ça lui laissait suffisamment de manœuvre pour les envoyer chier de temps en temps. Kagame devait d'ailleurs faire de même si elle voulait éviter les ennuis, aussi il décida de lui prodiguer un conseil, qu'elle prendrait, ou pas.


-Je t'en remercie, mais ne délaisse pas pour autant tes autre tâches, ça déplairait à la Guilde. Enfin tu es grande, tu sauras te débrouiller.

Voilà qui était fait, peut-être qu'elle l'écouterait mais il ne l'y forcerait sous aucun prétexte. Les Yagari ont besoin d'une certaine liberté de mouvement et de pensée, les en priver peu s'avérer dangereux sous bien des aspects. Elle avait néanmoins déjà accepté de l'aider, ce qui ravit l'hunter bien entendu. C'était beaucoup, il ne lui en demanderait pas plus. Un sourire paternel se peint sur son visage alors qu'il décida de l'encourager comme il en avait l'habitude.

-Je ne te dis pas bonne chance puisqu'on sait tous les deux que la chance n'a rien à voir avec tes talents ~


Lâcha l'hunter, un brin flatteur. Evidemment il ne faisait pas ça juste pour la remercier qu'elle ait accepté de l'aider mais pour la rassurer, la mettre en confiance. Comme n'importe quelle ado elle en avait besoin après tout et le manque de confiance en soit, tout comme le surplus pouvait faire foirer une mission en un battement de cil.
Il lui fit alors un signe nonchalant de la main alors qu'elle s'éloignait de son côté. Elle avait décidément bien grandi, trop à ses yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kagame Yagari
Humain
Humain
avatar

Messages : 140
Points d'expérience. : 44

MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? [Kagame ?]   Lun 27 Mar - 20:08

___________________________________
Kagame s'arrêta juste avant de sortir de la pièce, essayant en vain d'ignorer le feu qui lui mangeait les joues. Elle avait fait mine de ne pas relever le compliment mais il lui avait réchauffé le cœur bien plus qu'elle ne l'aurait cru possible. Si elle-même avait relativement confiance en ses capacités, l'entendre dire, spécifiquement par lui et même à demi-mots, ça lui faisait quelque chose. Elle eut l'impression que son visage entier se couvrait de rouge, qu'on lisait sur son front en grandes lettres "Imbécile heureuse" comme sur celui d'une adolescente amoureuse. Aussi baissa-t-elle la tête, faisant mine de fouiller ses poches en attendant de reprendre contenance.

Elle se demandait tout de même ce qui lui faisait tant plaisir. Qu'un parent, probablement le seul qui puisse encore le faire, la complimente ? Ou que ce soit celui considéré comme le plus grand hunter de plusieurs générations qui le fasse ? Peut être un peu des deux. L'un comme l'autre était gratifiant et tout le monde n'avait pas cette chance.

Ses rougeurs refluèrent doucement mais l'étrange sentiment d'accomplissement, lui, ne disparut pas. Elle avait de plus en plus l'impression d'être une fille normale, comme tant d'autres. Elle en arrivait presque à considérer sa tâche de hunter comme étant normale, un métier comme un autre en somme. Au contact de Tôga, même sa haine viscérale des vampires se transformait en une simple colère sourde.

Tôga... Lui et sa paradoxale existence. Un homme, un hunter, dont la vie avait pourtant été maintes fois teintée de noir à cause de ces êtres dangereux, qui vouait à certaines de leurs femmes un amour inconditionnel, oubliant crocs et addiction au sang. Un homme dur et pourtant si tendre de cœur, au visage de marbre fissuré par les coups encaissés. Un homme qui, si l'on lui demandait, n'aurait rien de quoi être envié et qui faisait figure de modèle parmi les siens. Un homme aimant sachant concilier devoir et vie sentimentale au péril de sa santé, tant physique que mentale. Au final, un père, du moins au futur, peut être au présent.

Un seul être humain et trop de douleur.

La flamme de sa détermination n'en brûla que de plus belle et c'est avec un dernier regard en arrière et son objectif bien en tête qu'elle sortit enfin.
___________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un repas tranquille ? [Kagame ?]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un repas tranquille ? [Kagame ?]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Repas du tournoi
» Quoi de plus tranquille que d'être seule dans un parc ? [PV Luuna Mc Gregor]
» Nuit tranquille..
» La vie n'est qu'un long fleuve tranquille (ou pas)
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight RPG :: ACADÉMIE CROSS :: 
    Cafétéria.
-
Sauter vers: